L'IDU salue le Rapport Hubert - « Une proposition de croissance économique à saisir »

MONTRÉAL, le 22 août 2016 /CNW Telbec/ - L'Institut de développement urbain du Québec (IDU) salue le travail effectué par le groupe de travail sur la fiscalité municipale non résidentielle et le développement économique présidé, par Anne-Marie Hubert. L'IDU voit dans cette réflexion tous les outils requis pour que la Ville de Montréal relève les défis de la décennie et accélère son développement. Malgré des obstacles, les membres de l'IDU croient au potentiel de la Ville et de son économie. « Ce rapport contient tout ce qu'il faut pour que la grisaille se dissipe. La mise en œuvre des recommandations du rapport offre aux Montréalais l'occasion de prendre une grande bouffée d'air frais! », a déclaré André Boisclair, président-directeur général de l'IDU.

À l'occasion de l'adoption du budget 2015, les autorités de la Ville ont jeté la base d'un renouveau économique. « La mise en œuvre de ce rapport, accompagné du statut de métropole à venir, permettra à Montréal d'améliorer grandement sa compétitivité et d'attirer chez nous plus d'investissements et de talents. Nous souscrivons à la thèse énoncée dans le rapport des avantages sous-utilisés de la métropole », de poursuivre André Boisclair.

L'IDU apprécie particulièrement l'appel lancé par le groupe de travail qui convie la Ville à privilégier ses fonctions de base et à développer plus d'efficacité dans l'exécution de celles-ci. Pour l'IDU, une ville qui contrôle judicieusement ses dépenses, qui s'appuie sur une fiscalité juste, verte, compétitive, ainsi qu'adaptée au statut de métropole et qui fait le choix de réhabiliter ses infrastructures devient une précieuse alliée de la croissance durable, de l'économie et de l'emploi. « L'appui offert par les membres du groupe de travail aux commerçants, qui sont aussi nos clients, nous semble tout à fait à-propos. Dans tous les cas, le développement d'une « vraie culture de service à la clientèle » est pour l'IDU un prérequis qui commande l'attention de tous les membres du Conseil de ville » de préciser le PDG.

Des recommandations qui enthousiasment

L'IDU souhaite ardemment que la Ville de Montréal maintienne la mesure instaurée dans le budget 2015, selon laquelle les charges fiscales des immeubles non résidentiels augmentent de moitié des charges fiscales des immeubles résidentiels, réduisant ainsi l'écart du fardeau fiscal entre les catégories d'immeubles non résidentiels et résidentiels. « L'IDU souhaite que cette mesure soit appliquée pour les 5 prochaines années au minimum, afin de soulager les commerçants et d'augmenter de ce fait la compétitivité et l'attractivité de la métropole », propose André Boisclair.

L'IDU considère aussi positivement la recommandation de nommer un commissaire à la simplification administrative et à l'allègement réglementaire, qui aura pour mandat de simplifier la réglementation et de déterminer des indicateurs de résultats applicables à tous les arrondissements. À ce sujet, l'IDU croit que le commissaire devrait relever directement du maire de Montréal et faire annuellement rapport de ses travaux au Conseil de ville.

L'IDU demeure très préoccupé par la situation des commerçants ayant pignon sur rue sur des artères commerciales en chantier. Il voit donc d'un très bon oeil la recommandation au sujet de l'accélération du rythme de réalisation des travaux d'infrastructures sur les artères commerciales et l'adoption d'une approche 24 heures-7 jours semaine dans l'exécution de ceux-ci ainsi que celle visant l'adoption de mesures afin d'améliorer l'accessibilité́ et l'attractivité́ de celles-ci pendant les travaux. L'IDU presse d'ailleurs l'administration de la Ville de Montréal de faire connaître l'échéancier précis des travaux afin de lever l'incertitude qui plane sur l'avenir de la plus grande artère commerciale du pays », a expliqué M. Boisclair.

L'IDU tient finalement à féliciter le maire Coderre pour son leadership dans le dossier de la fiscalité municipale et lui offre, ainsi qu'aux membres du Conseil de ville, tout le soutien requis dans la mise en oeuvre des recommandations du Rapport Hubert. L'IDU salue du même coup chacun des membres du comité Hubert et les remercie pour la grande qualité de leur rapport.

À propose de l'Institut de développement urbain du Québec
Organisme indépendant et sans but lucratif fondé en 1987, l'Institut de développement urbain du Québec (IDU) représente l'industrie immobilière québécoise. Sa mission est de favoriser le développement économique du secteur immobilier, de défendre les intérêts communs de ses membres, d'assurer l'adoption de politiques urbaines efficaces et de maintenir de bonnes relations entre les membres, les instances gouvernementales et la communauté. L'IDU compte plus de 250 corporations membres; propriétaires, gestionnaires, promoteurs, financiers, courtiers et professionnels de l'industrie œuvrant sur tout le territoire du Québec.

 

SOURCE Institut de développement urbain du Québec

Renseignements : Nathalie Vallée, Conseillère en communication et affaires publiques, Paradigme Affaires publiques, Cell. : 418-809-7155

RELATED LINKS
http://www.iduquebec.com/

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.