L'ICM demande au gouvernement de réexaminer les nouvelles dispositions
concernant les travailleurs étrangers temporaires

TORONTO, le 10 déc. /CNW/ - L'Institut canadien de la migration (ICM) demande avec insistance au gouvernement fédéral de réexaminer les nouvelles dispositions proposées dans le Règlement sur l'immigration et la protection des réfugiés, qui limiteront la disponibilité de travailleurs étrangers temporaires (TÉT) dans les entreprises d'industries clés, ce qui pourrait nuire à la reprise économique au Canada.

"Le ministre de l'Immigration, M. Jason Kenney, a reconnu publiquement le rôle important que jouent les TÉT dans l'économie canadienne", a déclaré M. Imram Qayyum, président du conseil de l'ICM. Mais les nouvelles règles créent des obstacles inutiles à l'embauche et au maintien en poste des TÉT, et lorsque les employeurs sont privés de la main-d'œuvre dont ils ont besoin, ce sont leurs bénéfices nets qui en souffrent."

En vertu du processus proposé, le temps et les ressources requis pour embaucher un TÉT seront beaucoup plus importants, sans compter que les travailleurs étrangers se verraient imposer le fardeau inutile de vérifier si un employeur figure sur la liste noire du gouvernement avant de passer un contrat avec lui.

Dans un mémoire présenté à Citoyenneté et Immigration Canada, l'ICM souligne ses préoccupations et propose des changements aux modifications que le gouvernement envisage d'apporter aux dispositions du Règlement sur l'immigration et la protection des réfugiés qui concernent les TÉT. La version complète du mémoire est affichée sur le site www.cmi-icm.ca (en anglais seulement).

"Il ne fait aucun doute que les nouvelles exigences dissuaderont les employeurs d'embaucher des TÉT, a ajouté M. Qayyum, ce qui pourrait entraîner une pénurie de main-d'œuvre dans certains secteurs et nuire à la relance de l'économie canadienne. Nous prions le gouvernement de revenir sur ce dossier."

L'Institut canadien de la migration (www.cmi-icm.ca) se voue à la formation, à l'agrément et à la défense des intérêts en matière de droit et de politique d'immigration. Il représente plus de 1 500 représentants autorisés en immigration et il est l'organisme le plus important en son genre en Amérique du Nord. L'ICM comprend plusieurs sections à l'échelle du Canada qui offrent un soutien régional grâce à des programmes de formation accrédités, à la promotion de questions provinciales et à un réseau local qui favorise l'interaction et l'établissement de liens entre les représentants autorisés.

SOURCE INSTITUT CANADIEN DE LA MIGRATION

Renseignements : Renseignements: Tiffany Nyklickova, (416) 815-4277, poste 3, tnyklickova@cmi-icm.ca

Profil de l'entreprise

INSTITUT CANADIEN DE LA MIGRATION

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.