L'Hôpital de Montréal pour enfants inaugure un appareil d'IRM peropératoire
d'avant-garde - Un nouvel appareil fournit aux neurochirurgiens des images
inédites du cerveau et diminue les temps d'attente pour les enfants qui ont
besoin d'une IRM standard

MONTRÉAL, le 26 oct. /CNW Telbec/ - Tous les matins, Émilie Gagnon se lève pour aller à l'école; elle est en première année et fréquente une école de la Beauce. Mais, le 19 octobre n'a pas été un matin ordinaire. Au lieu de prendre l'autobus pour se rendre à l'école, Émilie a été conduite dans une nouvelle salle d'opération à L'Hôpital de Montréal pour enfants pour y subir une chirurgie du cerveau.

Émilie souffre d'épilepsie à cause d'une tumeur située dans son lobe occipital, la portion arrière la plus éloignée du cerveau qui abrite le cortex visuel, c'est-à-dire la région qui interprète ce que les yeux voient. La tumeur d'Émilie était de la taille d'un gros œuf, et les racines de cette tumeur s'enfonçaient profondément dans son cerveau. Comme ces racines ressemblaient étonnamment à la matière grise, il était difficile pour les chirurgiens de voir dans quelle direction elles progressaient et où elles se terminaient.

Émilie a été la première enfant à subir une chirurgie du cerveau dans la nouvelle Suite d'intervention cérébrale pédiatrique de L'Hôpital de Montréal pour enfants du CUSM, qui accueille le premier appareil d'imagerie par résonance magnétique (IRM) peropératoire installé dans un hôpital pédiatrique canadien.

"Nous nous réjouissons d'être le premier hôpital pédiatrique au pays à pouvoir offrir à nos patients les avantages de cette nouvelle technologie remarquable", explique le Dr Harvey Guyda, directeur général associé de L'Hôpital de Montréal pour enfants. "Un appareil comme celui-là nous aide à transformer notre façon de soigner nos patients, une transformation qui fera un autre important pas en avant lorsque les pelles entreront en action plus tard cette année pour la construction du nouvel Hôpital de Montréal pour enfants au campus Glen."

Cette nouvelle technologie fournit aux trois neurochirurgiens de L'Hôpital de Montréal pour enfants des images inédites du cerveau avant et durant l'opération, ce qui permet d'améliorer la précision des interventions.

"Le nouvel appareil d'IRM peropératoire nous donne un formidable avantage lorsque nous manœuvrons dans le cerveau pour retirer des tumeurs", explique le Dr Jean-Pierre Farmer, chirurgien en chef et membre de l'équipe de neurochirurgie. "D'habitude, durant une chirurgie du cerveau, nous sommes guidés par les images d'IRM prises avant l'intervention. Toutefois, durant une telle chirurgie, le cerveau peut se déplacer à la suite d'un léger mouvement de la tête, de la rétraction du cerveau ou du drainage du liquide céphalorachidien. Ainsi, au fur et à mesure que l'intervention progresse, les images auxquelles se fie le neurochirurgien ne sont plus aussi précises. Avec le nouvel appareil d'IRM, nous aurons accès à des images du cerveau en temps réel, ce qui nous permettra d'être beaucoup plus précis pour déterminer où commence et où finit la tumeur. En outre, la technologie 3 teslas du nouvel aimant nous permet d'identifier des zones très sensibles que nous devons absolument éviter lorsque nous retirons des tumeurs ou du tissu épileptique."

Durant l'intervention de 11 heures qu'Émilie a subie, le Dr Farmer a retiré toutes les traces visibles de sa tumeur. Normalement, l'intervention se termine là. Toutefois, grâce au nouvel appareil d'IRM peropératoire, Émilie a été déplacée de la salle d'opération à la salle d'IRM adjacente. L'enfant était encore sous anesthésie et dans la même position que sur la table d'opération. Et la partie de son crâne qui avait été retirée pour faire l'intervention n'avait pas encore été remise en place.

L'IRM a montré qu'il restait des racines de la tumeur. Émilie a donc été ramenée en salle d'opération et le Dr Farmer a continué l'intervention pour retirer davantage de tissu tumoral avec plus de précision grâce aux nouvelles données d'images.

Fondamentalement, le nouvel équipement a évité à Émilie une deuxième intervention. En outre, la puissance de l'IRM 3 teslas a fourni au Dr Farmer des images beaucoup plus claires des zones sensibles de son cerveau.

"Il aurait été extrêmement traumatisant pour Émilie et ses parents d'opérer une deuxième fois, explique le Dr Farmer. Dans la plupart des cas, avec le nouvel appareil d'IRM, nous pourrons éviter une deuxième intervention. Dans le cas d'Émilie, en retirant une plus grande portion de la tumeur, nous avons beaucoup plus de chances de mettre fin à ses crises d'épilepsie."

INSTALLATION DU NOUVEL APPAREIL D'IRM

Pour loger le nouvel appareil, L'HME a construit ce qu'on appelle une solution à deux salles. Une salle d'opération et une nouvelle salle d'IRM ont été construites côte à côte au 3e étage de l'hôpital. Cette configuration permet d'utiliser l'IRM durant une chirurgie du cerveau, mais également pour des examens d'imagerie classiques lorsque la salle d'opération n'est pas utilisée. Cela permettra à L'Hôpital de Montréal pour enfants de réduire le temps d'attente pour les patients qui doivent subir une IRM. À l'heure actuelle, L'HME compte entre 600 et 700 patients en attente d'une IRM, et certains peuvent attendre jusqu'à 1 an avant de subir leur examen.

Par ailleurs, grâce à la configuration en deux salles, les chercheurs de L'HME qui étudient le cerveau seront en mesure d'utiliser le nouvel appareil d'IRM. La nouvelle salle d'opération et l'IRM peropératoire pourront être utilisées également pour des chirurgies épileptiques, des chirurgies pour les troubles du mouvement et certaines interventions orthopédiques, au besoin.

Il est important de noter que L'Hôpital de Montréal pour enfants pourra déménager 75 % à 80 % de l'équipement dans le nouvel hôpital qui ouvrira ses portes dans quatre ans au campus Glen.

Ce projet de plus de 10 millions de dollars a été rendu possible grâce aux généreux donateurs de La Fondation de L'Hôpital de Montréal pour enfants, dont Opération Enfant Soleil, le Fonds Sarah Cook et Hydro-Québec.

Il sera possible de visiter la Suite d'intervention cérébrale pédiatrique après la conférence de presse.

    
    NOTE : À CAUSE DU CHAMP MAGNÉTIQUE GÉNÉRÉ PAR L'IRM, LES JOURNALISTES,
    PHOTOGRAPHES ET CAMÉRAMANS NE PEUVENT PAS ENTRER DANS LA SALLE D'IRM.
    VOUS POURREZ VOIR L'APPAREIL D'UNE DISTANCE D'ENVIRON 2 MÈTRES.
    

Vous pouvez télécharger des photos de la nouvelle salle d'opération, une vidéo de l'intervention d'Émilie et une entrevue avec le Dr Farmer en vous rendant au http://www.hopitalpourenfants.com/fr/medias.aspx.

SOURCE Hôpital de Montréal pour enfants

Renseignements : Renseignements: Lisa Dutton, Chef, Relations publiques et planification stratégique, L'Hôpital de Montréal pour enfants du CUSM, (514) 412-4307, www.hopitalpourenfants.com

Profil de l'entreprise

Hôpital de Montréal pour enfants

Renseignements sur cet organisme

Centre universitaire de santé McGill

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.