L'honorable Kellie Leitch livre un message vigoureux aux Nations Unies à l'occasion de la Journée internationale des filles

NEW YORK, le 11 oct. 2013 /CNW/ - Dans un discours à la Troisième Commission des Nations Unies sur la promotion de la condition de la femme, l'honorable Dre K. Kellie Leitch, ministre du Travail et ministre de la Condition féminine, a clairement indiqué que la promotion et la protection des droits des femmes et des filles occupent une place centrale dans la politique intérieure et étrangère du Canada, y compris dans sa politique d'aide au développement. La ministre Leitch se trouvait à New York pour célébrer la deuxième Journée internationale des filles.

« L'appui du Canada à la cause des femmes et des filles reste inébranlable, a déclaré la ministre Leitch. Il défend leurs droits. Il ne craint pas les conversations difficiles sur l'importance d'une participation entière et égale des deux sexes à tous les aspects de la vie économique, politique et sociale, sur l'élimination de la violence faite aux femmes et aux filles, de même que sur l'émancipation économique et politique des femmes et des filles. S'il en est ainsi, c'est parce que les Canadiennes et les Canadiens savent que tous ces facteurs contribuent à un monde plus stable, plus démocratique et plus prospère sur le plan économique. »

Le Canada est un fervent partisan des six résolutions du Conseil de sécurité de l'Organisation des Nations Unies sur les femmes, la paix et la sécurité. Il croit notamment dans l'importance d'inclure pleinement les femmes dans la prise des décisions, les processus de paix et les différentes facettes de la résolution des conflits. Le gouvernement est tout aussi attaché à la prévention de la violence sexuelle et sexiste et à la protection des droits des femmes et des filles dans les communautés fragiles, touchées par des conflits. La violence sexuelle et sexiste enfreint les droits des femmes et des filles en plus de faire obstacle à la paix et au développement. C'est pourquoi, depuis 2012, le Canada a consacré plus de 13 millions de dollars à l'élimination de la violence sexuelle et à la promotion d'une pleine participation des femmes dans les jeunes démocraties. 

De passage le mois dernier aux Nations Unies, le premier ministre Stephen Harper a annoncé l'affectation de plus de 200 millions de dollars à neuf projets internationaux pour améliorer la santé des mères et des enfants. Ces projets permettront entre autres à intensifier les campagnes de vaccination dans les pays en développement.

« Malheureusement, dans les pays en développement, la maladie et la malnutrition touchent un grand nombre de femmes et d'enfants, qui ne reçoivent pas des soins de santé adéquats, a dit la ministre Leitch. Moi qui suis chirurgienne orthopédiste pédiatrique, je sais que tout cela est évitable. D'ailleurs, l'amélioration de la santé maternelle et infantile est une priorité phare du Canada. »

Le Canada continue de promouvoir et de protéger chez lui les droits de toutes les femmes. Le gouvernement s'efforce de prévenir la violence à leur égard dans toutes les collectivités et de mobiliser les hommes et les garçons dans ces efforts, notamment dans la lutte contre la violence sexuelle dans les collèges et universités. Depuis 2007, Condition féminine Canada a octroyé plus de 62 millions de dollars à des projets qui visent à prévenir et éliminer la violence faite aux femmes et aux filles. Au niveau local, le gouvernement du Canada continue de travailler en partenariat avec les parties intéressées afin d'accroître la sécurité économique des femmes et des filles dans toutes les collectivités du Canada, par exemple en augmentant la représentation féminine dans les métiers spécialisés, l'entrepreneuriat et d'autres professions où l'on compte traditionnellement peu de femmes.

« Notre gouvernement entend favoriser l'accès des filles et des jeunes femmes au pouvoir, ce qui contribue à la création d'emplois et à la prospérité économique, a dit la ministre Leitch. En appuyant plus de filles et de jeunes femmes et en les encourageant à envisager un métier spécialisé ou une carrière en génie, voire une petite entreprise, nous pourrons combler la pénurie de main-d'œuvre qualifiée à laquelle le Canada et la majorité des pays industrialisés sont actuellement confrontés. »

La Journée internationale des filles est célébrée le 11 octobre de chaque année, pendant le Mois de l'histoire des femmes. Elle vise à promouvoir, dans toutes les régions du monde, l'égalité des chances et du traitement pour les enfants des deux sexes dans des domaines comme la nutrition, les soins de santé, l'éducation, la formation et les droits légaux. Elle affirme aussi le droit des filles à une vie sans violence ni mauvais traitements. Le Mois de l'histoire des femmes 2013 a pour thème Les pionnières canadiennes : toujours en tête du changement. Tout au long d'octobre, le gouvernement du Canada souligne la contribution de pionnières canadiennes dans de nombreux domaines d'activité.

SOURCE : Condition féminine Canada

Renseignements :

Questions des médias : 

Barbara Mottram
Directrice des communications
Cabinet de l'hon. Dre Kellie Leitch, C.P.,
O. Ont., députée
Ministre du Travail et ministre de la Condition féminine
Tél. : 819-953-5646
Téléc. : 819-994-5168

Autres demandes de renseignements :

Nanci-Jean Waugh
Directrice générale
Communications et affaires publiques
Condition féminine Canada
Tél. : 613-995-7839

This news release is also available in English.

On trouvera tous les communiqués de Condition féminine Canada, ainsi que de l'information sur l'organisme et le Mois de l'histoire des femmes, à l'adresse femmes.gc.ca.


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.