L'hiver lâchera-t-il bientôt prise? MétéoMédia dévoile son Aperçu du printemps

Un dégel lent signifiera un début de printemps plus froid que la normale pour les Québécois

MONTRÉAL, le 3 mars 2015 /CNW/ - Le froid glacial qui sévit à la grandeur du pays mène bien des Canadiens à se demander quand l'hiver lâchera-t-il prise. Les météorologues de MétéoMédia présentent leur Aperçu du printemps pour les mois de mars, avril et mai. Selon ces derniers, les Québécois devront être patients avant de penser à entailler les érables ou de faire le ménage du printemps, puisque le mois de mars devrait être très froid, ce qui retardera la fonte des neiges et donc, l'arrivée des températures printanières. 

Comme l'indiquaient les prévisions de l'Aperçu de l'hiver, presque tout le pays a évité les conditions hivernales extrêmes jusqu'en janvier. Des Prairies jusqu'aux provinces atlantiques, le patron météo des températures froides devrait dominer jusqu'à au moins la fin mars, puisqu'on attend des températures sous les normales. Alors que le printemps s'installera en avril et mai, les régions à l'ouest de l'Ontario commenceront à connaître des températures plus près ou au-dessus des normales. L'Ontario, le Québec et les provinces atlantiques continueront de subir des températures sous les normales.

« Les Québécois devront patienter encore un peu avant de pouvoir trinquer sur les terrasses avec les relents de l'hiver qui persisteront, » a expliqué Marie-Josée Grégoire, chef météorologue à MétéoMédia. « Si on s'attend à ce que les précipitations soient près des normales à travers la province, les gens de Gaspé, quant à eux, devraient se préparer à des précipitations au-dessus des normales. Somme toute, nous connaîtrons un printemps similaire à l'an dernier, mais rappelez-vous qu'une saison n'en dicte pas l'autre et que cela ne signifie pas que l'été qui vient sera comme celui de l'an dernier. »

Les fortes accumulations de neige dans le Canada atlantique et les importants niveaux de glace autour des Grands Lacs et du fleuve Saint-Laurent sont les causes principales d'un début tardif du printemps avec des températures sous les normales dans ces régions. Des inondations pourront inquiéter les résidents de ces secteurs compte tenu des quantités de neige et de glace. Par contre, les températures sous les normales prévues pourraient donner le temps au sol de dégeler et donc entraîner un dégel plus lent, ce qui réduirait les risques d'inondations majeures. Compte tenu de la nature changeante de la saison, MétéoMédia gardera un œil sur toute tendance météorologique qui pourrait générer des inondations.

« L'hiver a pris un peu plus de temps à s'installer au centre du pays et dans les provinces atlantiques, mais maintenant qu'il y est, il n'a pas l'air d'être prêt à vouloir partir, » a déclaré Chris Scott, chef météorologue à MétéoMédia. « Le printemps est une saison de transition où on peut s'attendre à voir une variété de conditions météo. Alors même s'il prend son temps, les Canadiens ne doivent pas désespérer, le beau temps s'en vient. Nous devrions connaître un peu de répit en avril et des conditions plus saisonnières au début du mois de mai. »

La Colombie-Britannique et la côte ouest du Yukon verront la tendance douce qu'ils connaissent cet hiver se poursuivre avec des températures au-dessus des normales attendues pour le printemps. Les Prairies connaîtront des températures sous les normales en mars, mais constateront une remontée près des normales en avril et en mai.

Vancouver et la côte de la Colombie-Britannique connaîtront des précipitations sous les normales, tandis que les Prairies, l'Ontario et le Québec devraient recevoir des précipitations près des normales. Des précipitations au-dessus des normales sont attendues dans les provinces atlantiques en vertu de la trajectoire active de tempêtes et de l'air arctique persistant, ce qui pourrait causer un risque de fortes précipitations de neige, de pluie ou d'une combinaison des deux.

Aperçu du printemps 2015 de MétéoMédia

Région

Prévisions des températures

Prévisions des précipitations

Québec

Sous les normales partout sauf l'extrême nord-est près de la Baie Ungava.

Près des normales partout, mais au-dessus des normales pour la Gaspésie, l'île d'Anticosti, la Basse-Côte-Nord et les Iles de la Madeleine.

Colombie-Britannique

Au-dessus des normales dans l'ouest et près des côtes. Près des normales pour le centre-nord et l'est.

Sous les normales pour la côte ouest. Près des normales à l'est.

Alberta

Sous les normales pour le nord-est. Près des normales ailleurs.

Près des normales.

Saskatchewan

Sous les normales pour le nord et  nord-est. Près des normales ailleurs.

Près des normales.

Manitoba

Sous les normales pour le nord et  l'est. Près des normales pour le centre sud et le sud-ouest.

Près des normales.

Ontario

Sous les normales.

Près des normales.

Maritimes et Terre-Neuve

Sous les normales pour l'I.-P.-E. et le Nouveau-Brunswick. Près des normales ailleurs.

Près des normales pour l'extrême nord-ouest du Nouveau-Brunswick, l'est de Terre-Neuve ainsi que le nord et l'ouest du Labrador. Au-dessus des normales pour le sud du Nouveau-Brunswick, l'I.-P.-E. et la Nouvelle-Écosse.

Yukon, Territoires du Nord-Ouest, Nunavut

Au-dessus des normales pour le sud et l'ouest du Yukon. Sous les normales pour le centre et l'est du Territoires du Nord-Ouest ainsi que le centre et l'ouest du Nunavut. Près des normales ailleurs.

Sous les normales pour le sud-ouest du Yukon. Au-dessus des normales dans le centre de l'île de Baffin. Près des normales ailleurs.

Pour plus d'informations sur l'Aperçu du printemps de MétéoMédia, veuillez visiter : http://www.meteomedia.com/apercu

Pour les renseignements météo les plus récents, syntonisez la chaîne, visitez www.meteomedia.com ou téléchargez l'application lors de vos déplacements http://www.meteomedia.com/apps-meteo/.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux :
Facebook.com/meteomedia
Twitter.com/meteomedia #meteoMM

À propos de Pelmorex Media
Célébrant ses 25 ans, Pelmorex Media est la société mère de MétéoMédiaThe Weather NetworkBeat the Traffic et ElTiempo.es. Pelmorex opère au Canada, aux États-Unis, en Espagne ainsi qu'au Royaume-Uni. MétéoMédia et son homologue anglais, The Weather Network, sont les services météorologiques et d'information canadiens les plus populaires de la télé, du Web et des applications mobiles. Pelmorex est le propriétaire d'Eltiempo, le plus important fournisseur d'informations multiplateformes sur la météo de l'Espagne. Avec nos racines bien ancrées dans le monde de la météorologie, nous continuons de mettre à profit la technologie et la science pour aider les consommateurs à planifier leur journée en ajoutant à la famille Pelmorex l'outil Beat the Traffic, chef de file des marques multiplateforme, qui leur permet d'identifier la trajectoire la plus rapide entre le point A et le point B. Pelmorex a également obtenu une licence d'exploitation du Système d'Agrégation et de Dissémination National d'Alertes (ADNAdu Canada, qui regroupe et distribue des messages d'urgence émis par les autorités gouvernementales autorisées. Pelmorex a été désignée comme l'une des 50 sociétés canadiennes les mieux gérées pendant huit années consécutives.

SOURCE MétéoMédia

Renseignements : Pour plus de renseignements ou pour une demande d'entrevue avec un météorologue, veuillez contacter : Deborah Bourne, High Road, 514-798-6149, deborah.bourne @highroad.com


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.