L'hameçonnage et les rançongiciels, de graves menaces pour la sécurité

Le Mois international de la sensibilisation à la cybersécurité se poursuit

ORILLIA, ON, le 17 oct. 2016 /CNW/ - Les membres de la Police provinciale de l'Ontario tiennent à rappeler l'importance de connaître les différentes formes de fraudes par courriels utilisées par les criminels dans le but de commettre des fraudes et des vols d'identité.

L'hameçonnage représente tout courriel dans lequel l'expéditeur prétend être une organisation établie légitime, comme une institution financière, une entreprise ou un organisme gouvernemental. Le courriel peut demander au consommateur de se rendre sur un certain site Web afin de mettre à jour, ou de fournir, ses renseignements personnels, financiers ou son mot de passe. Il s'agit en fait d'une tentative malicieuse pour recueillir des renseignements sur un consommateur dans le but de commettre une fraude. Un rançongiciel insère dans l'ordinateur ce que certains ont appelé un « cheval de Troie policier », ou un « rogue », nommé ainsi puisqu'il affiche un message contextuel qui a l'apparence de provenir d'un service policier. Le message est en fait une fausse accusation d'avoir effectué une activité illégale en ligne et somme le consommateur de payer une amende, par virement bancaire ou par carte de crédit, ce qui déverrouillera l'ordinateur. Lorsque la victime fournit les renseignements nécessaires au paiement, les criminels les volent pour les utiliser à leurs fins.

Le Centre antifraude du Canada (CAFC) a reçu 5 179 plaintes relativement à l'hameçonnage en 2015 et a dénombré 1 704 victimes, qui ont perdu dans l'ensemble plus de 508 000 $. En 2015, le CAFC a reçu 295 plaintes de consommateurs canadiens ayant vu s'afficher un message contextuel provenant d'un rançongiciel. De ce nombre, 135 victimes ont perdu un total de plus de 47 000 $ - environ 348 $ par victime.

Comment reconnaître l'hameçonnage et s'en protéger :

  • Protégez votre ordinateur au moyen d'un antivirus, d'un filtre de logiciel espion, d'un filtre de courriel et d'un coupe-feu.
  • Communiquez immédiatement avec l'institution financière en question pour faire part de vos soupçons.
  • Ne répondez pas aux courriels qui vous demandent des renseignements personnels.
  • Regardez s'il y a des mots mal orthographiés.
  • Signalez toujours l'hameçonnage et les courriels « hameçons ».

Indices qui vous disent que vous êtes peut-être en présence d'un rançongiciel : 

  • Un message demandant une somme d'argent s'affiche dans une fenêtre contextuelle.
  • L'utilisateur ne peut généralement pas quitter la fenêtre affichée sur son ordinateur.
  • On demande un virement de fonds par des moyens hors des institutions bancaires reconnues.
  • On prétend que le paiement d'une somme déverrouillera l'ordinateur.

Astuces pour se protéger des rançongiciels :

  • Ne cliquez jamais sur les messages contextuels qui prétendent que votre ordinateur est infecté par un virus.
  • Assurez-vous que votre antivirus est à jour et activé, et lancez régulièrement la fonction de balayage pour les détecter.
  • Évitez de cliquer sur les liens et d'ouvrir les pièces jointes de messages provenant de sources inconnues.
  • Activez la fonction de blocage des fenêtres contextuelles.
  • Ne téléchargez jamais un antivirus à partir d'une fenêtre contextuelle ou d'un lien figurant dans un courriel douteux.

Au cours du mois d'octobre, Mois de la sensibilisation à la cybersécurité, la Police provinciale, les autres services de police et nos partenaires internationaux sensibiliseront les Canadiennes et les Canadiens aux risques liés à la cybercriminalité. Si vous croyez avoir été victime d'hameçonnage ou d'un rançongiciel, communiquez avec votre service de police local, l'organisme officiel dont semble provenir le rançongiciel, le Centre antifraude du Canada, ou signalez-le en ligne à la Police provinciale, à l'adresse http://www.opp.ca/index.php?id=132&lng=fr, ou à Échec au crime par téléphone au 1 800 222-8477 ou en ligne sur le site https://www.tipsubmit.com/start.htm (en anglais).

Pour obtenir des conseils et des liens utiles, suivez la Police provinciale de l'Ontario sur Twitter (@OPP_Nouvelles), Facebook et Instagram, ainsi qu'en utilisant les mots-clics #CyberSecurity, #CyberAware et #OPPTips.

QUELQUES FAITS (avec l'autorisation du site Pensez cybersécurité)

  • 156 millions de courriels d'hameçonnage sont envoyés chaque jour.
  • 16 millions déjouent les filtres de sécurité.
  • 8 millions sont ouverts.
  • 800 000 liens sont cliqués.
  • 80 000 personnes sont victimes de fraude chaque jour et fournissent leurs renseignements personnels, ce qui entraîne un potentiel de 30 millions de victimes chaque année.

CITATIONS

« Les rançongiciels et les courriels d'hameçonnage tentent de soustraire des renseignements et des données personnelles afin d'alimenter encore plus d'activités criminelles. Ensemble, nous devons faire tout en notre pouvoir pour convaincre les victimes de signaler les courriels d'hameçonnage et les rançongiciels, ce qui peut contribuer à faire diminuer les dommages et le nombre de victimes. »
- Rick BARNUM, sous-commissaire, Enquêtes et crime organisé de la Police provinciale de l'Ontario

« Les organisations criminelles cherchent constamment de nouvelles façons de s'immiscer entre les gens et leur argent. Le meilleur moyen de ne pas devenir une victime est de faire appel à son bon sens et de rester loin des courriels douteux et des sites Web louches. »
- Mike BICKERTON, inspecteur-détective, Direction de la lutte contre l'escroquerie, Police provinciale de l'Ontario.

POUR EN SAVOIR PLUS

Le Mois de la sensibilisation à la cybersécurité est une campagne de renommée internationale qui a lieu chaque mois d'octobre afin d'informer le public sur l'importance de la cybersécurité.

« Pensez cybersécurité » est une campagne nationale et multiterritoriale de sensibilisation publique conçue pour sensibiliser les Canadiens à la sécurité en ligne et les informer des étapes à suivre pour se protéger en ligne. Visitez le site http://www.pensezcybersecurite.gc.ca/.

REMARQUE AUX MÉDIAS : Le présent communiqué est le troisième d'une série de communiqués qui seront publiés par la Police provinciale de l'Ontario dans le cadre du Mois de prévention de la fraude dans le but d'améliorer la sécurité des collectivités et de sensibiliser la population.

SOURCE Police provinciale de l'Ontario

Renseignements : PERSONNE-RESSOURCE POUR LES MÉDIAS : Sergent Peter LEON, Coordonnateur provincial des relations avec les médias, Tél. : 705 329-6878

RELATED LINKS
http://www.opp.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.