L'exploration des hydrocarbures à Anticosti doit se poursuivre

MONTRÉAL, le 15 févr. 2016 /CNW Telbec/ - À l'occasion de la déclaration publique du président de Pétrolia inc., la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) réitère son appui au projet d'exploration des hydrocarbures sur l'île d'Anticosti, mais rappelle que l'incertitude qui l'entoure est dommageable pour la réputation du Québec comme destination d'investissement.

« L'exploration du potentiel en hydrocarbures sur l'île d'Anticosti doit se poursuivre », affirme Madame Françoise Bertrand, présidente-directrice générale de la FCCQ. « Dans le débat actuel, laisser l'exploration se poursuivre de façon encadrée est une approche qui est à la fois réaliste et pragmatique. »

En faveur d'un portefeuille énergétique pluriel, la FCCQ soutient le développement de la filière des hydrocarbures au Québec.  Elle estime que le Québec ne doit pas tourner le dos à de nouveaux investissements, particulièrement au chapitre énergétique. Elle rappelle que le Québec consomme annuellement entre 11 et 15 milliards de dollars de pétrole acheté directement sur les marchés étrangers et que d'un point de vue économique, cette dépendance nuit à la balance commerciale du Québec.  Pour la FCCQ, on doit reconnaître l'impact positif qu'aurait une exploitation locale de nos hydrocarbures.

« Le potentiel de production pétrolière de ce territoire n'est pas négligeable », ajoute Mme Bertrand.  « Réalistement, nous consommerons du pétrole encore longtemps, car il demeure nécessaire pour de nombreux secteurs économiques.  Dans ce contexte, nous devons faire preuve de réalisme et de pragmatisme et laisser se poursuivre les travaux d'exploration. »

La FCCQ est préoccupée de l'incertitude qui entoure le projet et souhaite davantage de clarté de la part du gouvernement. Elle rappelle que les récentes évaluations environnementales stratégiques commandées par le gouvernement font état de trois scénarios de développement, qui révèlent des potentiels d'exploitation appréciables et des revenus potentiels se situant entre 46 et 48 milliards de dollars sur l'ensemble de la période d'exploitation prévue de 75 ans. 

« Les contradictions qui entourent le projet d'exploration à Anticosti lancent un très mauvais signal aux investisseurs désireux de faire du développement économique au Québec», poursuit Mme Bertrand.  « Pour le développement de nos ressources, la FCCQ a toujours appuyé une démarche qui soit ordonnée, prévisible et cohérente.  C'est pourquoi, à ce moment-ci, il est nécessaire de laisser l'exploration se poursuivre. »

À propos de la FCCQ
Grâce à son vaste réseau de plus de 140 chambres de commerce et 1 100 membres corporatifs, la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) représente plus de 60 000 entreprises et 150 000 gens d'affaires exerçant leurs activités dans tous les secteurs de l'économie et sur l'ensemble du territoire québécois. Plus important réseau de gens d'affaires et d'entreprises du Québec, la FCCQ est à la fois une fédération de chambres de commerce et une chambre de commerce provinciale. Ses membres, qu'ils soient chambres ou entreprises, poursuivent tous le même but : favoriser un environnement d'affaires innovant et concurrentiel.

 

SOURCE Fédération des chambres de commerce du Québec

Renseignements : Michel Philibert, Directeur des communications, Fédération des chambres de commerce du Québec, 514-844-9571, poste 3242, Cell : 514 629-4468, michel.philibert@fccq.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.