L'expérience utilisateur sous les projecteurs dans le rapport Entertainment and Media Outlook 2017-2021

TORONTO, le 20 juin 2017 /CNW/ - Pour composer avec les faibles taux de croissance et une concurrence accrue, les chefs de file du secteur du divertissement et des médias développent des stratégies innovantes et améliorent leur capacité à communiquer avec leurs utilisateurs les plus fidèles et les plus enthousiastes, à savoir leurs admirateurs. Selon le rapport Global entertainment and media outlook 2017-2021 de PwC, les entreprises créent davantage de contenu attrayant et accessible, qu'elles distribuent largement, pour mieux proposer aux utilisateurs des expériences exceptionnelles assorties de prix alléchants.  

Selon le rapport, les revenus des entreprises canadiennes du secteur du divertissement et des médias devraient augmenter à un taux de croissance annuel composé (TCAC) de 2,8 % en valeur nominale au cours des cinq prochaines années, et ainsi passer de 42,98 milliards de dollars US en 2016 à 49,4 milliards de dollars US en 2021. En comparaison avec la croissance de 3,5 % enregistrée dans les revenus sectoriels l'an passé, ce taux reflète un ralentissement et se situera en deçà du taux de croissance économique mondial au cours des cinq prochaines années. Le volume total de données utilisées au Canada augmentera à un TCAC de 18,1 % pour atteindre 27 000 milliards de Mo d'ici 2021.

Ces tendances révèlent que le secteur du divertissement et des médias fait face à un nombre accru de bouleversements engendrés par un changement dans le comportement des consommateurs vis-à-vis du divertissement en ligne, particulièrement au cours des dernières années. « Lorsque les créateurs de contenu canadiens établissent leurs stratégies numériques, ils sont contraints d'accorder la priorité à l'expérience utilisateur pour rivaliser avec les options en ligne, a fait remarquer John Simcoe, leader national, Perspectives du secteur du divertissement et médias, PwC Canada. L'expérience utilisateur est en train de devenir un moteur de croissance clé qui fera la différence entre la survie à long terme et le succès éphémère dans ce secteur. »

Connaissant une croissance stable et durable, la vidéo sur Internet, la publicité sur Internet et la publicité extérieure arrivent en tête de liste au Canada. Le Canada a un marché de publicité sur Internet bien développé, que l'on estimait à 4,4 milliards de dollars US en 2016. L'accès généralisé à Internet a propulsé les dépenses de publicité en ligne et, en 2016, le taux de pénétration dans les foyers des connexions fixes à large bande s'établissait à 96,4 %.

Le Canada fait partie des premiers utilisateurs de la vidéo sur Internet avec le lancement de Netflix en 2010 et les plateformes de télévision par contournement (TPC) offertes par divers exploitants au pays pour contrer la menace du désabonnement. Avec une croissance de 7,1 % du TCAC sur la période visée par les prévisions, la vidéo sur Internet générera des revenus de 1,6 milliard de dollars US en 2021. Plus de 70 % de ces revenus seront attribuables à la vidéo sur demande accessible sur abonnement, et le reste proviendra des sites transactionnels, comme iTunes d'Apple.

« Il ne fait aucun doute que l'avenir de l'industrie réside en grande partie dans la capacité à offrir une expérience utilisateur conviviale et intuitive. C'est par l'intégration de nouvelles technologies, telles que la réalité virtuelle, l'intelligence artificielle, la diffusion en continu, que les créateurs de contenu réussiront à rencontrer les attentes des utilisateurs, une étape cruciale pour générer des revenus », affirme Christine Pouliot, associée en Transactions chez PwC Canada. 

En 2016, les revenus canadiens totaux provenant de la publicité extérieure se chiffraient à 572 millions de dollars US, alors qu'ils étaient de 436 millions de dollars US en 2012. La croissance devrait se poursuivre à un TCAC de 5,1 % au cours des cinq prochaines années pour atteindre 732 millions de dollars US d'ici 2021. Le marché de la publicité extérieure au Canada a profité de la croissance économique stable des dernières années, et on s'attend à ce qu'il en soit de même jusqu'en 2021. La position de la publicité extérieure se révèle particulièrement forte au Canada étant donné que 80 % de la population vit dans des villes. À elles seules, Toronto, Montréal et Vancouver comptent pour un tiers des habitants du pays.

Mondialement, on constate ou on anticipe d'importants points tournants numériques dans tous les segments…  

  • À l'échelle mondiale, la publicité sur Internet génère maintenant plus de revenus que la publicité à la télévision. En 2016, on a atteint un point de basculement important dans le secteur de la publicité alors que les revenus mondiaux provenant de la publicité sur Internet ont dépassé pour la première fois ceux de la publicité télévisuelle. Cet écart devrait considérablement se creuser au cours des cinq années à venir, en particulier grâce à la croissance rapide des revenus tirés de la publicité mobile.

  • Les revenus de la vidéo sur Internet surpasseront ceux de la vidéo à domicile sur support physique en 2017. Le segment de la vidéo sur Internet a connu une expansion rapide dans les dernières années, et les revenus qu'il génère dépasseront ceux issus de la vidéo à domicile sur support physique pour la première fois en 2017. On prévoit que les revenus associés à la vidéo sur Internet croîtront à un TCAC de 11,6 % pour se chiffrer à 36,7 milliards de dollars US en 2021, alors que le marché des DVD et des disques Blu-Ray, qui connaît un déclin irrémédiable, aura chuté pour s'établir à 13,9 milliards de dollars US.

  • Les revenus mondiaux de la distribution de journaux dépassaient les revenus mondiaux tirés de la publicité en 2016. Bien que les revenus attribuables à la distribution de journaux suivent une trajectoire descendante depuis 2015, les éditeurs ont su tirer parti des prix au numéro pour compenser en partie cette chute rapide du nombre d'unités vendues.

  • En 2016, les revenus tirés de la musique numérique ont dépassé ceux tirés de la musique enregistrée sur support physique, et il en va de même pour la musique diffusée en continu par rapport aux téléchargements. Le segment de la musique numérique a rapporté 10,7 milliards de dollars US en 2016 et a dépassé pour la première fois celui de la musique enregistrée sur support physique ayant obtenu des revenus de 8,5 milliards de dollars US. Les services de diffusion en continu ont crû rapidement en 2016 et généré une hausse des revenus numériques mondiaux de 1,8 milliard de dollars US d'une année à l'autre, soit une croissance de 20,3 %, alors que le segment de la musique sur supports physiques a décliné de 9,6 %.

  • Les revenus provenant de la vidéo en réalité virtuelle seront supérieurs à ceux des applications interactives/jeux vidéo en 2019. Le marché du contenu de réalité virtuelle croîtra à un TCAC de 77 % sur la période visée par les prévisions et devrait valoir 15,1 milliards de dollars US en 2021. De ces revenus, 8 milliards de dollars US proviendront des dépenses en vidéo de réalité virtuelle (qui augmenteront à un TCAC de 91,2 %), qui dépasseront les revenus générés par les expériences interactives et les jeux vidéo en 2019.

  • Le trafic sur les téléphones intelligents sera supérieur au trafic de données sur connexion fixe à large bande en 2020. Bien que l'utilisation d'appareils mobiles soit un facteur clé dans la croissance du trafic de données en général, les connexions fixes à large bande continueront d'assurer en majorité le trafic de données dans les 19 marchés pour lesquels nous avons effectué des prévisions détaillées. Nombreux sont les consommateurs qui préfèrent accéder au contenu riche en données, notamment les vidéos de qualité supérieure, au moyen d'une connexion fixe à large bande au lieu de leur appareil mobile.

  • Les revenus mondiaux de la publicité extérieure commenceront à décliner en 2019. La croissance mondiale de la publicité extérieure sur support physique est à la baisse depuis quelque temps, car une portion toujours grandissante des dépenses en publicité est maintenant consacrée à la publicité extérieure numérique.

Pour demander un accès de presse au rapport Global entertainment and media outlook 2017-2021 en ligne, veuillez communiquer avec Claudia Landry à claudia.landry@pwc.com.

Suivez PwC sur Twitter à @PwC_Canada_LLP et sur Facebook à www.facebook.com/pwccanada.

À propos de PwC Canada

PwC Canada aide les organisations et les particuliers à créer la valeur qu'ils recherchent. Plus de 6 700 associés et employés s'emploient à fournir à une vaste clientèle des services de qualité en matière de certification, de fiscalité, de conseils et de transactions. PwC Canada est membre du réseau mondial de cabinets de PwC, qui compte plus de 223 000 personnes dans 157 pays. Pour en savoir davantage, consultez notre site Web à l'adresse : www.pwc.com/ca/fr.

© 2017 PricewaterhouseCoopers LLP/s.r.l./s.e.n.c.r.l., société à responsabilité limitée de l'Ontario. Tous droits réservés.

PwC s'entend du cabinet canadien, et quelquefois du réseau mondial de PwC. Chaque société membre est une entité distincte sur le plan juridique. Pour obtenir de plus amples renseignements, visitez notre site Web à l'adresse www.pwc.com/structure.

SOURCE PwC (PricewaterhouseCoopers)

Renseignements : Claudia Landry, Conseillère en relations publiques, Courriel : claudia.landry@pwc.com; Pierre Campeau, Directeur, Relations publiques, Tél. : 416 687-8643, Courriel : pierre.campeau@pwc.com

LIENS CONNEXES
http://www.pwc.com/ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.