L'exode et les pertes d'emplois chez Air Canada et Aveos - Les syndicats reçoivent des appuis de taille!

MONTRÉAL, le 24 févr. 2012 /CNW Telbec/ - Forts de l'appui de plusieurs personnalités politiques, l'Association internationale des machinistes et des travailleurs et travailleuses de l'aérospatiale (AIMTA-FTQ) et les Travailleurs canadiens de l'automobile (TCA-FTQ) dénoncent les pertes d'emplois, l'exode croissant des services d'Air Canada vers Toronto et le non-respect de la loi relative à Air Canada.

Les porte-parole des deux organisations syndicales sont en effet heureux d'annoncer l'appui de plusieurs personnalités du monde politique à leur campagne :

  • Daniel Paillé, président du Bloc Québécois;
  • Maria Mourani, députée du Bloc Québécois dans Ahuntsic;
  • Alexandre Boulerice, député du Nouveau Parti démocratique dans Rosemont - La-Petite-Patrie;
  • Ève Péclet, députée du NPD de la Pointe-de-l'Île;
  • Marc Garneau, député du Parti libéral du Canada dans Westmount - Ville-Marie;
  • Nicolas Girard, député du Parti Québécois dans Gouin;
  • Françoise David, chef de Québec solidaire;
  • Richard  Bergeron, chef de Projet Montréal;
  • Louise Harel, chef de Vision-Montréal.

« En 1988, la Loi sur la participation publique au capital d'Air Canada prévoyait des dispositions l'obligeant à maintenir des centres d'entretien et de révision dans les villes de Winnipeg, Mississauga et Montréal, de même que des dispositions fixant le siège social à Montréal. Depuis ce temps, lentement mais sûrement, plusieurs services ont été transférés à Toronto. Tellement, qu'on est en train de se demander si Montréal n'est pas devenue une coquille vide », a dit Sandra Cormier, vice-présidente régionale de la section locale 2002 des TCA.

Il y a moins d'un an, Air Canada procédait au transfert des machinistes affectés à la maintenance auprès de la société Aveos. « Le contrat de la maintenance d'Air Canada avec Aveos va se terminer en 2013. Il n'y a aucune garantie que les emplois vont être maintenus ici, à Montréal. C'est donc très inquiétant. Aveos et Air Canada ont soit commencé ou annoncé des mises à pied, alors qu'au printemps dernier, le ministre des Transports, Chuck Strahl, avait rassuré la Chambre des communes contre de telles mises à pied », explique pour sa part Serge Gélinas, représentant politique de la section locale 1751 de l'AIMTA.

L'automne dernier, Air Canada décidait de transférer de Montréal à Toronto les emplois liés à l'affectation des pilotes et des agents de bord syndiqués aux TCA. « En plus d'ajouter à l'exode vers Toronto, ajoute Sandra Cormier, de telles décisions bouleversent la vie des travailleurs et des travailleuses. Ça n'a pas de bon sens de laisser faire une entreprise qui a des obligations légales claires et il appartient au gouvernement conservateur d'agir. »

Les porte-parole syndicaux souhaitent également que le gouvernement du Québec ainsi que la Communauté urbaine de Montréal entament des poursuites contre Air Canada pour non-respect des obligations prévues dans la loi de 1988.

« Nous osons croire que l'obligation d'avoir un centre d'entretien et de révision ainsi qu'un siège social à Montréal signifient davantage que l'existence de lettres patentes. Cela comprend aussi l'obligation d'assurer sur le terrain les activités dévolues à ces fonctions », ont conclu les porte-parole syndicaux.

L'AIMTA et les TCA représentent 40 000 travailleurs et travailleuses au Québec.

SOURCE ASSOCIATION INTERNATIONALE DES MACHINISTES ET DES TRAVAILLEURS ET TRAVAILLEUSES DE L'AEROSPATIALE (AIMTA)

Renseignements :

Sources : AIMTA et TCA

Renseignements  :

Serge Gélinas, AIMTA 514 914-1751 ou  514 332-2668
Marcel Rondeau, TCA 514 531-7473

Profil de l'entreprise

ASSOCIATION INTERNATIONALE DES MACHINISTES ET DES TRAVAILLEURS ET TRAVAILLEUSES DE L'AEROSPATIALE (AIMTA)

Renseignements sur cet organisme

SYNDICAT DES TRAVAILLEURS CANADIENS DE L'AUTOMOBILE (TCA-QUEBEC)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.