L'Everest : pas seulement des tragédies

QUÉBEC, le 1er juin 2012 /CNW Telbec/ - Le 19 mai dernier, Nathalie Fortin se tenait bien droite sur le toit du monde. Elle est non seulement une des rares québécoise à avoir accompli cet exploit, mais sa réussite est d'autant plus inspirante car son rêve semblait inaccessible il y a seulement deux ans. Son histoire en est une de détermination et de courage hors du commun.

Une alpiniste clouée à son lit
En 2007, lors d'une journée d'escalade, Nathalie se blesse au dos. Une douleur qu'elle croit anodine au départ continue à empirer malgré des traitements de toutes sortes. Elle consulte plusieurs spécialistes, mais plus le temps passe, plus les consultations se succèdent et plus les douleurs augmentent.

Un verdict sombre
En 2008, elle reçoit la plus mauvaise nouvelle de sa vie : c'est fini, elle ne fera plus jamais d'escalade. Le spécialiste lui suggère de prendre des marches de 20 minutes quelques fois par semaine pour garder la forme. Toutefois, elle en est rendue à se tenir sur les murs pour se déplacer, alors elle ne voit pas comment elle pourrait aller marcher. La dépression l'envahit, la montagne était toute sa vie et dorénavant, elle devrait considérer comme un accomplissement de gravir deux petites marches. L'Everest, c'était son plus grand rêve, et elle se voyait obligée d'y renoncer.

Ses amis s'inquiètent
Les amis de Nathalie tentent de trouver des solutions pour elle. Elle opte enfin pour un traitement de décompression neurovertébrale, peu connu à ce moment, disponible seulement depuis 2 ans. Elle se dit qu'elle n'a rien à perdre. Elle a toujours en tête l'Everest, même si elle sait très bien que c'est peu probable. Il lui faut premièrement recommencer à marcher. La route semble très longue et, selon son diagnostic, impossible.

Aucune promesse, sauf de faire le maximum
Avec ce nouveau traitement, on ne lui fait aucune promesse concernant son retour à la montagne. On connaît son objectif et on lui promet de faire le maximum car on croit pouvoir l'aider. Le but premier est de la retourner à des activités quotidiennes normales.

De retour à l'escalade de glace
Les traitements, combinés à l'espoir et la ténacité, furent concluants; trois mois après la fin de ses traitements, Nathalie recommence à faire de l'escalade de glace en première de cordée. Maintenant, pour l'avenir, « tout est permis », se dit-elle. En 2010, elle s'attaque au Gasherbrum 1 et 2 au Pakistan, des pics de 8000 mètres d'altitude. Elle n'atteint pas le sommet à cause de la météo, mais elle considère son expédition comme un succès, car elle passe plus de 40 jours en montagne, à coucher en tente, sans aucune douleur.

Derrière le rêve, la détermination
Son rêve est maintenant réalité. Elle a mis les pieds sur le toit du monde le 19 mai 2012. Nathalie Fortin a fait preuve d'une grande détermination, d'une ténacité à toute épreuve et d'une patience exemplaire durant son ascension de l'Everest. Elle revient de tellement loin qu'elle n'allait certainement pas laisser les nombreuses difficultés de cette montagne la décourager.

Un exemple et une lueur d'espoir
Nathalie veut, par son exemple, encourager les gens à ne jamais abandonner, qu'ils soient confrontés à un problème de santé ou à d'autres situations difficiles. Elle veut motiver les gens à puiser dans leurs ressources afin d'atteindre leur sommet personnel. Même au plus profond de notre désespoir, on ne sait jamais ce qui pourra nous aider.


Bas de vignette : "Une québécoise atteint le sommet de l'Everest, alors qu'elle pouvait à peine monter deux marches il y a quelques années! (Groupe CNW/Cliniques Zéro Gravité)". Lien URL de l'image : http://photos.newswire.ca/images/download/20120601_C5138_PHOTO_FR_14496.jpg

SOURCE Cliniques Zéro Gravité

Renseignements :

Nathalie Fortin est revenue au Québec et il est possible de la rejoindre en ce moment.
Contactez le docteur Marc Bureau sur son cellulaire au 418-931-4727.
Le docteur Bureau a été témoin de cet exploit en ayant pris part à l'expédition jusqu'au camp de base de l'Everest, et en restant en communication constante Nathalie Fortin et son chef d'expédition, Gabriel Filippi.

Pour consulter le journal de bord de l'expédition de Nathalie : www.pourundosensante.com

Profil de l'entreprise

Cliniques Zéro Gravité

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.