Lettre ouverte: Uranium, acceptabilité sociale et développement durable

MONTRÉAL, le 10 juin 2014 /CNW Telbec/ - Les 70 signataires de cette lettre ouverte, scientifiques et professionnels québécois de l'industrie ou universitaires, sont attachés à exercer leur savoir-faire de façon éthique, socialement responsable, avec une vision de préservation de l'environnement. L'exploration et le développement minier, incluant notamment les projets uranifères, ne peuvent être conduits contre l'intérêt public.

La filière uranifère peut recueillir l'appui massif de la population. En Saskatchewan, près de 80% de la population appuie l'exploitation de l'uranium dont 76% des résidents des communautés et réserves du nord de la Saskatchewan où sont situées les mines d'uranium (Fast Consulting, Community Intelligence, November 2013). La Saskatchewan exploite depuis 60 ans les gisements d'uranium aux teneurs les plus élevées de la planète.

Plusieurs régions du monde viennent récemment de lever des moratoires considérés maintenant comme injustifiés, tels le Labrador, le Groenland et le Queensland en Australie. Le rôle que peut jouer l'énergie nucléaire dans la lutte au réchauffement climatique a été souligné dans le dernier rapport du Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC), une organisation mise en place par le Programme des Nations Unies pour l'environnement (PNUE) et qui ne peut être soupçonnée de complaisance à l'égard de l'industrie.

Dans ce contexte, les signataires s'interrogent sur la pertinence du processus mis en place par le Bureau d'audience publique (BAPE) sur « les enjeux de la filière uranifère au Québec ». Le processus qui s'amorce est le fruit d'une campagne de peur sur l'uranium alimentée par une vision archaïque et biaisée de l'industrie minière.

Dans une période de restriction budgétaire, il faut se poser la question sur l'opportunité de tenir ce « BAPE générique » qui engagerait au-delà de 2 millions de dollars de fonds publics. La présidence de cette commission, occupée par M. Louis-Gilles Francoeur, soulève aussi la perplexité. M. Francoeur, au cours de sa carrière, a surtout donné écho aux parties critiquant l'industrie. Le BAPE est une institution fondée sur le principe d'une neutralité absolue. Que dirait-on de la crédibilité du BAPE si un ancien dirigeant de société minière avait été nommé président de cette commission ?

Il faut rappeler que la filière uranifère est, à toutes les étapes, strictement encadrée par les législations fédérale et provinciale, incluant les volets de santé publique et de préservation de l'environnement. Il est impossible à quelque projet minier uranifère que ce soit d'être développé, et éventuellement d'opérer, sans se conformer aux normes les plus strictes en vigueur et à des audiences publiques. La Commission canadienne de sûreté nucléaire (CCSN), un organisme indépendant de l'industrie qui fait référence à l'échelle mondiale, fixe les normes et exerce un pouvoir de contrôle permanent, au besoin coercitif, sur toutes les activités de la filière.

Signataires:

David H. Albert, géologue, Montréal

Gail Amyot, ingénieure, Montréal

Paul Archer, ingénieur, Québec

Charles Beaudry, géologue, Toronto

Alain-Jean Beauregard, géologue, Val d'Or

Pierre Bérubé, ingénieur, Val d'Or

François Bissonnette, géologue, Longueuil

François Bouchard, géologue, Malartic

Christian Bourcier, ingénieur, Val d'Or

Guy Bourque, ingénieur, Longueuil

Simon Britt, CPA, CA, Saint-Lambert

Serge Bureau, ingénieur, Candiac

Eddy Canova, géologue, Montréal

Alain Carrier, géologue, Val d'Or

Gilles Carrier, ingénieur, La Sarre

Peter Cashin, géologue, Toronto

John D. Charlton, géologue, Montréal

Normand Champigny, ingénieur, Montréal

Rémi Charbonneau, géologue, Montréal

Philippe Cloutier, géologue, Val d'Or

Olivier Côté-Mantha, géologue, Val d'Or

Isabelle D'Amours, ingénieure, Brossard

Julien Davy, géologue, Montréal

Brigitte Dejou, ingénieure, Montréal

Jean Demers, géologue, Verchères

Eric Desaulniers, géologue, L'Ange-Gardien

Harold Desbiens, géologue, Saint-Lambert

Caroll Desormeaux, ingénieur jr, Montréal

Dominique Doucet, ingénieur, Montréal

Joël Dubé, ingénieur, Ottawa

Marc Ducharme, géologue, Val d'Or

Yan Ducharme, géologue, Val d'Or

Claude Dufresne, ingénieur, Montréal

Francine Fallara, géologue, Val d'Or

Ghislain Fournier, ingénieur, Val d'Or

Damien Gaboury, géologue, Saguenay


André Gaumond, ingénieur, Québec

Marie-José Girard, géologue, Montréal

Patrick Godin, ingénieur, Longueuil

Normand Goulet, géologue, Montréal

Danièle Héon, géologue, Whitehorse

Jean Hubert, ingénieur, Québec

Catherine Jalbert, géologue, Vald'Or

Vincent Jourdain, ingénieur, Val d'Or

Gaétan Lavallière, géologue, Val d'Or

Jean-Sébastien Lavallée, géologue, Val d'Or

Richard Lavallée, ingénieur, La Sarre

Gilles Laverdière, géologue, Montréal

Jérôme Lavoie, ingénieur, Québec

Marc Legault, géologue, Rouyn-Noranda

Eric Lemieux, géologue, Drummondville

Jean-Marc Lulin, géologue, Montréal

Mario Masson, géologue, Rouyn-Noranda

Patrick Mercier, ingénieur, Longueuil

Robert Oswald, géologue, Rouyn-Noranda

Jean-François Ouellette, géologue, Rouyn-Noranda

Vital Pearson, ingénieur, Québec

Pierre-Alexandre Pelletier, géologue jr, Boucherville

Ghislain Poirier, ingénieur, Longueuil

Michel Proulx, géologue, Val d'Or

Michel Rheault, géologue, Montréal

Isabelle Robillard, géologue, Montréal

Gino Roger, ingénieur, Rosemère

Mathieu Savard, géologue, Québec

Camille St-Hilaire, géologue, Rouyn-Noranda

Marjorie Simard, géologue, Val d'Or

Donald Trudel, géologue, St-Laurent

Simon Tshimbalanga, ingénieur, Québec

Denis Vaillancourt, géologue, Val d'Or

Robert Wares, géologue, Montréal

 

SOURCE : Professionnels géoscientifiques du Québec et uranium

Renseignements : Jean-Marc Lulin: 450 646-3015; Philippe Cloutier: 819 874-1331; Robert Wares: 514 951-4235

Profil de l'entreprise

Professionnels géoscientifiques du Québec et uranium

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.