Lettre ouverte aux Premiers ministres du Canada et du Québec - Les Mi'gmaq de la Gaspésie les invitent amicalement à respecter leurs obligations légales et… à venir discuter autour d'un bon verre d'eau pendant qu'elle est encore bonne à boire

GASPÉ, QC, le 17 nov. 2016 /CNW Telbec/ - Très inquiétée par l'intention de la firme d'exploration pétrolière Pétrolia de débuter des travaux de fracturation et de stimulation chimique sur son territoire ancestral, la cheffe Mi'gmaq de Gespeg (Gaspé), Manon Jeannotte, s'exprimant au nom de la communauté Mi'gmaq de la Gaspésie, invite les Premiers ministres du Canada et du Québec à venir discuter de la problématique de l'eau par le biais d'une lettre ouverte envoyée aux quotidiens francophones et anglophones du Québec.

La lettre souligne les contradictions du projet de loi n°106, Loi concernant la mise en œuvre de la politique énergétique 2030 et modifiant diverses dispositions législatives. Ce projet comporte des objectifs incompatibles, à savoir la volonté de développer à la fois les énergies renouvelables et les hydrocarbures. Une telle orientation est contraire aux objectifs du Québec en matière de lutte contre les changements climatiques.

La missive rappelle également que les ressources présentes dans les ruisseaux, rivières, lacs ainsi que dans la mer, approvisionnent au quotidien le garde manger des Mi'gmaq, qui occupent ce territoire depuis toujours. L'existence de ces ressources est à la base même de leur mode de vie, et leur protection est garantie par la reconnaissance de droits ancestraux.

La signataire de la lettre, la Cheffe Manon Jeannotte, rappelle aux deux chefs de gouvernement leurs obligations fiduciaires envers les Autochtones. Ainsi, les décisions de prospecter des gisements de pétrole et de gaz en Gaspésie et sur l'Île d'Anticosti ne sauraient être prises unilatéralement, sans quoi elles contreviendraient à l'obligation impérative de consulter les Autochtones, une exigence que la Cour Suprême du Canada avait formulé en 2004.

Le Secrétariat Mi'Gmawei Mawiomi représente les droits et intérêts des Premières Nations Mi'gmaq de Gesgapegiag, Gespeg et Listuguj. Gespe'gewa'gi, le territoire ancestral Mi'gmaq, couvre notamment les portions nord et centrale du Nouveau-Brunswick ainsi que la péninsule gaspésienne au Québec et incluant l'île d'Anticosti, laquelle est partagée conjointement avec la Nation Innue.

 

SOURCE Secrétariat Mi’Gmawei Mawiomi

Lien URL du PDF : http://stream1.newswire.ca/media/2016/11/17/20161117_C2089_PDF_FR_822049.pdf

Renseignements : RELATIONS AVEC LES MÉDIAS : Benoît S. Pilon, (418) 396-2575, bpilon@prcommunications.com

Profil de l'entreprise

Secrétariat Mi’Gmawei Mawiomi

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.