Lettre ouverte : des mesures pour rendre l'avenue du Parc plus sécuritaire : ça presse !

MONTRÉAL, le 16 févr. 2012 /CNW Telbec/ - Voici la lettre ouverte qu'a fait parvenir aux médias aujourd'hui Alex Norris, conseiller du Mile End, et cosignée par 13 porte-parole et représentants d'organismes du quartier du Mile End, afin de réclamer la mise en œuvre du projet pour rendre l'avenue du Parc plus sécuritaire pour les gens qui la fréquentent au quotidien :

L'avenue du Parc est parmi les artères commerciales les plus dangereuses pour les piétons et les cyclistes de toute la Ville de Montréal. Or, l'administration du Maire Gérald Tremblay refuse d'entériner un plan qu'elle a déjà en main pour rendre les intersections le long de cette rue commerciale plus sécuritaires.

Nous, 14 porte-parole d'organismes du quartier représentant les gens d'affaires, les garderies, les cyclistes, les piétons et les milieux scolaire, récréatif, communautaire et environnemental, ainsi que les élus municipaux du quartier, croyons que ce refus représente une grave erreur. Il est grand temps que la Ville de Montréal change d'attitude et lance dès maintenant un projet pour rendre l'avenue du Parc plus sécuritaire pour les gens qui la fréquentent au quotidien.

Richard Deschamps, responsable politique du chantier au sein de l'administration Tremblay, a récemment justifié le manque de mesures pour sécuriser les intersections le long de l'avenue du Parc en invoquant l'urgence des travaux souterrains actuellement en cours.

Or, selon la Direction de la santé publique, aux seules intersections se trouvant dans le tronçon de l'avenue du Parc entre les avenues du Mont-Royal et Van Horne, 15 piétons et cyclistes par année, en moyenne, sont blessés si gravement par des véhicules motorisés qu'ils doivent être transportés en ambulance.

L'urgence des travaux de réfection de l'avenue du Parc ne se résume donc pas seulement au remplacement des conduites d'eau à 10 pieds en dessous de l'asphalte. Il y a aussi urgence d'améliorer la sécurité des intersections le long de cette rue commerciale.

Depuis au moins six mois, la Ville de Montréal a en main des plans détaillés préparés à sa demande pour un projet qui permettraient de rendre ces intersections plus sécuritaires, tout en embellissant et en verdissant les abords de l'avenue du Parc. L'été passé, les fonctionnaires de la Ville ont même partagé ces plans avec l'arrondissement du Plateau-Mont-Royal. Cependant, malgré de nombreuses démarches par les élus de l'arrondissement et l'Association des commerçants de l'avenue du Parc, l'administration centrale de la Ville, qui a la responsabilité légale et administrative pour cette rue artérielle, a refusé de s'engager à faire ces travaux, soutenant qu'elle souhaite plutôt terminer les travaux souterrains avant de se pencher sur la question de la sécurisation et l'embellissement de cette rue.

Nous croyons qu'il serait triste, voire tragique, de terminer les travaux en cours maintenant, en ayant incommodé tant de résidants et en ayant carrément menacé la survie commerciale de nombreux commerçants, sans qu'il y ait des mesures de prises pour embellir et rendre plus sécuritaire cette artère commerciale. Le fait que les fonctionnaires de la Ville de Montréal aient déjà préparé des plans pour un tel projet -- et que des travaux majeurs de réfection souterraine  sur d'autres rues artérielles ailleurs à Montréal aient été accompagnés par des travaux de sécurisation et d'embellissement en même temps -- ne fait que renforcer notre conviction qu'il faudrait entériner ce projet dès maintenant.

Nous demandons donc formellement au Maire Gérald Tremblay ainsi qu'au responsable politique de ce chantier au comité exécutif de la Ville de Montréal, Monsieur Richard Deschamps, de s'engager sans plus tarder à entamer des travaux pour sécuriser et embellir les intersections de l'avenue du Parc.

Alex Norris, conseiller du Mile End
Richard Ryan, conseiller d'arrondissement du Mile End
Luc Ferrandez, maire de l'arrondissement du Plateau-Mont-Royal
Richard Bergeron, chef de Projet Montréal et conseiller de Jeanne-Mance
Claudine Schirardin, Comité des citoyens du Mile End
Jimmy Zoubris, Association des commerçants de l'avenue du Parc
Carl Favreau, Association des commerçants de l'avenue Laurier Ouest
Louise Mainville, commissaire scolaire de la Commission scolaire de Montréal
Suzanne Lareau, Vélo-Québec
Jean-Louis Portal, Collège Français
Guy Arseneault, CPE Alexis le Trotteur
Bella Grosz, CPE Simcha Kinder
Marie Trudeau, CPE Villeneuve
Leila Marshy, Les Amis de la Rue Hutchison
Mathieu Vick, Rue Publique
Christine Guénette, YMCA du Parc
Julien Feldman, English Montreal School Board
Alexandre Paré, M.Urb.

SOURCE VILLE DE MONTREAL - CABINET DE LA 2E OPPOSITION

Renseignements :

Catherine Maurice
Attachée de presse de la 2e opposition
catherine.maurice@ville.montreal.qc.ca
(514) 601-5542

Profil de l'entreprise

VILLE DE MONTREAL - CABINET DE LA 2E OPPOSITION

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.