Lettre à tante Lucienne

MONTRÉAL, le 29 nov. 2013 /CNW Telbec/ - Voici un témoignage du directeur général de l'AQCPE, Louis Senécal, qui lui a été inspiré suite au discours qu'a prononcé le ministre des Finances, Monsieur Nicolas Marceau, sur l'état des finances du Québec hier, jeudi le 28 novembre à Québec. Cette lettre est tirée d'une histoire véritable que M. Senécal s'est tout de suite rappelée en écoutant le ministre des Finances et les commentaires qui ont suivi son annonce.


« Bonjour ma tante,

Bien des choses se sont passées depuis que tu nous as quittés il y a 15 ans. Tiens, commençons par tes arrière-petits-neveux qui se débrouillent plutôt bien en 2e secondaire. Leur réussite s'est construite grâce à Geneviève et Valérie et la présence des autres « Gigottes » du milieu de garde familial de leur petite enfance. Les occasions ne manquent pas où je leur parle de toi et de ta vieille machine à coudre « Singer » d'avant-guerre. D'ailleurs, récemment, ils ont étudié la Seconde Guerre et me demandaient comment les femmes arrivaient à porter seules la responsabilité de faire vivre une famille pendant que les hommes étaient à la guerre.

J'ai commencé par leur raconter comment tu avais eu le courage en 1945 de monter sur l'atelier devant tes collègues couturières pour les encourager à lutter pour de meilleures conditions de travail devant le visage réprobateur de ton contremaître. Dans ma vie et celle de mes fils, tu restes le symbole de cette lutte si courageuse de nos grands-mères et de nos grands-tantes qui devaient trop souvent choisir entre la maternité et l'émancipation.

Malheureusement, depuis ton départ, nous tenons pour acquis que les femmes du Québec puissent assumer de front leurs aspirations familiales et professionnelles. Car d'autres militantes comme toi ont pris le relais depuis ton départ. Ma tante, me croirais-tu si je te disais qu'un jour une femme a eu le courage de « monter sur l'atelier » et proposer un projet de services de garde dans lequel chaque dollar investi rapporte maintenant 150 % à l'État ? Me croirais-tu si je te disais que ce projet l'a aidée à devenir la première femme première ministre du Québec ?

Mais ce matin, si je prends la plume pour t'écrire c'est que j'ai besoin de te demander conseil. Hier, Nicolas Marceau qui parlait avec conviction des problèmes financiers de l'État n'a pas pris le temps de rappeler à la population que les services de garde génèrent 150% de rendement en permettant aux femmes de retourner contribuer à l'essor économique du Québec, en toute quiétude. Ma tante, je me demande ce que tu aurais fait toi, si ton contremaître t'avait parlé des difficultés financières de la manufacture en tenant pour acquise la contribution des couturières et en projetant de couper dans les conditions propices à leur productivité ? J'imagine que tu lui aurais rappelé que sans elles, la manufacture aurait peine à exister ?

Ce qui m'inquiète le plus c'est qu'un commentateur reprenait à la radio le discours de ton ancien contremaître en suggérant qu'on pourrait éliminer les services de garde pour régler le problème des finances publiques. J'aurais aimé que tu sois là pour lui rappeler que c'est justement quand la manufacture en arrache que l'on doit reconnaître l'apport des couturières et prendre soin de leurs machines à coudre.

Et si un commentateur ne comprend pas et que Nicolas se laisse influencer, je devrai monter comme toi sur l'atelier pour rappeler à la population que les services de garde sont l'un des meilleurs investissements pour l'économie. Suivant ton exemple, je suis confiant que tous les acteurs du réseau seront prêts à monter avec moi. Et devant autant de solidarité, j'espérerai que la première femme première ministre se rappellera les motivations du projet qui lui aura permis de prendre en charge le destin du Québec.

Ton petit neveu, Louis »

Louis Senécal
Directeur général de l'Association québécoise des CPE

L'Association québécoise des centres de la petite enfance (AQCPE) est le principal réseau d'entreprises d'économie sociale représentant les intérêts des centres de la petite enfance et bureaux coordonnateurs de la garde en milieu familial, offrant des services de qualité, partout au Québec. Forte de son membership, l'AQCPE est la seule association nationale pleinement représentative des parents-administrateurs de CPE, CPE-BC et BC de toutes les régions du Québec.

L'AQCPE est reconnue auprès de ses nombreux partenaires comme un acteur de premier plan dans le secteur des services de garde et qui assume un leadership exemplaire dans la défense des intérêts des enfants et des familles du Québec.

SOURCE : Association québécoise des centres de la petite enfance

Renseignements :

Geneviève Blanchard 
Chef des relations publiques

Tél. : 514 326-8008, poste 218
Tél. (sans frais) : 1 888 326-8008
Cell : 438-837-6700
Téléc. : 514 326-3322
Courriel : genevieve.blanchard@aqcpe.com
www.aqcpe.com
www.twitter.com/aqcpe
www.facebook.com/aqcpe


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.