Les travailleuses et les travailleurs de la Résidence Notre-Dame de la Victoire manifestent pour dénoncer l'impasse des négociations

SAINT-HUBERT, QC, le 22 mai 2013 /CNW Telbec/ - Dans le cadre du conflit qui les oppose à leur employeur, les travailleuses et les travailleurs de la Résidence Notre-Dame de la Victoire ont manifesté ce midi. En effet, c'est maintenant depuis le 27 novembre 2012 que le personnel est sans convention collective.

« Malgré trois séances de conciliation, l'employeur refuse de bouger sur les questions salariales. Pourtant, c'est près de la moitié du personnel qui gagne aujourd'hui le salaire minimum, dont plusieurs des personnes préposées aux bénéficiaires. Pire, l'employeur a retranché les primes à l'ancienneté suite à l'augmentation de 0,25 $ du salaire minimum le 1er mai dernier. Autrement dit, une personne préposée aux bénéficiaires avec 15 ans d'expérience, qui avait une prime d'ancienneté de 0,25 $ par heure, se retrouve aujourd'hui à gagner le salaire minimum de 10,15 $ par heure, soit le même salaire qu'une personne qui vient d'être embauchée. Cette pratique de l'employeur mène à un appauvrissement de ces personnes », a constaté Raymond Phaneuf, conseiller au Syndicat québécois des employées et employés de services (FTQ).

« Payer si peu pour les personnes qui prennent soin quotidiennement de nos parents et grands-parents est indécent. Pourtant, ces travailleuses et ces travailleurs changent, nettoient et nourrissent les personnes âgées avec passion et empathie. Clairement, ils ne font pas ce job pour s'enrichir, mais parce qu'ils ont à cœur les personnes résidentes. Il me semble qu'un peu de dignité pour ces travailleuses et ces travailleurs passe par un salaire décent », a conclu Jean-Pierre Ouellet.

Le SQEES-FTQ représente 25 000 membres partout au Québec, majoritairement dans le secteur de la santé et des services sociaux. Il est le plus grand syndicat dans le secteur des résidences privées pour personnes âgées.Il est affilié à la Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec, la plus grande centrale syndicale québécoise, avec plus de 600 000 membres.

SOURCE : Syndicat québécois des employées et employés de service, section locale 298 (FTQ)

Renseignements :

Benoit Hamilton
SQEES-FTQ
514.706.8910


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.