Les travailleurs municipaux manifestent devant les bureaux de l'Union des municipalités du Québec

MONTRÉAL, le 7 déc. 2015 /CNW Telbec/ - À l'heure du dîner, des centaines d'employés municipaux ont manifesté devant les bureaux de l'Union des municipalités du Québec (UMQ). Les syndiqués du SCFP y ont symboliquement déposé leurs conventions collectives déclarant que ces contrats ne valaient rien si le gouvernement du Québec va de l'avant en octroyant aux maires le pouvoir de décréter les conditions de travail de leurs employés, du jamais vu au Canada dans le monde municipal.

Après la loi 15 qui a éliminé le pouvoir de négociation des travailleurs en ce qui a trait à leur régime de retraite, le gouvernement libéral s'acharne sur les employés municipaux avec son pacte fiscal 2016-2019 : il attaque notre droit fondamental, reconnu par la constitution, à la négociation de nos conditions de travail. Au lieu de s'attaquer à la collusion et à la corruption qui se poursuit dans des activités telles que le déneigement, on s'attaque aux hommes et aux femmes qui livrent les services publics, rendant les villes encore plus vulnérables.

Les travailleurs invitent les élus municipaux du Québec à étudier avec grande prudence ce qu'ils qualifient d'un cadeau empoisonné de la part du gouvernement du Québec. Ce dernier est en train de couper les vivres aux municipalités et leur offre en retour le pouvoir d'imposer des conditions de travail. Ce stratagème n'est ni plus ni moins qu'un abus de droit sans précédent qui touche tous les travailleurs syndiqués du Québec. Le SCFP se tiendra debout. Le droit de se regrouper pour négocier des conditions de travail est un droit reconnu en Amérique du Nord. Il s'agit d'une attaque à la démocratie.

LES NÉGOCIATIONS FONCTIONNENT

Les négociations dans le secteur municipal fonctionnent très bien : 84 %  des conventions collectives sont présentement réglées et environ 98 %  d'entre elles sont signées sans conflit de travail. Le rapport de force est équilibré dans ce secteur. Le gouvernement joue avec le feu avec cette nouvelle attaque contre les services publics.

Comptant plus de 110 000 membres au Québec, le SCFP représente environ 70 % de l'ensemble des employés municipaux au Québec, soit 31 600 membres. Le SCFP est de plus présent dans les secteurs suivants : les affaires sociales, les communications, l'éducation, les universités, l'énergie, les sociétés d'État et organismes publics, les transports aérien et urbain, ainsi que le secteur mixte. 

 

SOURCE Syndicat canadien de la fonction publique (FTQ)

Renseignements : Lisa Djevahirdjian, Service des communications SCFP, Cell. 514 831-3815 ou ldjevahirdjian@scfp.qc.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.