Les travailleurs étrangers temporaires devraient pouvoir immigrer : Unifor

TORONTO, le 16 mai 2014 /CNW/ - Augmenter les salaires des travailleurs faisant partie du programme des Travailleurs étrangers temporaires de même que les frais payés par les entreprises est un bon début, mais ne fait rien pour rendre ces travailleurs moins vulnérables, affirme Jerry Dias, président national d'Unifor.

« Ce programme tire parti du désespoir des travailleurs d'autres pays, qui les force à quitter leur famille pour travailler au Canada », rappelle M. Dias, qui ajoute que les promesses d'éliminer les abus dans le cadre de ce programme ne règlent pas les problèmes de base.

M. Dias demande que ce programme soit remplacé par un autre qui permettrait à ces travailleurs de rester de façon permanente au Canada. Le Canada a une longue tradition d'accueil des personnes qui y viennent pour offrir une vie meilleure à leur famille, explique M. Dias.

« Un nouveau programme leur permettrait de refaire leur vie en compagnie de leur famille. Les travailleurs qui participent à ce programme y ont droit », ajoute M. Dias. « S'ils sont suffisamment compétents pour travailler ici, ils méritent de vivre ici avec leur famille. »

Les travailleurs qui participent au programme ne peuvent rester au Canada que pendant la durée prévue à leur permis. Ils ne peuvent se faire accompagner par leur famille, et la plupart se voient refuser le droit de demander la citoyenneté canadienne. S'ils perdent leur emploi, ils risquent de se faire dire de quitter le pays.

M. Dias demande au gouvernement Harper de permettre à tout travailleur étranger temporaire déjà au Canada, ou qui a pris les mesures nécessaires pour y venir, de demander un statut d'immigrant reçu.

« Il s'agit de s'assurer que les travailleurs participant déjà au programme sont traités équitablement et qu'on leur donne l'occasion de résider de façon permanente au Canada - avec leur famille », précise M. Dias.

M. Dias conclut en disant que les travailleurs participant au programme devraient jouir des mêmes protections et des mêmes droits prévus par la loi canadienne que tout autre travailleur dans ce pays.

Représentant plus de 305 000 travailleurs, Unifor est le plus grand syndicat du secteur privé au Canada. Il a été fondé pendant la fin de semaine de la fête du Travail de 2013, par la fusion du Syndicat des Travailleurs canadiens de l'automobile et du Syndicat canadien des communications, de l'énergie et du papier.

SOURCE : Le Syndicat Unifor

Renseignements :

Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec Sarah Blackstock, directrice des communications d'Unifor, à l'adresse Sarah.Blackstock@Unifor.org ou au 416-949-1072 (cell.), ou avec Stuart Laidlaw, délégué national des communications d'Unifor, à l'adresse Stuart.Laidlaw@Unifor.org ou au 647-385-4054 (cell.).


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.