Les travailleurs de Nestlé Canada en grève

TORONTO, le 1er mai 2017 /CNW/ - Plus de 360 travailleurs ont érigé des piquets de grève ce matin à une usine de fabrication de Nestlé Canada, située à Toronto, après l'échec des négociations contractuelles entre la section locale 252 Unifor et le géant du chocolat.

« Il s'agit d'une multinationale très rentable qui a recours à des travailleurs temporaires pour réaliser essentiellement le travail à temps plein », a déclaré Paul Shiels, président de la section locale 252 d'Unifor. « Nos membres croient que c'est injuste pour leurs compagnons de travail qui accomplissent le même travail côte à côte, mais qui reçoivent un salaire inférieur, sans régime de retraite et avec des avantages sociaux limités. »

Les travailleurs, qui fabriquent les confiseries Kit Kat, Aero, Coffee Crisp et Smarties, ont déclenché une grève légale à minuit, le 30 avril, mais les membres du comité de négociation ont continué de négocier avec l'employeur jusqu'à tôt lundi matin.

« Du travail à temps plein devrait vouloir dire un emploi à temps plein », a déclaré Jerry Dias, président national d'Unifor. « Le travail précaire et surtout l'utilisation de travailleurs temporaires pour un travail permanent à temps plein représentent un problème croissant. Le gouvernement de l'Ontario aura l'occasion d'aborder ce problème dans l'Examen portant sur l'évolution des milieux de travail à venir et Unifor s'attend pleinement à ce que le gouvernement le fasse. »

En plus de la question des travailleurs temporaires, les membres travaillant chez Nestlé souhaitent aussi voir des améliorations tant des salaires que des avantages sociaux.

La reprise des négociations est prévue pour le mardi 2 mai 2017.

« Nous espérons pouvoir résoudre ce problème rapidement et obtenir une entente juste avec Nestlé pour que nos membres puissent retourner travailler », a mentionné M. Shiels.

Unifor est le principal syndicat du secteur privé au Canada et représente plus de 310 000 travailleurs, dans tous les secteurs de l'économie. Il a été fondé pendant la fin de semaine de la fête du Travail en 2013 quand les Travailleurs canadiens de l'automobile et le Syndicat canadien des communications, de l'énergie et du papier ont fusionné.

SOURCE Le Syndicat Unifor

Renseignements : Pour en savoir plus, veuillez communiquer avec la représentante des Communications d'Unifor, Kathleen O'Keefe, à kathleen.okeefe@unifor.org ou au 416 896-3303 (cellulaire).


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.