Les travailleurs américains pourraient aider à combler le déficit de compétences au Canada

L'Alberta est à l'avant-garde des efforts visant à embaucher des travailleurs américains dans des projets de mise en valeur des ressources

Lien vers la publication : http://www.conferenceboard.ca/e-library/abstract.aspx?did=5784

OTTAWA, le 4 oct. 2013 /CNW/ - Les employeurs en manque de main-d'œuvre devraient aller voir un peu plus loin vers le sud, du côté des travailleurs américains. C'est ce que conclut le Conference Board du Canada dans une nouvelle étude.

L'Alberta, qui connaît les plus graves pénuries de travailleurs spécialisés au Canada, a lancé un projet pilote qui lui a permis d'accueillir près d'un millier de travailleurs américains hautement qualifiés. Cette province est à l'origine d'une stratégie de recrutement des travailleurs aux États-Unis, en particulier pour les projets de mise en valeur des ressources, mais la pénurie de main-d'œuvre affecte aussi de plus en plus la Saskatchewan et le Manitoba.

L'étude publiée par le Centre du commerce mondial du Conference Board porte sur la stratégie que l'Alberta a mise de l'avant avec succès pour recruter des travailleurs américains et traite des leçons à en tirer pouvant servir à d'autres provinces et régions.

FAITS SAILLANTS

  • Il n'existe pas de moyens faciles d'amener des travailleurs américains au Canada.
  • Les projets de mise en valeur des ressources exigent des approches différentes de planification de l'effectif parce qu'ils consistent en périodes d'activité intense, de courte durée, dans des régions géographiquement dispersées.
  • Le Programme des travailleurs étrangers temporaires est une solution provisoire à la pénurie de compétences, mais ce n'est pas une panacée.

« Avec 50 000 postes vacants et peut-être plus de deux fois ce nombre dans dix ans, la pénurie de travailleurs et de compétences a un effet direct sur la capacité de l'Alberta de mettre en valeur son secteur des ressources et de l'énergie. Mais ce problème ne se limite pas à l'Alberta, il assombrit aussi  nos perspectives économiques nationales », explique Laura Dawson, auteure de Les compétences à l'oeuvre: Les travailleurs américains pourraient être la solution aux pénuries de travailleurs spécialisés au Canada.

Bon nombre d'employeurs albertains trouvent qu'avec une formation et une expérience comparables à celles des Canadiens, les travailleurs américains sont des recrues idéales. De plus, ils comprennent la langue et la culture de travail canadiennes, ils n'ont pas besoin de visa pour venir au Canada et ils n'habitent pas très loin. Néanmoins, il n'existe pas de moyens faciles d'aller chercher des travailleurs américains oeuvrant dans les métiers spécialisés. Par exemple, l'Accord de libre-échange nord-américain ne permet pas de reconnaissance mutuelle des titres de compétences entre le Canada et les États-Unis pour les professions et métiers réglementés.

Le projet pilote albertain de permis de travail liés à une profession, appelé l'Alberta Occupation-Specific Pilot, a été lancé en 2012 et a déjà permis à la province d'accueillir près d'un millier de travailleurs américains hautement qualifiés. Le ministère albertain de l'Apprentissage et de la formation industrielle est intervenu pour fournir sa propre évaluation des titres de compétences et de l'expérience des travailleurs étrangers. La province a lancé une campagne de recrutement aux États-Unis. Les employeurs de l'Alberta ciblent aussi les anciens combattants canadiens et américains.

Pour les employeurs et les décideurs d'autres régions du Canada, il est possible de tirer certains enseignements de l'expérience albertaine avec les travailleurs américains.

En quelques mots, les employeurs pourraient, bien sûr, commencer par chercher des travailleurs qualifiés au Canada, tout en reconnaissant que les sources canadiennes sont rarement suffisantes pour satisfaire aux besoins des mégaprojets de mise en valeur des ressources. De leur côté, les gouvernements, les entreprises et les syndicats ne peuvent se contenter de permettre l'entrée des travailleurs temporaires. Ils doivent aussi s'allier pour reconnaître les titres de compétences et éliminer les obstacles inutiles à la certification des travailleurs.

Le rapport est une publication du Centre du commerce mondial du Conference Board. Ce centre fournit des outils fondés sur des observations factuelles qui aident les entreprises et les gouvernements à s'adapter à l'évolution du monde des affaires à l'échelle internationale.

SOURCE : Le Conference Board du Canada

Renseignements :

Brent Dowdall, Relations avec les médias, tél. : 613-526-3090, poste 221
Courriel : corpcomm@conferenceboard.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.