Les temps d'attente en médecine s'améliorent, mais le Canada peut faire beaucoup mieux, affirme l'Alliance sur les temps d'attente

OTTAWA, le 3 juin 2014 /CNW/ - Les temps d'attente en médecine au Canada se sont améliorés depuis la signature de l'Accord sur la santé de 2004, a déclaré l'Alliance sur les temps d'attente (ATA) dans son bulletin annuel sur les retards dans les soins, mais les progrès ont toutefois été inégaux.

En fait, maintenant que L'Accord sur la santé n'est plus, le Canada devrait essayer de s'inspirer de l'Écosse, où les temps d'attente en médecine sont en réalité chose du passé, a ajouté l'ATA dans son rapport annuel.

L'ATA mentionne spécialement dans son bulletin Terre-Neuve-et-Labrador, l'Ontario et la Saskatchewan comme provinces qui ont réalisé ou commencent à réaliser « des progrès importants et soutenus » sur le plan de la réduction des temps d'attente. D'autres provinces continuent toutefois d'avoir de la difficulté à réaliser des améliorations soutenues.

La variation importante des temps d'attente à l'intérieur des provinces et même à l'intérieur des collectivités préoccupe aussi, a déclaré l'ATA. « Il y a un lien étroit entre la longueur de l'attente pour un traitement et le code postal », a déclaré le DChris Simpson, président de l'ATA.

Video pour usage médiatique:
La Dre Suzane Renaud, porte-parole francophone de l'ATA, a enregistré des réponses à six questions concernant le bulletin 2014 de l'ATA.  Ces vidéos peuvent être téléchargés à partir du lien suivant www.skyflyproductions.com/WTA-ATA

En guise de comparaison, les temps d'attente en Écosse ont à peu près disparu. L'Écosse a une charte des droits et responsabilités des patients qui fixe des temps d'attente et prévoit des garanties en la matière. L'ATA exhorte les gouvernements du Canada à mettre en œuvre une charte des droits et responsabilités comportant des objectifs sur les temps d'attente maximaux et des garanties exécutables.

« Imaginons un pays où […] 90 % des patients sont vus dans les quatre heures à l'urgence », a signalé l'ATA. « Ce pays existe déjà - c'est l'Écosse. »

Il n'est tout simplement pas juste d'obliger les Canadiens à attendre deux ou trois fois plus longtemps que les citoyens d'autres pays pour recevoir des soins médicaux nécessaires, a ajouté l'ATA, coalition de groupes de médecins dont l'Association médicale canadienne (AMC) fait partie.

« Les temps d'attente excessifs ne constituent pas le prix que les Canadiens doivent payer pour avoir un système de santé universel, en dépit de ce que certains voudraient nous faire croire », a déclaré le DSimpson, qui est aussi président désigné de l'AMC.  « Les longues attentes sont un symptôme de la médiocrité du rendement du système ou de la mauvaise coordination entre les systèmes. »

Selon le DSimpson, le manque de logements sécuritaires et abordables pour les personnes âgées se traduira en une pénurie de lits de soins actifs dans les hôpitaux. Autrement dit, le système s'engorgera de la même façon qu'un aéroport. « Permettez-moi d'être très clair ici : il ne s'agit pas simplement d'injecter de l'argent frais dans un vieux problème. Une nouvelle façon de penser et un rendement responsable s'imposent », a-t-il conclut.

L'Alliance sur les temps d'attente est un partenariat qui réunit la Société canadienne des anesthésiologistes, l'Association canadienne des médecins d'urgence, l'Association canadienne de gastroentérologie, l'Association canadienne des chirurgiens généraux, l'Association canadienne de médecine nucléaire, l'Association canadienne de chirurgie pédiatrique, l'Association canadienne de radio-oncologie, l'Association canadienne des radiologistes, la Société canadienne de cardiologie, la Société canadienne de gériatrie, L'Association médicale canadienne, la Société canadienne d'ophtalmologie, l'Association canadienne d'orthopédie, l'Association des psychiatres du Canada, la Société canadienne de rhumatologie, la Société canadienne des chirurgiens plasticiens, le Collège des médecins de famille du Canada, la Société des obstétriciens et gynécologues du Canada.

Bas de vignette de la vidéo : "Les temps d'attente s'améliorent-ils au Canada? Qu'est-ce que dit le rapport?". Lien URL de la vidéo : http://stream1.newswire.ca/cgi-bin/playback.cgi?file=20140603_C8170_VIDEO_FR_41030.mp4&posterurl=http://photos.newswire.ca/images/20140603_C8170_PHOTO_FR_41030.jpg&clientName=Alliance%20sur%20les%20temps%20d%27attente&caption=Les%20temps%20d%27attente%20s%27am%26%23233%3Bliorent%2Dils%20au%20Canada%3F%20Qu%27est%2Dce%20que%20dit%20le%20rapport%3F&title=ALLIANCE%20SUR%20LES%20TEMPS%20D%27ATTENTE%20%2D%20Les%20temps%20d%27attente%20en%20m%26%23233%3Bdecine%20s%27am%26%23233%3Bliorent%2C%20mais%20le%20Canada%20peut%20faire%20beaucoup%20mieux%2C%20affirme%20l%27Alliance%20sur%20les%20temps%20d%27attente&headline=Les%20temps%20d%27attente%20en%20m%26%23233%3Bdecine%20s%27am%26%23233%3Bliorent%2C%20mais%20le%20Canada%20peut%20faire%20beaucoup%20mieux%2C%20affirme%20l%27Alliance%20sur%20les%20temps%20d%27attente

SOURCE : Alliance sur les temps d'attente

Renseignements :

Video pour usage médiatique: 
La Dre Suzane Renaud, porte-parole francophone de l'ATA, a enregistré des réponses à six questions concernant le bulletin 2014 de l'ATA.  Ces vidéos peuvent être téléchargés à partir du lien suivant www.skyflyproductions.com/WTA-ATA

Renseignements : 
Lucie Boileau, Association médicale canadienne
Tél. : 613-731-8610, poste 1266 -- Cell. : 613-447-0866
Courriel : lucie.boileau@cma.ca

Profil de l'entreprise

Alliance sur les temps d'attente

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.