Les syndicats du Regroupement des traversiers CSN dénoncent les tactiques malhonnêtes de la Société des traversiers du Québec

QUÉBEC, le 10 nov. 2015 /CNW Telbec/ - Réunis en assemblée générale les 8 et 9 novembre, les membres des syndicats CSN des traverses Québec - Lévis et Sorel - Saint-Ignace-de-Loyola ont choisi de maintenir la pression en réaffirmant leur adhésion au mandat de grève, voté en septembre dernier. Ainsi, le service sera interrompu totalement entre Québec et Lévis et entre Sorel et Saint-Ignace-de-Loyola les jeudi 12 et vendredi 13 novembre. Ces journées s'ajoutent à la première journée de grève du Front commun qui s'est tenue dans la semaine du 26 octobre.  

La semaine dernière, des porte-parole de la Société des traversiers du Québec (STQ) ont laissé entendre que des négociations étaient en cours avec les syndicats pour que des services soient maintenus lors des journées du 12 et 13 novembre. La STQ a même affiché un communiqué à l'intention des usagers de la traverse de Sorel - Saint-Ignace-de-Loyola le 9 novembre, indiquant que les bateaux circuleraient normalement le 13 novembre. Or, il n'y a jamais eu de négociation de cette nature entre les parties.

« La Société des traversiers tente par tous les moyens de discréditer les décisions prises démocratiquement par les travailleurs et les travailleuses. Ce n'est pas de gaité de cœur que les employés des traverses font la grève. Ils en sont arrivés là parce qu'il n'y a aucune avancée à la table de négociation depuis des mois », a déclaré Denis Marcoux, président de la Fédération des employées et employés de services publics (FEESP-CSN).

Le comité de négociation du Regroupement des traversiers CSN déplore le fait qu'en raison de l'annulation par l'employeur des deux dernières rencontres prévues les 26 et 29 octobre, les parties syndicale et patronale ne se sont pas réunies pour négocier les matières sectorielles depuis le 17 septembre dernier.

« Au lieu d'utiliser ces tactiques malveillantes, la STQ devrait plutôt mettre de la pression sur le Conseil du trésor afin d'obtenir des mandats qui lui permettent de négocier des conditions de travail acceptables pour les employé-es des traverses », a affirmé M. Marcoux.

Pour la traverse Matane - Baie-Comeau - Godbout, celle-ci étant assujettie aux services essentiels, une entente avait déjà été conclue et entérinée par la Commission des relations de travail (CRT) le 4 novembre dernier voulant qu'il y ait une interruption complète du service de cette traverse le 12 novembre, et que le service régulier reprenne le lendemain, soit le 13 novembre.

À propos

Le Regroupement des traversiers réunit les syndicats CSN des traverses de Sorel - Saint-Ignace-de-Loyola, Québec - Lévis et Matane - Baie-Comeau - Godbout. Ces syndicats représentent près de 200 membres qui occupent principalement les emplois de préposé passerelle et quais, caissier, matelot, gardien-matelot, soudeur et électricien. Ils sont affiliés à la Fédération des employées et employés de services publics (FEESP-CSN) qui regroupe 425 syndicats représentant plus de 56 000 syndiqué-es travaillant dans les secteurs public et parapublic. Les conventions collectives du secteur public sont échues depuis le 31 mars 2015.

 

SOURCE CSN



Renseignements : Katerine Desgroseilliers, Communications - Secteur public CSN, Cell. : 514 265-4250

RELATED LINKS
www.csn.qc.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.