Les syndicats de La Presse répondent à la sortie publique de l'employeur

MONTRÉAL, le 27 oct. /CNW Telbec/ - Les syndicats CSN ont été profondément choqués de constater que La Presse avait fait parvenir par courriel, pendant la soirée d'hier, une "offre finale et globale" à ses employés. Nous tenons à dénoncer l'habitude qu'a prise le président de La Presse, Guy Crevier, de passer outre aux syndicats en s'adressant directement à leurs membres. Comme nous l'avons répété plusieurs fois à l'employeur, cela crée une atmosphère de négociation malsaine qui n'a pas sa place dans un contexte où des concessions historiques sont exigées des employés afin d'assurer l'avenir de La Presse.

Cette attitude est d'autant plus irrespectueuses que les syndicats jugent avoir fait un travail responsable au cours de la présente négociation. Nous avons répondu aux principales préoccupations de l'employeur en acceptant de discuter de la semaine de cinq jours et en faisant des concessions sur la caisse de retraite, les assurances, etc. Nous entendions profiter des cinq semaines qu'il nous reste avant l'ultimatum décrété par l'employeur pour faire en sorte que le passage à la semaine de cinq jours se fasse avec le moins de heurts possible, dans un souci d'équité et de préservation de la qualité de vie. La rupture des négociations par l'employeur nous empêche malheureusement de compléter ce travail important et nous a poussés à demander la conciliation.

La Presse appelle ses employés à se prononcer sur un dépôt incomplet, qui tient en deux pages de Power Point et à un questions-réponses. Ce dépôt nous apparaît trompeur parce qu'il ne reflète pas l'ampleur des demandes qui sont faites aux employés : non-indexation de la rente de retraite à partir de l'âge de 65 ans, cessation du remboursement des services paramédicaux à l'exception des psychologues et des physiothérapeutes, médicaments non génériques remboursés à 75 % au lieu de 90 %, congés minimaux pour assurer la conciliation travail-famille, caisse de retraite à cotisations déterminées pour les employés surnuméraires et à temps partiel, coupe de 102 postes d'aides-distributeurs etc.

Les différents syndicats CSN (bureaux, rédaction, informatique, distribution) tiendront des assemblées générales au cours des prochains jours afin d'informer leurs membres de la situation.

SOURCE CSN

Renseignements : Renseignements: Roger Deslauriers, Service des communications de la CSN, cell. (514) 916-8041; Source: Confédération des syndicats nationaux


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.