Les structures scolaire et municipale s'allient pour promouvoir l'efficacité
énergétique à Thetford Mines

THETFORD MINES, QC, le 15 oct. /CNW Telbec/ - Par son adhésion au Chantier québécois en efficacité énergétique, un projet mis en place par l'Association québécoise de lutte contre la pollution atmosphérique (AQLPA), Thetford Mines s'engage résolument à promouvoir l'efficacité énergétique sous toutes ses formes en partenariat avec le milieu scolaire. Selon André Bélisle, président de l'AQLPA, cette collaboration de la ville de Thetford Mines avec ses deux écoles secondaires va permettre, à terme, d'établir un plan d'action concret et adapté en matière d'efficacité énergétique et de réduction des gaz à effet de serre. M. Belisle précise que "l'engagement de la ville de Thetford Mines en matière de virage vert doit être cité en exemple et avec ce projet, elle démontre une volonté d'action remarquable pour prendre en main son avenir énergétique. Dans cet esprit, nous invitons aussi toutes les municipalités du Québec à se joindre à Thetford Mines dans le Chantier québécois en efficacité énergétique."

Pour le maire de Thetford Mines, Luc Berthold, il est primordial pour les villes de poser des gestes concrets en matière d'efficacité énergétique. Le maire souligne que plusieurs actions en ce sens ont déjà été posées à Thetford Mines; le remplacement de près de 2000 ballasts de lampes fluorescentes par des ballasts électroniques moins énergivores et la participation au programme mieux consommer d'Hydro Québec en sont de bons exemples. Le chantier québécois en efficacité énergétique s'inscrit parfaitement dans les priorités de la ville particulièrement quand il s'agit de développer de bonnes habitudes collectives en matière de consommation d'énergie.

Cette campagne de sensibilisation et d'éducation se met en place avec la collaboration des polyvalentes de Thetford et de Black Lake. Dans le présent projet, elles disposeront d'un outil multimédia d'envergure qui traite de l'énergie sous toutes ses formes, ses usages, ses impacts, etc. L'ère de l'énergie (567 pages scénarisées, une bibliothèque virtuelle de 1000 pages, un logiciel d'édition, etc.) permettra aux enseignants d'aborder les questions énergétiques en ayant à disposition un contenu multimédia riche et validé scientifiquement. À la fin de l'année scolaire, les élèves impliqués auront produit des documents multimédias qui seront présentés à la population. Selon Sylvain Saint-Onge enseignant à la polyvalente de Black Lake "Nous souhaitons que nos élèves soient en mesure d'évaluer les conséquences autant positives que négatives de chaque type d'énergie. Nos jeunes qui sont présentement en classe vivront toute une révolution. Au cours des prochaines années, des changements majeurs sont à prévoir dans notre façon d'utiliser nos sources d'énergie et nous avons le devoir d'informer nos élèves qui seront nos adultes de demain, et du même coup, nos décideurs". Pour sa part, Sébastien Fugère, enseignant et conseiller pédagogique à la polyvalente de Thetford, ajoute "À l'heure des nombreuses problématiques touchant l'environnement, il est essentiel et grandement temps de passer de la parole à l'acte. À ce titre, la prévention et la diffusion de l'information sont primordiales. Pour pouvoir agir efficacement, il faut savoir. Quoi de mieux que l'école pour amorcer ou poursuivre une réflexion sur le rôle de citoyen responsable qu'auront à assumer les jeunes d'aujourd'hui, et ce, dans un avenir très rapproché qui leur appartient déjà." Pour Dany Grégoire, directrice de la polyvalente de Thetford, ce projet s'inscrit parfaitement dans le renouveau pédagogique amorcé au secondaire en 2005-2006 qui incite les élèves à faire des projets pratiques et ouverts sur un engagement dans la communauté. Madame Grégoire souligne "Un chantier sur l'efficacité énergétique dans notre région, c'est une belle occasion de travailler en collaboration, jeunes et adultes, mondes scolaire et municipal."

Par ailleurs, la ville tiendra dans quelques semaines une assemblée publique pour présenter différents aspects énergétiques qui touchent les citoyens (transport, chauffage d'édifices, nouvelles installations énergétiques, etc.). Cette assemblée sera une opportunité pour échanger et s'informer sur les possibilités offertes par les différents paliers de gouvernement ou par les entreprises. Après la municipalité de Saint-Agapit, Thetford Mines est la première ville à s'engager dans le Chantier québécois en efficacité énergétique.

Le Conseil régional de l'environnement de Chaudière-Appalaches (CRECA) est également impliqué dans la mise en place du Chantier québécois en efficacité énergétique dans la grande région de Chaudière-Appalaches. Pour Guy Lessard, président du CRECA, ce projet constitue vraiment une démarche de développement durable parce qu'il implique des communautés locales et régionales dans un effort de trouver des solutions acceptables pour les générations futures.

SOURCE AQLPA

Renseignements : Renseignements: Contact médias et demandes d'entrevues: Mme Sophie-Anne Legendre, (514) 691-1829, slegendre@aqlpa.com; Source: Colette Tardif, (418) 878-2603, info@cotardi.com

Profil de l'entreprise

AQLPA

Renseignements sur cet organisme

CONSEIL REGIONAL DE L'ENVIRONNEMENT CHAUDIERE - APPALACHES (CRECA)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.