Les soins à domicile, une grande priorité des Canadiens

Mais le système actuel de soins à domicile n'est pas adapté à une population vieillissante

OTTAWA, le 9 oct. 2013 /CNW/ - Les Canadiens considèrent les soins à domicile et communautaires comme étant un élément fondamental du système de soins de santé. Dans un sondage réalisé en 2012, ils classaient les soins à domicile au deuxième rang des priorités en matière de financement public et d'investissement, tout juste après les médecins et le personnel infirmier.

Pourtant, la majorité des répondants à ce sondage mené par Les Associés de recherche EKOS se sont dits insatisfaits de l'offre de soins à domicile abordables au Canada. De plus, selon un nouveau rapport du Conference Board intitulé L'avenir des soins destinés aux aînés au Canada : Un enjeu majeur, les Canadiens, à quelques exceptions près, ne savent pas grand-chose du système de soins à domicile jusqu'au jour où ils sont directement touchés.

« Les Canadiens ignorent de nombreux aspects des soins aux personnes âgées, notamment le fonctionnement du système, les acteurs en présence, les sources de financement et la manière d'accéder aux services, déclare Louis Thériault, directeur de l'Économie de la santé. Comme la population canadienne vieillit, nous devons de toute urgence appréhender les besoins de soins actuels et futurs des personnes âgées et élaborer un plan en conséquence. »

FAITS SAILLANTS
  • D'après l'Enquête nationale auprès des ménages de 2011, plus de 90 p. 100 des Canadiens de 65 ans et plus vivaient dans un logement privé.
  • Près des trois quarts des aînés souffraient au moins d'une maladie chronique en 2011.
  • La majeure partie des soins et du soutien donnés aux Canadiens âgés le sont par les membres de la famille et les amis. En 2007, les soins informels totalisaient plus de 1,5 milliard d'heures, soit un nombre plus de 10 fois supérieur à celui des heures rémunérées durant la même année.

Dans leur sondage réalisé en 2012 pour le compte de l'Alliance canadienne pour des soins de santé durables du Conference Board, Les Associés de recherche EKOS ont demandé aux répondants d'indiquer ce qu'ils préféreraient améliorer dans le système de soins de santé. Quelque 52 p. cent d'entre eux ont répondu que l'État devrait privilégier le secteur des soins à domicile dans le financement des soins de santé, devant les hôpitaux (47 p. 100) et tout juste derrière les médecins, le personnel infirmier et d'autres professionnels de la médecine (67 p. 100).

De même, lorsqu'on leur a demandé à quoi ils consacreraient un milliard de dollars de fonds publics réservés à l'amélioration des soins de santé, 54 p. 100 des répondants ont choisi l'accroissement des services de soins à domicile et communautaires, tout juste après l'amélioration de l'accès aux médecins de famille et au personnel infirmier (option choisie par 70 p. 100 des répondants).

Pourtant, moins d'un répondant sur cinq (18 p. 100) s'est dit satisfait de l'offre de soins à domicile abordables. Il convient de noter, toutefois, qu'une proportion importante (39 p. 100) des répondants n'a pas répondu à cette question, ce qui porte à conclure qu'une part d'incertitude y est associée.

Bien que la plupart des Canadiens sont conscients du fait que l'État ne paiera pas tous les coûts, une vaste majorité d'entre eux ne savent pas comment ils assumeraient le coût de soins de longue durée s'ils en avaient besoin. Les soins aux personnes âgés comprennent divers services, et les gens ne comprennent pas très bien qui en paie la facture. Si le Canada veut mieux se préparer à répondre aux besoins futurs des aînés en matière de soins pour les décennies à venir, il devra déployer de grands efforts pour renseigner les décideurs et sensibiliser les Canadiens à cette question.

Selon un rapport du Conference Board publié en 2012 et intitulé Home and Community Care in Canada: An Economic Footprint (résumé en français sous le titre Les soins à domicile et communautaires au Canada : quelle est leur empreinte économique?), 1,3 million de Canadiens, selon les estimations, bénéficient de soins à domicile. La majeure partie des soins étaient prodigués par des membres de la famille et des amis, sans rémunération ou de façon informelle, pour un total de 1,5 milliard d'heures de soins.

Dans le cadre de la série de recherches L'avenir des soins destinés aux aînés au Canada, nous examinerons, dans une perspective élargie, les besoins en soins des personnes âgées d'aujourd'hui et de demain, ainsi que les services offerts pour combler ces besoins. L'Alliance canadienne pour des soins de santé durables est un programme quinquennal de recherche et de dialogue créé en 2011 par le Conference Board. Il étudiera en profondeur les différentes facettes des enjeux liés aux soins de santé au Canada, dont le financement, le milieu de travail et les institutions, afin de produire des analyses qualitatives et quantitatives prospectives et de proposer des solutions qui contribueront à la durabilité du régime canadien de santé.

Les 30 et 31 octobre, à Toronto, le Conference Board tiendra le Sommet sur la santé et les soins de santé durables. Pour la deuxième année consécutive, le Sommet conviera les dirigeants du système de santé canadien à débattre des plus récentes recherches, à enrichir leur savoir auprès des meilleurs experts du Canada et du monde, et à explorer des solutions aux problèmes et enjeux majeurs liés à la santé au Canada. Veuillez cliquer ici (en anglais seulement) pour obtenir de plus amples renseignements sur la programmation du Sommet.

SOURCE : Le Conference Board du Canada

Renseignements :

Yvonne Squires, Relations avec les médias, tél. : 613-526-3090, poste 221
Courriel : corpcomm@conferenceboard.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.