Les sociétés fermées canadiennes en excellente position sur les marchés
étrangers

    
    Selon une enquête de KPMG Entreprise, la reprise mondiale est un "plus"
    pour l'expansion des entreprises
    

TORONTO, le 14 oct. /CNW/ - Pour plus de la moitié (57 %) des sociétés fermées canadiennes, l'expansion à l'étranger constitue un élément important de la stratégie de croissance globale, indique le rapport de l'enquête de KPMG Entreprise(MC) À la conquête du monde - Positionner les sociétés fermées canadiennes pour leur réussite à l'étranger*.

Au-delà des trois quarts des participants à l'enquête font de l'exportation ou de l'importation de biens ou de services, ou encore ont recours à des fournisseurs ou à des distributeurs à l'étranger. Près de la moitié des participants considèrent comme réussie leur expansion à l'étranger, alors qu'un quart d'entre eux admettent qu'elle a échoué. Ont été sondés dans le cadre de cette enquête les dirigeants de sociétés fermées, dont plus de la moitié étaient chefs de la direction, présidents ou propriétaires.

"Tandis que la relance économique s'amorce à l'échelle mondiale, les marchés étrangers deviendront de plus en plus attrayants pour toute entreprise désireuse de maximiser sa croissance, a déclaré Dennis Fortnum, leader national de KPMG Entreprise. Avec la reprise mondiale, le Canada semble en excellente position sur les marchés étrangers; c'est donc un "plus" pour l'expansion des entreprises canadiennes."

L'enquête visait à décrire l'importance actuelle des activités étrangères des sociétés fermées, à mettre en lumière les avantages d'une expansion mondiale pour ces sociétés, à comprendre les principaux défis et risques d'une telle expansion, et à mieux connaître les ressources en main-d'œuvre et en approvisionnement sur les marchés étrangers.

    
    Principales conclusions de l'enquête :

    -   Dans 60 % des cas, les sociétés sondées prévoient accroître leur
        présence hors du pays au cours des 5 prochaines années.
    -   Plus de la moitié indiquent que moins de 40 % de leurs revenus
        provenaient d'activités à l'étranger.
    -   Pour l'avenir, elles prévoient que les revenus tirés des activités à
        l'étranger afficheront une croissance d'ici 5 ans; 14 % indiquent que
        leurs revenus croîtront de plus de 80 % au cours de cette période.
    

Un peu plus de la moitié des sociétés sondées ont indiqué qu'un ralentissement économique ne les inciterait pas à modifier leurs projets d'expansion; cette proportion a augmenté, le sondage de l'an dernier donnant un peu moins de la moitié des participants. Cependant, le pourcentage de sociétés qui augmenteraient leur expansion à l'étranger en période de ralentissement est passé de 36 % l'an dernier à 25 % cette année, tandis que celui des sociétés qui la réduiraient se chiffrait 12 % au dernier sondage, contre 18 % cette fois-ci.

Les participants à l'enquête ont dit qu'en période de stabilité économique, ils maintiendraient le statu quo dans une proportion de 60 %, soit légèrement inférieure à celle de l'an dernier (63 %). Un tiers d'entre eux accroîtraient leur expansion à l'étranger en période de reprise, comparativement à un quart l'an dernier, tandis que seulement 6 % la réduiraient, contre 10 % en 2008.

"Il existe des marchés beaucoup plus importants au-delà des frontières du Canada, et l'expansion à l'étranger permet d'accroître les ventes et la rentabilité, ajoute M. Fortnum. Ces occasions s'offrent non seulement aux grandes sociétés d'État, mais également aux petites et moyennes entreprises."

Le sondage de 2009 incluait de nouvelles questions liées à la récession. Alors que 40 % des participants ont indiqué que la crise mondiale du crédit influait sur leur capacité de mettre à exécution leurs projets d'expansion à l'étranger, 43 % d'entre eux ont déclaré qu'elle n'avait eu sur ceux-ci que peu ou pas d'incidence. Dans une proportion de 70 %, les participants ont indiqué que le ralentissement économique n'avait eu que peu ou pas d'incidence sur leur impartition à l'étranger. Plus des deux tiers ont révélé que la récession ne les avait pas incités à modifier leurs projets d'expansion à l'étranger.

Bien que les perspectives d'expansion à l'étranger pour les années qui viennent enthousiasment les dirigeants des sociétés fermées, la récession leur rappelle le besoin d'être prudents. Pourtant, la récession a aussi prouvé à quel point le monde des affaires était devenu concurrentiel et mondialisé, et, conséquemment, souligne la nécessité de repérer et d'exploiter les occasions à l'étranger.

Cette année, la méthodologie utilisée pour mener le sondage "À la conquête du monde" combinait des interviews téléphoniques, en ligne et en personne. Les entreprises sélectionnées exerçaient déjà des activités à l'étranger, ou du moins prévoyaient le faire. Les participants étaient des dirigeants, dont plus de la moitié chefs de la direction, présidents ou propriétaires.

Le rapport est axé sur les 96 % des participants ayant déclaré déjà exercer des activités hors du Canada. Les sociétés participantes provenaient d'un large éventail de secteurs, dont le plus important (25 %) était celui des sociétés manufacturières commerciales et industrielles. Toutes les régions du Canada étaient représentées (dont l'Ontario à 47 % et les quatre provinces de l'Ouest à 28 %). Deux tiers des entreprises sondées déclaraient un chiffre d'affaires annuel inférieur à 50 millions de dollars; les trois quarts comptaient moins de 250 employés.

Le sondage a été effectué en juin et juillet 2009.

    
    * Le rapport n'est actuellement disponible qu'en version originale
    anglaise, Taking on the World: Positioning Canadian Private Companies for
    Global Success.
    

Pour obtenir un complément d'information

KPMG Entreprise

KPMG Entreprise(MC) est un réseau de professionnels au service exclusif des sociétés fermées du Canada. Nos conseillers d'affaires se consacrent à la réussite de leur clientèle de sociétés fermées. En tant que premiers points de contact, ils prennent le temps de comprendre votre secteur d'activité pour offrir une plus-value unique à votre entreprise, en ayant recours à du personnel et à des ressources de premier plan, adaptés à vos besoins. L'objectif : donner des idées et des conseils opportuns et abordables qui vous aideront à gagner du temps et à économiser.

www.kpmg.ca/fr/services/enterprise/index.html

KPMG au Canada

KPMG s.r.l./S.E.N.C.R.L., société canadienne à responsabilité limitée constituée en vertu des lois de l'Ontario, est le cabinet canadien affilié à KPMG International, réseau mondial de cabinets offrant des services professionnels en vérification et en fiscalité, ainsi que des services-conseils. Les cabinets membres de KPMG sont exploités dans 144 pays et emploient plus de 137 000 professionnels.

SOURCE KPMG LLP

Renseignements : Renseignements: ou planifier une entrevue, veuillez communiquer avec l'une des personnes suivantes: Mark Klein, Directeur, Relations avec les médias, KPMG s.r.l./S.E.N.C.R.L., mklein3@kpmg.ca, (416) 777-3895; Isabelle Petibon, Directrice, Marketing (Québec), KPMG s.r.l./S.E.N.C.R.L., ipetibon@kpmg.ca, (514) 840-8067


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.