Les retraités de Papiers Fraser occupent le siège social de Brookfield

    
    QUAND : Mercredi 27 janvier 2010, à 10 h

    OÙ : Brookfield Asset Management, 181 Bay Street, bureau 300
    

TORONTO, le 27 janv. /CNW Telbec/ - Les retraités forestiers et leurs dirigeants syndicaux vont occuper les bureaux de Brookfield Asset Management à Toronto, mercredi à 10 h. Le groupe veut transmettre un message au chef de la direction, Bruce Flatt, et au membre du conseil d'administration, Frank McKenna : Respectez les travailleurs forestiers retraités et versez-leur leurs prestations de retraite.

"Nous n'avons pas l'intention de quitter ces bureaux avant que M. Flatt et M. McKenna n'aient reçu notre message", a dit Gaétan Ménard, secrétaire-trésorier du Syndicat canadien des communications, de l'énergie et du papier. M. Ménard est accompagné de quatre retraités - deux de l'usine d'Edmundston au Nouveau-Brunswick, et deux de l'usine de Thurso au Québec.

"En tant que principal actionnaire de Papiers Fraser, avec 649 millions $ de profits en 2008, Brookfield Asset Management prévoit acquérir Papiers Fraser, affirme M. Ménard. Or, la société utilise les procédures entamées sous la protection de la loi sur la faillite pour s'esquiver de ses obligations à l'égard des régimes de retraite."

Le 15 janvier, les retraités ont manifesté devant les bureaux de Brookfield à Gatineau après qu'une rencontre avec M. Flatt et M. McKenna leur ait été refusée. La semaine dernière, 700 retraités et leurs supporters ont envoyé des lettres, mais ni M. Flatt, ni M. McKenna n'ont daigné répondre.

"Le geste d'aujourd'hui peut sembler désespéré pour certains, avance Ménard, mais plusieurs de ces retraités vivent dans des conditions désespérées : leur budget est déjà restreint et ils risquent de subir des réductions de 40 % de leurs prestations de retraite!

Nous demandons que Papiers Fraser/Brookfield respecte ses travailleurs et retraités, et qu'ils abandonnent ce plan de restructuration honteux et trompeur."

Papiers Fraser s'est placée sous la protection de la loi sur la faillite en juin dernier et cherche à obtenir l'autorisation de liquider les régimes de retraite.

Le SCEP lutte contre la proposition de restructuration de la compagnie devant le tribunal fédéral de faillite, au niveau politique et en déposant des plaintes aux commissions des relations de travail.

Pour consulter les notes documentaires et les détails financiers : www.scep.ca.

SOURCE Syndicat canadien des communications, de l'énergie et du papier

Renseignements : Renseignements: Gaétan Ménard au (613) 230-5200 ou (819) 775-6980

Profil de l'entreprise

Syndicat canadien des communications, de l'énergie et du papier

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.