Les résultats sont compilés : le financement de 77 000 emplois est approuvé dans le cadre du programme Emplois d'été Canada

OTTAWA, le 2 juin 2016 /CNW/ - La prospérité du Canada dépendra de plus en plus de l'éducation et de l'expérience que recevront les jeunes Canadiens en vue de se préparer à occuper les emplois d'aujourd'hui et de demain. Il est plus important que jamais que les jeunes Canadiens aient accès à des emplois intéressants dès le début de leur carrière.

Le premier ministre du Canada, le très honorable Justin Trudeau, a annoncé aujourd'hui qu'un plus grand nombre d'étudiants que jamais auront l'occasion d'occuper un emploi d'été cette année dans le cadre du programme Emplois d'été Canada.

Le financement de plus de 77 000 emplois a été approuvé dans le cadre d'Emplois d'été Canada cette année. C'est plus du double des 34 000 emplois financés l'année dernière. Grâce à la réaction sans précédent des employeurs, en particulier des petites entreprises, nous avons approuvé à ce moment-ci environ 7 000 emplois de plus que le nombre prévu pour 2016. 

Le premier ministre a fait cette annonce en compagnie de la ministre de l'Emploi, du Développement de la main‑d'œuvre et du Travail, l'honorable MaryAnn Mihychuk, à l'Institut de recherche du CHEO, où il a dit aux étudiants que les compétences qu'ils acquerront pendant leur emploi d'été les aideront simultanément à se préparer pour leur future carrière, à épargner en vue de leurs études et à renforcer la classe moyenne.

Le gouvernement du Canada demeure déterminé à soutenir l'emploi des jeunes et s'assurera que les jeunes Canadiens acquièrent les compétences et l'expérience nécessaires pour trouver de bons emplois payants.

Citations

« J'ai entendu plusieurs d'entre vous dire que vous vouliez laisser votre marque au Canada et dans le monde. L'annonce d'aujourd'hui permettra à un grand nombre de jeunes Canadiens de se distinguer tout en œuvrant au service de leur collectivité. »
- Le très honorable Justin Trudeau, premier ministre du Canada

« Je suis fière de dire que tout cela en valait la peine; nous avons augmenté notre financement et avons plus que doublé le nombre d'emplois d'été, ce qui signifie que plus d'étudiants trouveront un emploi cet été et apporteront une contribution à leur collectivité. »
- L'honorable MaryAnn Mihychuk, ministre de l'Emploi, du Développement de la main-d'œuvre et du Travail

« Le programme Emplois d'été Canada est avantageux autant pour les employeurs que pour les étudiants. Les étudiants que nous embauchons enrichissent et améliorent la recherche médicale de premier ordre effectuée au CHEO, et ils acquièrent une expérience de travail concrète. Nous sommes fiers de participer au programme Emploi d'été Canada et de contribuer à former aujourd'hui les futurs chefs de file des domaines de la médecine et de la science. »
- Dr Martin Osmond, PDG et directeur scientifique, Institut de recherche du CHEO

« Ce programme m'offre l'occasion d'acquérir, pendant mes études de premier cycle, une expérience pratique de travail en laboratoire qui m'initiera au vrai monde de la recherche médicale et éclairera mon choix de carrière. Ce qui m'emballe vraiment c'est de savoir que mon travail pourrait mener à la découverte d'un nouveau traitement pour une maladie rare actuellement incurable. » 
- Sophie Leblanc, 18 ans, stagiaire d'été à l'Institut de recherche du CHEO

Les faits en bref

  • En 2015, 300 000 étudiants n'ont pas été en mesure de trouver un emploi au Canada durant l'été.
  • En 2016, Emploi et Développement social Canada a approuvé le financement de 2419 emplois d'été à Ottawa.
  • Un total de 12 425 demandes a été reçu pour la province de l'Ontario, par rapport à 8 623 demandes en 2015, ce qui représente une hausse de 44,1 %.
  • Cette année, Emploi et Développement social Canada a reçu 30 % de demandes de plus de la part des employeurs, ce qui prouve que l'investissement du gouvernement du Canada dans l'élargissement du programme Emplois d'été Canada était fort nécessaire.
  • En tout, 36 833 demandes ont été envoyées par des employeurs de partout au pays, par rapport à 28 352 l'année dernière.
  • Emplois d'été Canada crée des occasions d'emplois d'été pour les jeunes de 15 à 30 ans qui prévoient retourner aux études à temps plein durant l'année scolaire suivante et leur permet ainsi d'acquérir de l'expérience de travail. Il aide aussi les employeurs à créer des emplois en fonction des grandes priorités de leur localité ainsi que de certaines priorités nationales, notamment, en 2016 : l'établissement des réfugiés syriens, les Autochtones, les petites entreprises et les industries de la culture et de la création qui viennent à l'appui des célébrations du 150e anniversaire de la Confédération canadienne. 
  • En 2016, 13,373 emplois d'été ont été approuvés dans des petites entreprises comptant 50 employés ou moins, ce qui représente une augmentation de 397 %.
  • À compter de l'exercice 2016-2017, le programme recevra 113 millions de dollars de plus pour chacune des trois prochaines années afin de doubler le nombre d'étudiants embauchés au pays cet été. Cette augmentation signifie qu'un plus grand nombre d'étudiants pourront acquérir l'expérience dont ils ont besoin.
  • En 2016, le programme Emplois d'été Canada a approuvé en Ontario environ 31 000 emplois s'inscrivant dans le cadre de 9 800 projets, ce qui permettra aux étudiants d'acquérir de nouvelles compétences et de l'expérience de travail, ainsi que d'épargner en vue de leurs études.
  • L'Institut de recherche du CHEO devrait embaucher 20 étudiants qui mettront à l'essai de nouveaux virus, feront des expériences relatives à la biologie moléculaire et à la biologie cellulaire, recueilleront des données pour des recherches portant sur les enfants souffrant d'une maladie pulmonaire ou cardiaque et collaboreront avec des médecins cliniciens dans les domaines de la cardiologie, de la neurologie, de la rhumatologie et de la santé mentale.

Lien connexe

Budget de 2016

Produit connexe

Document d'information

Document d'information

Stratégie emploi jeunesse

La Stratégie emploi jeunesse (SEJ) donne suite à la promesse du gouvernement du Canada d'aider les jeunes à réussir leur transition vers le marché du travail. La SEJ aide les jeunes ayant entre 15 et 30 ans à obtenir de l'information ainsi qu'à acquérir les compétences, l'expérience professionnelle et les aptitudes dont ils ont besoin pour intégrer avec succès le marché du travail. La SEJ comprend les volets Connexion compétences, Objectif carrière et Expérience emploi été, et 11 ministères fédéraux participent à sa mise en œuvre.

  • Connexion compétences aide les jeunes qui rencontrent des obstacles à l'emploi (chefs de famille monoparentale, personnes handicapées, nouveaux arrivants et résidants des milieux ruraux et des régions éloignées) à acquérir les compétences et l'expérience de travail dont ils ont besoin pour trouver un emploi ou retourner aux études.
  • Objectif carrière aide les diplômés de niveau postsecondaire à intégrer le marché du travail au moyen de stages rémunérés et contribue à offrir aux jeunes l'information et l'expérience dont ils ont besoin pour faire un choix de carrière éclairé, pour trouver un emploi ou pour poursuivre leurs études.
  • Expérience emploi été fournit des subventions salariales à des employeurs afin qu'ils créent des emplois d'été pour des étudiants des niveaux secondaire et postsecondaire. Le programme Expérience emploi été inclut Emplois d'été Canada.

Chaque année, le gouvernement investit environ 330 millions de dollars dans la SEJ afin d'aider les jeunes à acquérir les compétences et l'expérience dont ils ont besoin pour trouver et conserver un bon emploi.

Dans le budget de 2016, le gouvernement du Canada continue dans cette voie et propose d'investir un montant supplémentaire de 278,4 millions de dollars en 2016‑2017 dans la SEJ pour cultiver les talents sous‑utilisés et inexploités, notamment les jeunes Autochtones, les jeunes handicapés, les chefs de famille monoparentale et les nouveaux arrivants. Il souhaite :

  • créer des emplois verts pour les jeunes;
  • augmenter le nombre de jeunes qui accèdent au programme Connexion compétences, qui aide les jeunes Canadiens à surmonter les obstacles à l'emploi;
  • financer des occasions d'emploi dans le secteur du patrimoine dans le cadre du programme Jeunesse Canada au travail;
  • investir davantage dans l'initiative Emplois d'été Canada.

Emplois d'été Canada

En février 2016, le gouvernement a annoncé qu'il allait créer jusqu'à 35 000 emplois supplémentaires au cours de chacune des trois prochaines années, dans le cadre du programme Emplois d'été Canada. Cet investissement de 339 millions de dollars sur trois ans, à compter de 2016-2017, permettra de faire presque doubler le nombre d'occasions d'emploi appuyées par le programme.

Emplois d'été Canada verse des fonds à des organismes sans but lucratif, à des employeurs du secteur public et à de petites entreprises (c.-à-d. des entreprises comptant 50 employés ou moins) afin de créer des emplois d'été pour les étudiants.

Emplois d'été Canada crée des occasions d'emplois d'été pour les jeunes qui prévoient retourner aux études à temps plein durant l'année scolaire suivante et leur permet d'acquérir de l'expérience de travail. Il aide aussi les employeurs à créer des emplois en fonction des grandes priorités de leur localité et de certaines priorités nationales, notamment :

  • accueillir des réfugiés et des étudiants syriens au Canada et les aider à s'établir;
  • soutenir les Autochtones, qui représentent un des segments de la population canadienne connaissant la plus forte croissance;
  • aider les petites entreprises à devenir plus novatrices, compétitives et prospères, en reconnaissance de leur contribution importante à la création de nouveaux emplois;
  • aider les industries du domaine de la culture et de la création qui cherchent à créer des emplois et à renforcer notre riche identité canadienne. Cette priorité soutiendra la planification du 150e anniversaire de la Confédération canadienne en 2017.

Suivez-nous sur Twitter

 

SOURCE Emploi et Développement social Canada

Renseignements : John O'Leary, Directeur des communications, Cabinet de l'hon. MaryAnn Mihychuk, C.P., députée, Ministre de l'Emploi, du Développement de la main-d'œuvre et du Travail, 819-654-5611; Bureau des relations avec les médias, Emploi et Développement social Canada, 819-994-5559, media@hrsdc-rhdcc.gc.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.