Les résultats de l'analyse de sensitivité de teneur de TiO(2) démontrent de meilleures perspectives économiques pour le projet

  • Une augmentation de la teneur de matières premières accroît considérablement le rendement en tonnage de la production de TiO2
  • Une augmentation de la teneur de matières premières réduit considérablement les dépenses d'exploitation par tonne pour la production de TiO2

MONTRÉAL, le 5 juin 2012 /CNW Telbec/ - La société Les Mines Argex Inc. (« Argex ») (TSXV: RGX) (FSE: ASV) (OTCBB: ARGEF) a le plaisir de dévoiler les résultats d'une étude de sensitivité sur la teneur de TiO2. L'objectif de l'étude était d'évaluer l'impact de différentes teneurs de TiO2 de la matière première d'ilménite sur les paramètres opérationnels du procédé d'hydrométallurgie CTL. Cette étude interne a été complétée en collaboration avec la société BBA inc. de Montréal (Québec).

Trois différents scénarios d'alimentation en matières premières ont été considérés pour l'analyse de sensitivité avec des teneurs de TiO2 variant de 32,0 % à 53,9 % et un ratio Fe/Ti variant de 2.2 à 1.0. Les résultats de l'analyse de sensitivité sont présentés en termes de pourcentage relatif comparativement à un scénario de référence fondé sur les paramètres opérationnels pour la production de pigment de TiO2 utilisant une matière première semblable dans sa composition à la minéralisation mise-à-jour sur la propriété de La Blache d'Argex (teneur de TiO2 de 18,9 % et ratio Fe/Ti de 3.9). Les paramètres opérationnels considérés dans l'étude comprennent le tonnage d'alimentation en matières premières, le tonnage de production de pigment de TiO2, les dépenses en immobilisations de l'usine (capex), et les dépenses d'exploitation de l'usine (opex) par tonne de TiO2 produite. Il a été présumé aux fins de l'étude que les stocks de matières premières choisis pour chacun des scénarios ont été achetés d'un fournisseur tiers, les coûts d'achat et de transport associés n'étant pas pris en compte comme facteurs dans l'étude. Les crédits pour les Fe2O3 et V2O5 ou d'autres sous-produits n'ont également pas été considérés pour le paramètre opex de l'analyse de sensitivité.

                     
Scénarios de stocks d'alimentation   Sensibilité vs scénario de base*
Teneur de TiO2   Ratio Fe/Ti   Tonnage d'alimentation
de matière première
  Tonnage de
production de TiO2
  Opex (par tonne
de TiO2 produite)
  Capex (pour un
module industriel)
32,0 %   2.2   + 5 %   + 78 %   - 46 %   + 7 %
47,0 %   1.1   + 40 %   + 248 %   - 64 %   + 16 %
53,9 %   1.0   + 43 %   + 309 %   - 69 %   + 22 %
* Le scénario de base considère une teneur de matière première de 18,9 % TiO2 avec un ratio Fe/Ti de 3.9.


L'analyse de sensitivité est fondée sur la production de pigment de TiO2 d'une usine conceptuelle d'hydrométallurgie basée sur le procédé CTL avec une capacité correspondant à la taille d'un module industriel tel qu'envisagé. La capacité de production d'un module industriel est définie par la taille des unités de régénération d'acide, qui a été fixée à 58 000 tonnes de Fe2O3 par année, et correspond à deux unités de pyrohydrolyse capables de traiter un total de 36 mètres cubes par heure de solution de chlorure de fer. Le facteur capex de l'usine d'hydrométallurgie a été ajusté pour chaque scénario en fonction de l'équipement requis pour traiter différents niveaux de production de pigment de TiO2. Les hypothèses de frais d'exploitation sont les mêmes que celles employées pour l'évaluation économique préliminaire de La Blache, à moins d'indication contraire. Les facteurs capex et opex de l'équipement de finition et d'enrobage ont été exclus de l'analyse. Les coûts d'électricité et de gaz naturel ont été établis respectivement à 0,048 $ par kWh et 5,50 $ par million de Btu.

Le président et chef de la direction d'Argex, Roy Bonnell, a ainsi commenté les résultats de l'étude de sensibilité : « L'analyse interne, complétée avec l'équipe de BBA, fait entrevoir de meilleures perspectives économiques en utilisant des stocks de matières premières de teneur en TiO2 plus élevé pour le procédé CTL. Ces résultats prometteurs démontrent non seulement la valeur ajoutée que représente l'acquisition de la propriété de Lac Brûlé, mais aussi la raison pour laquelle nous avons initié des tests préliminaires de concentrés d'ilménite sélectionnés de tierces parties en vue de déterminer les spécifications optimales des stocks de matières premières pour maximiser la profitabilité du procédé ».

« L'étude interne démontre qu'une augmentation de la teneur en TiO2 des stocks de matières premières réduit considérablement les frais d'exploitation par unité de TiO2 produite », a indiqué Enrico Di Cesare, chef de l'exploitation et vice-président, Technologies chez Argex. « Avec un investissement en capital similaire, nous pourrions multiplier par trois les revenus potentiels et réduire nos frais d'exploitation par tonne de TiO2 produite de près de 70 %. De plus, compte tenu des quantités fixées de fer qu'un module industriel peut traiter en raison des contraintes d'équipement, les résultats démontrent qu'un contenu plus faible en fer dans les stocks d'alimentation permet à l'entreprise de traiter une plus grande quantité de matières premières. »

Les Mines Argex Inc.

LES MINES ARGEX INC. est un producteur à court terme de matières premières en demande: le dioxyde de titane, le fer et le pentoxyde de vanadium. Son objectif principal étant de démarrer rapidement la production, Argex a adopté une stratégie simple et présentant peu de risques afin de déployer son procédé exclusif qui lui permet de produire du TiO2 d'une grande pureté directement du gisement qu'elle détient en entier.

Le procédé est en exécution constante dans la mini-usine d'Argex de Mississauga, en Ontario. Son  procédé en circuit fermé est écologique et produit peu de résidus inertes.

En outre, l'entreprise détient 100% de la propriété de Mouchalagane, soit un vaste minerai de fer de la fosse du Labrador, constituant ainsi un potentiel d'amélioration supplémentaire pour les actionnaires d'Argex.

Mise en garde contre les énoncés prospectifs

Ce communiqué de presse peut contenir de l'information prospective au sens des lois qui s'appliquent aux valeurs mobilières. Tous les renseignements et énoncés, autres que les énoncés de faits historiques, contenus dans ce communiqué de presse sont de l'information prospective. Les énoncés et l'information de ce type se reconnaissent par l'utilisation de mots, tels que « environ », « approximativement », « pouvoir », « croire », « s'attendre à », « avoir l'intention », « planifier », « prévoir », « potentiel », « projets », « estimer », « continuer », ou de variantes ou de formes négatives de tels termes ou encore d'une terminologie comparable. Les énoncés prospectifs reposent sur les meilleures estimations dont Argex dispose présentement et sont assujettis à des risques, à des incertitudes et à d'autres facteurs, connus ou non, qui peuvent faire en sorte que les résultats, le rendement ou les réalisations à venir d'Argex soient considérablement différents de ceux indiqués de façon explicite ou implicite dans de tels énoncés prospectifs. Une description des risques influant sur les affaires et les activités d'Argex figure à la rubrique portant sur les facteurs de risque de la notice annuelle modifiée et mise à jour d'Argex, datée du 14 janvier 2011, pour l'exercice terminé le 31 décembre 2009, laquelle est disponible sur le SEDAR à l'adresse www.sedar.com. Rien ne garantit que les événements prévus dans les énoncés prospectifs de ce communiqué de presse se concrétiseront ou, si l'un ou l'autre de ces événements se concrétisent, quels seront les avantages qu'Argex en tirera. Plus particulièrement, il est impossible de garantir le rendement financier à venir d'Argex. L'information prospective de ce communiqué de presse reflète la situation présente et Argex ne s'engage pas à l'actualiser publiquement à la lumière de nouveaux renseignements, subséquents ou autres, sauf dans les cas prévus par les lois qui s'appliquent aux valeurs mobilières. Le lecteur doit éviter de se fier indûment à ces énoncés prospectifs.

La Bourse de croissance TSX ou son fournisseur de services de réglementation (au sens des politiques de la Bourse de croissance TSX) n'assume aucune responsabilité quant à l'exactitude ou la précision de ce communiqué.

 

 

SOURCE ARGEX MINING INC.

Renseignements :

Roy Bonnell, président-directeur général
Les Mines Argex Inc.
514 788-8923
roy@argex.ca 

Les mines Argex Inc.
TSX-V: RGX
FSE: ASV
OTCBB: ARGEF

MÉDIA:
Sarah Moreau, conseillère, affaires financières et réglementaires
H+K Stratégies
514 395-0375, poste 234
sarah.moreau@hkstrategies.ca 

RELATIONS INVESTISSEURS:
Dave Burwell
The Howard Group
1-888-221-0915
dave@howardgroupinc.com

Profil de l'entreprise

ARGEX MINING INC.

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.