Les relations de travail continueront à être tendues en 2016, mais les conflits de travail devraient se faire rares


Les priorités de la génération Y gagnent en importance dans les milieux syndical et patronal

OTTAWA, le 7 janv. 2016 /CNW/ - Étant donné que le Canada devrait connaître une autre année de croissance économique modeste, les difficultés économiques du pays continueront de peser sur les relations de travail en 2016, selon le rapport du Conference Board du Canada intitulé Perspectives 2016 en matière de relations de travail. Les employés du secteur public devront notamment composer avec le maintien de politiques d'austérité budgétaire.

« L'incertitude économique grandissante, combinée avec les progrès technologiques et opérationnels des dernières années, ont entravé l'instauration et le maintien de relations stables entre les syndicats et le patronat, et cette situation devrait se poursuivre en 2016 », affirme Lynn Stoudt, vice-présidente, Recherche sur le leadership et les ressources humaines au Conference Board du Canada. « Face au climat économique incertain dû à une faible croissance, les milieux syndicaux et patronaux feront probablement preuve de vigilance pour instaurer des relations plus solides. »

FAITS SAILLANTS

  • Le renforcement des relations patronales-syndicales sera primordial l'an prochain, lors des négociations collectives qui se dérouleront dans un contexte économique incertain.
  • L'austérité budgétaire et les restrictions salariales affecteront les relations de travail dans le secteur public.
  • Le vieillissement de la main-d'œuvre entraîne des changements dans les priorités des employeurs et de la main-d'œuvre.
  • Les priorités de la jeune génération figureront parmi les principaux enjeux discutés à la table de négociation; les syndicats devront aussi compter sur les jeunes travailleurs pour répondre aux besoins de planification de la relève.

Les augmentations salariales, qui devraient rester modestes pendant encore un an, continueront de représenter le principal point de discorde aux négociations, selon les répondants à l'enquête provenant des milieux syndical et patronal. Les deux parties sont également préoccupées par la possibilité de l'adoption d'approches antagoniste ou de mauvaise foi lors des négociations. Cependant, la majorité des syndicats et des organisations ouvrières interrogés ont indiqué qu'ils ne prévoyaient pas d'arrêts de travail en 2016.

La compétitivité et la productivité des entreprises constitueront en 2016 une priorité pour le patronat lors des négociations, tandis que les syndicats défendront surtout la sécurité d'emploi et les prestations de maladie.

L'évolution du profil démographique influe également sur les relations de travail au Canada. Alors que les baby-boomers commencent à prendre leur retraite, les attentes des jeunes de la génération Y, qui représentent une part grandissante de la main-d'œuvre, gagnent en importance tant chez les représentants syndicaux que patronaux. L'accent mis par la jeune génération sur la flexibilité et la conciliation travail-famille, par exemple, fait en sorte qu'une plus grande attention sera portée aux horaires et au nombre d'heures de travail lors des négociations dans toutes les organisations et tous les secteurs d'activité. Cette évolution démographique intensifie également les pressions exercées sur les syndicats, qui doivent redoubler d'ardeur pour mobiliser les jeunes travailleurs en vue d'assurer une relève syndicale et la viabilité future de leurs organisations, dans un contexte de diminution des taux de syndicalisation.

Le rapport Perspectives en matière de relations de travail, publié annuellement par le Conference Board du Canada, donne un aperçu exhaustif des enjeux qui peuvent affecter les relations de travail et les négociations collectives au Canada au cours de la prochaine année. Ces perspectives sont basées sur les recherches du Conference Board, une enquête sur les relations de travail, ainsi que les comptes-rendus d'une table ronde annuelle à laquelle sont conviés les principaux représentants des milieux patronal et syndical.

Les conclusions du rapport Perspectives 2016 en matière de relations de travail seront présentées lors d'un webinaire en direct qui se tiendra le 9 février 2016 à 14 h HNE.

Suivez le Conference Board du Canada sur Twitter.

Pour les personnes intéressées par des entrevues de qualité professionnelle pour leur station, leur réseau ou leur site Internet, le Conference Board du Canada est maintenant équipé d'un studio qui permet des entrevues en duplex (frais de ligne facturés). Nous pouvons aussi vous envoyer sur demande des séquences préenregistrées.

Si vous souhaitez que votre nom soit retiré de notre liste d'envoi, veuillez adresser un courriel à corpcomm@conferenceboard.ca.

 

SOURCE Le Conference Board du Canada

Renseignements : Yvonne Squire, Relations avec les médias, Le Conference Board du Canada, Tél. : 613-526-3090, poste 221, Courriel : corpcomm@conferenceboard.ca; Juline Ranger, directrice des communications, Le Conference Board du Canada, Tél. : 613-526-3090, poste 431, Courriel : corpcomm@conferenceboard.ca.


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.