Les régions durement frappées par l'austérité - Le gouvernement viole sa propre loi

QUÉBEC, le 4 juin 2015 /CNW Telbec/ - Le gouvernement Couillard viole sa propre Loi sur l'occupation dynamique du territoire avec ses mesures d'austérité qui coûtent plus cher aux régions du Québec. C'est ce que retient la députée de Gouin, Françoise David, d'une étude publiée mardi par la coalition « Touche pas à mes régions! »

« Les gens sur le terrain ont démontré que le gouvernement agit à l'encontre de sa propre loi qui lors de son adoption a fait largement consensus. Il en va de la responsabilité des parlementaires d'exiger que ce gouvernement respecte ce que toutes les Québécoises et tous les Québécois souhaitent : un Québec fort de ses régions », affirme Françoise David.

Selon cette étude qui a répertorié 71 annonces du gouvernement libéral depuis son élection en 2014, 72 % de celles-ci dérogent aux mesures, programmes, et engagements contenus dans la Stratégie gouvernementale 2011-2016 visant à assurer l'occupation et la vitalité des territoires.

Selon la porte-parole de Québec solidaire, le démantèlement des régions par le gouvernement libéral est exposé clairement dans cette étude. « Qu'il s'agisse de coupes dans le soutien financier aux initiatives locales et régionales, des compressions budgétaires suite à des fusions et des exercices de centralisation, du ''dumping'' de  responsabilités sociales et économiques vers les municipalités ou encore des programmes carrément abandonnés, les choix du gouvernement libéral depuis son élection font mal aux populations des régions et leur enlèvent de plus en plus de pouvoir tout en leur confiant de plus en plus de responsabilités sans les moyens qui vont avec », explique Mme David.

La députée solidaire cite en exemple l'abolition des Forums Jeunesse régionaux, la fermeture des directions régionales du ministère de l'Éducation et des bureaux régionaux de l'Immigration, l'abolition du soutien financier aux initiatives locales, régionales et nationales de lutte contre la pauvreté et l'exclusion sociale, les compressions de 40 millions $ aux CLD et l'abolition des CRÉ ainsi que les coupes de 300 millions $ imposées aux villes avec le dernier pacte fiscal avec les municipalités.

SOURCE Aile parlementaire de Québec solidaire

Renseignements : Stéphanie Guévremont, Attachée de presse, Aile parlementaire de Québec solidaire, sguevremont@assnat.qc.ca, (418) 473-2579

LIENS CONNEXES
http://www.quebecsolidaire.net

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.