Les REER, un choix judicieux pour les propriétaires d'entreprise, selon Jamie Golombek de la Banque CIBC

Toutefois, un nouveau sondage montre que les placements de société demeurent aussi populaires que les placements dans un REER

TORONTO, le 9 févr. 2017 /CNW/ - Banque CIBC (TSX: CM) (NYSE: CM) - Alors que les propriétaires d'entreprise canadiens choisissent souvent d'investir leurs fonds excédentaires dans un compte de placement détenu par leur société, un nouveau rapport du Groupe des stratégies de Gestion des avoirs CIBC conclut qu'il est généralement plus avantageux à long terme d'investir dans un régime enregistré d'épargne-retraite (REER).

« En ce qui concerne l'épargne-retraite, les professionnels constitués en société et les entrepreneurs dont l'entreprise est constituée en société disposent de deux choix principaux pour reporter l'impôt sur les bénéfices : laisser les fonds excédentaires dans la société à des fins de placement, ou les en retirer et les investir dans un REER individuel », a expliqué Jamie Golombek, directeur gestionnaire, Planification fiscale et successorale, Groupe des stratégies de Gestion des avoirs CIBC.

« Depuis des années, ils sont confrontés à ce dilemme : lequel constitue le meilleur choix? »

Compte tenu des divers changements apportés ces dernières années à l'imposition des sociétés et de leurs actionnaires, aujourd'hui, la réponse est l'investissement dans des REER, soutient-il.

Dans son rapport intitulé REER : Un choix judicieux pour les propriétaires d'entreprise, M. Golombek compare les placements de société aux placements dans un REER. S'appuyant sur divers scénarios, il démontre que les propriétaires d'entreprise et les membres en exercice de la plupart des professions (droit, médecine, génie, architecture, comptabilité) qui se sont constitués en société auraient avantage à se verser un salaire et à investir dans un REER au lieu de laisser leurs fonds excédentaires dans la société à des fins de placement.

Selon un nouveau sondage de la Banque CIBC, la grande majorité (87 %) des propriétaires d'entreprise du Canada conservent les bénéfices excédentaires dans leur société. Quand on leur a demandé ce qu'ils ont l'intention de faire des bénéfices ou des fonds excédentaires, ils ont indiqué être plus enclins à investir dans un compte de placement de société que dans un REER. Voici leurs principales intentions :

  • Réinvestir (39 %) les fonds excédentaires dans l'entreprise pour les activités courantes
  • Retirer (33 %) les fonds pour un usage personnel ou familial
  • Investir les fonds (27 %) dans un compte de placement dans leur société
  • Cotiser à un compte d'épargne libre d'impôt (CELI) (24 %)
  • Cotiser à un REER (21 %) ou à un REER de conjoint (11 %)

Comme il est mentionné dans ses précédents rapports intitulés Adieu les primes et Le dilemme de la rémunération, les placements dans un REER, contrairement aux placements dans un compte non enregistré, permettent aux propriétaires d'entreprise qui se versent un salaire plutôt que des dividendes de profiter de l'épargne à imposition différée, souligne M. Golombek.

« Les propriétaires d'entreprise qui veulent tirer le meilleur parti possible de leurs placements à long terme devraient sans doute songer à prélever un salaire suffisant pour maximiser leurs cotisations à un REER », a-t-il observé.

Il existe certaines exceptions à la règle, a-t-il ajouté. Par exemple, sur un horizon de placement à court terme, les placements de société peuvent surpasser ceux dans un REER. En outre, selon la construction du portefeuille, s'il est possible de reporter 100 % des gains en capitaux et de ne réaliser aucun revenu annuel, les placements de société produiront toujours un rendement supérieur à celui d'un REER. Mais, en réalité, très peu d'investisseurs sont susceptibles de pouvoir reporter 100 % de leurs gains en capitaux sur une longue période, indique le rapport sur les REER.

Les REER ne représentent pas le seul choix judicieux pour les propriétaires d'entreprise. Des placements dans un CELI peuvent également générer de meilleurs résultats que les placements de société, comme le décrit le rapport Les CELI pour propriétaires d'entreprise.

« De nombreuses variables peuvent influencer votre décision d'investir les fonds excédentaires par l'intermédiaire de votre société ou de les retirer et de cotiser à un REER ou à un CELI, mais à longue échéance, vous finirez par avoir plus d'argent en poche avec un REER ou un CELI qu'avec des placements de société », a conclu M. Golombek.

Cette année, la date limite de cotisation à un REER pour 2016 est le 1er mars 2017.

Pour connaître votre plafond de cotisation au REER et au CELI, vous pouvez maintenant ouvrir une session sur le site Web de l'Agence du revenu du Canada en utilisant votre numéro de carte et votre mot de passe de client de la Banque CIBC grâce à l'option Partenaire de connexion de SecureKeyMD.

Avis relatif au sondage de 2017 de la Banque CIBC sur les PME

Du 20 au 23 janvier 2017, un sondage en ligne a été mené auprès de 526 propriétaires de petites, moyennes et grandes entreprises et professionnels de haut niveau (vice-présidence et échelons supérieurs) de toutes les régions du Canada, choisis au hasard parmi les participants au Forum Angus Reid. Aux fins de comparaison, un échantillon aléatoire de cette taille comporte une marge d'erreur de plus ou moins 4,2 %, 19 fois sur 20.

À propos de la Banque CIBC

La Banque CIBC est une importante institution financière canadienne d'envergure mondiale qui compte 11 millions de clients, tant des particuliers que des entreprises. Par l'intermédiaire de ses trois principales unités d'exploitation, Services bancaires de détail et Services bancaires aux entreprises, Gestion des avoirs et Marchés des capitaux, la Banque CIBC offre une gamme complète de produits et de services au moyen de son réseau étendu de services bancaires électroniques, de ses centres bancaires et de ses bureaux dans tout le Canada, aux États-Unis et dans le monde entier. Vous trouverez d'autres communiqués et renseignements au sujet de la Banque CIBC au www.cibc.com/ca/media-centre/ ou sur LinkedIn (www.linkedin.com/company/cibc), Twitter @BanqueCIBC, Facebook (www.facebook.com/CIBC) et Instagram @CIBCmaintenant.

SOURCE CIBC - Étude des besoins des consommateurs et conseils



Renseignements : Caroline Van Hasselt, directrice en chef, Relations publiques, 416 784-6699 ou caroline.vanhasselt@cibc.com.

LIENS CONNEXES
http://www.cibc.com

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.