Les Québécois sont plus susceptibles de remettre à plus tard les cotisations à leur REER

-  À l'approche de l'échéance du 29 février, Richard La Ferrière de la TD offre des conseils pour aider les Québécois à surmonter les difficultés et à tirer le maximum de leurs cotisations REER. -

MONTRÉAL, le 22 févr. 2012 /CNW/ - Cotisez-vous régulièrement à votre REER ou préférez-vous attendre à la dernière minute? Si vous êtes comme la majorité des Québécois, vous avez peut-être tendance à remettre votre contribution REER à plus tard et, par conséquent, vous ne maximisez pas votre épargne-retraite. Selon le sondage de la TD sur la date limite pour cotiser à un REER, six Québécois sur dix attendent à deux semaines de l'échéance avant de cotiser à leur REER. Les Québécois sont également les plus susceptibles au pays de verser des cotisations tardives chaque année (21 % contre 15 % à l'échelle nationale).

« Notre espérance de vie augmente et, par conséquent, le nombre d'années que nous passerons à la retraite, souligne Richard La Ferrière, Chef de région, Planification financière pour le Québec, TD Waterhouse. C'est pourquoi le REER peut s'avérer l'un des moyens les plus importants pour les Québécois d'assurer leur avenir financier. De plus, vous pouvez profiter des deux avantages fiscaux suivants : une réduction de votre revenu imposable; et un report d'impôt sur votre investissement, car les fonds fructifient à l'abri de l'impôt jusqu'à leur retrait. »

Voici quatre raisons soulignées par M. La Ferrière pouvant expliquer pourquoi les Québécois attendent à la dernière minute pour cotiser à leur REER, ou n'y cotisent pas du tout, ainsi que des conseils sur les moyens de surmonter ces difficultés et de tirer le maximum de leurs cotisations :

1) Ils ont l'impression de ne pas disposer des fonds nécessaires pour cotiser tout au long de l'année.
Quarante-six pour cent des Québécois qui ont répondu au sondage affirment qu'ils n'ont pas l'impression d'avoir les moyens de cotiser à leur REER toute l'année.

« Envisagez les cotisations REER comme un programme de remise en forme, indique M. La Ferrière. Peut-être n'êtes-vous pas prêt à participer à une classe d'aérobie d'une heure à haute intensité; mais une marche d'une vingtaine de minutes peut elle aussi avoir une incidence positive sur votre santé. C'est la même chose pour les cotisations REER; même un montant hebdomadaire peu élevé vaut la peine d'être investi. Par ailleurs, comme votre revenu ou vos dépenses fluctuent, vous devez modifier le montant que vous mettez de côté en conséquence. »

2) Ils remettent à plus tard leur inscription aux cotisations REER automatiques ou encore décident de ne pas verser de cotisations en raison de la volatilité des marchés.
Douze pour cent des Québécois ont affirmé vouloir établir des versements automatiques à leur REER et 18 % n'ont pas voulu verser de cotisations cette année en raison du ralentissement économique.

« Établir des cotisations REER automatiques est un moyen facile qui vous permet de mettre de l'argent de côté toute l'année, sans avoir à y penser, ajoute M. La Ferrière. Sans oublier qu'il s'agit d'une bonne façon de planifier le montant que vous versez à votre REER; les petits montants versés à votre REER tout au long de l'année ont moins d'incidence sur votre style de vie et vous permettent d'éviter la cohue de dernière minute. Si les contrecoups de la volatilité des marchés sur votre épargne vous préoccupent, un conseiller peut vous aider à bâtir un portefeuille de placements équilibré qui vous procurera la tranquillité d'esprit. »

Voici un exemple* illustrant comment une contribution mensuelle répartie sur une longue période peut vous aider lorsque viendra le moment de la retraite.

Si vous versez 100 $ par mois pendant 40 ans, vous pouvez accumuler un montant plus de deux fois supérieur à celui d'une personne qui commence à cotiser à son REER plus tard et qui essaie de rattraper le temps perdu en doublant ses cotisations mensuelles pendant 20 ans. Même si le montant total investi reste le même, soit 48 000 $, la différence se situe dans les résultats :

Après 40 ans, le solde du compte REER dans lequel sont versées des cotisations mensuelles de 100 $ s'élève à 199 149 $.

Après 20 ans, le solde du compte REER dans lequel sont versées des cotisations mensuelles de 200 $ s'élève à 92 408 $.

*Ce calcul est effectué en supposant un taux de rendement annuel constant de 6 %, composé mensuellement, afin d'illustrer les avantages de l'épargne à impôt différé et du rendement composé. Comme les taux d'intérêt réels fluctuent, les montants indiqués ne représentent pas nécessairement la valeur que vous accumuleriez dans un REER.

3) Ils croient qu'attendre à la dernière minute pour cotiser constitue une meilleure stratégie.
Presqu'un Québécois sur cinq (16 %) laisse entendre qu'il est préférable d'attendre jusqu'à la date limite, et la moitié des Québécois (50 %) disent seulement verser un montant forfaitaire à leur REER.

« Si vous attendez jusqu'à la date limite et que vous effectuez un seul versement forfaitaire, vous vous privez de ce qui contribue réellement à maximiser votre épargne-retraite, déclare M. La Ferrière. Grâce au pouvoir des intérêts composés, vous pouvez vraiment tirer profit des cotisations à votre REER tout au long de l'année, plutôt que de cotiser juste avant l'échéance. »

4) Ils ne savent peut-être pas qu'ils peuvent emprunter pour cotiser à leur REER.
Quatre pour cent des Québécois seulement disent avoir contracté un prêt afin de cotiser à leur REER avant la date limite.

« Il peut s'avérer avantageux pour certains Québécois de contracter un prêt et de l'investir dans un REER, car ils peuvent ensuite utiliser le remboursement d'impôt pour acquitter leur emprunt; et, de façon générale, on peut reporter les versements de capital et d'intérêt du prêt jusqu'à la réception du remboursement d'impôt, ajoute M. La Ferrière. Discutez de cette stratégie avec un conseiller pour déterminer si elle vous convient. Vous pouvez emprunter au moyen d'un prêt REER ou d'une ligne de crédit. »

Pour en savoir davantage sur la planification de votre retraite, visitez le www.tdretraite.com

Au sujet du sondage de la TD sur la date limite de cotisation à un REER
Les résultats ont été recueillis dans le cadre d'un sondage personnalisé mené en ligne par Environics Research entre le 22 novembre et le 2 décembre 2011 auprès de 664 Canadiens âgés de 25 à 64 ans, dont 139 Québécois, qui détiennent un compte REER et qui ne sont pas à la retraite.

À propos du Groupe Banque TD
La Banque Toronto-Dominion et ses filiales sont désignées collectivement par l'appellation Groupe Banque TD (TD). La TD est la sixième banque en importance en Amérique du Nord d'après le nombre de succursales et elle offre ses services à environ 20,5 millions de clients. Ces services sont regroupés dans quatre principaux secteurs qui exercent leurs activités dans plusieurs centres financiers clés dans le monde : Services bancaires personnels et commerciaux au Canada, y compris TD Canada Trust et Financement auto TD au Canada; Gestion de patrimoine et Assurance, y compris TD Waterhouse, une participation dans TD Ameritrade et TD Assurance; Services bancaires personnels et commerciaux aux États-Unis, y compris TD Bank, America's Most Convenient Bank, et Financement auto TD aux États-Unis; et Services bancaires de gros, y compris Valeurs Mobilières TD. En outre, la TD figure parmi les principales sociétés de services financiers par Internet du monde, avec plus de 7,5 millions de clients en ligne. Au 31 octobre 2011, les actifs de la TD totalisaient 733 milliards de dollars canadiens. La Banque Toronto-Dominion est inscrite à la Bourse de Toronto et à la Bourse de New York sous le symbole « TD ».

À propos de TD Waterhouse
TD Waterhouse représente les produits et services offerts par TD Waterhouse Canada Inc. (membre - Fonds canadien de protection des épargnants), Gestion privée TD Waterhouse Inc., Services d'assurance TD Waterhouse Inc., Services bancaires privés TD Waterhouse (offerts par La Banque Toronto-Dominion) et Services fiduciaires privés TD Waterhouse (offerts par La Société Canada Trust). Conseils de placement privés TD Waterhouse est une division de TD Waterhouse Canada Inc.

SOURCE TD Waterhouse Group, Inc.

Renseignements :

Fiona Hirst
Groupe Banque TD
514-289-1670
fiona.hirst@td.com

Steven Ross
Morin Relations Publiques
514-289-8688, poste 236
steven@morinrp.com


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.