Les Québécois de la génération X ne veulent pas aller à la limite de leur capacité de paiement en matière d'emprunt hypothécaire

Selon un sondage de la TD, les membres de la génération X veulent la flexibilité budgétaire nécessaire pour pouvoir se payer autre chose

MONTRÉAL, le 9 sept. 2014 /CNW/ - Les Québécois de la génération X recherchent très majoritairement une flexibilité budgétaire qui leur permette de se payer certaines choses, par exemple des voyages, après avoir acquitté leurs mensualités hypothécaires. Seulement 10 % des membres de la génération X se disent prêts à aller à la limite de leur capacité d'emprunt hypothécaire, quitte à disposer de moins d'argent pour les dépenses facultatives. Six Québécois de la génération X sur dix (59 %) se voient garder leur propriété indéfiniment plutôt que de s'en servir comme d'un tremplin vers l'acquisition d'une propriété plus grande (27 %).  

« Près des trois quarts des Québécois de la génération X nous ont dit refuser que leur budget tout entier soit accaparé par les mensualités hypothécaires », explique Jean-François Laurin, directeur régional des spécialistes hypothécaires mobiles à la TD. « Il est possible d'accéder à la propriété sans se retrouver menotté par les mensualités hypothécaires, mais cela suppose d'avoir épargné et planifié judicieusement avant de signer le contrat. L'acheteur doit payer pour sa propriété un prix adapté à ses moyens, c'est-à-dire qu'il doit établir un budget qui tienne compte des autres choses qui font partie de ses priorités. »

En plus du prix d'achat, de dire M. Laurin, les Québécois de la génération X doivent calculer les coûts liés à la propriété, tels les taxes, les frais d'entretien, les frais de clôture et les primes d'assurance, et prévoir dans leur budget les sommes nécessaires pour les choses facultatives qu'ils entendent faire.

« Une façon d'obtenir le revenu mensuel disponible le plus élevé possible est de verser une mise de fonds la plus élevée possible, ce qui permet de réduire le montant de l'emprunt et le montant des versements », affirme M. Laurin. « Par ailleurs, si le fait de raccourcir la période d'amortissement et d'effectuer des versements hebdomadaires plutôt que mensuels fait augmenter la somme versée mensuellement, cela fait diminuer le coût d'achat de la propriété. Tout dépend des priorités de l'acheteur. »

Selon l'enquête menée par la TD, le prix d'achat est le facteur le plus important pour les Québécois de la génération X; vient tout de suite après l'espérance d'augmentation future de la valeur de la propriété. L'accès à un moyen de transport en commun et la proximité d'une école viennent loin derrière dans l'ordre des priorités.

M. Laurin offre les conseils ci-dessous aux jeunes acheteurs d'une propriété.

  1. Épargnez pour vous constituer une mise de fonds. La méthode la plus simple consiste à établir un programme d'épargne automatique et à y verser en supplément les cadeaux et les primes en argent que vous pourriez recevoir. Les acheteurs d'une première propriété peuvent recourir au Régime d'accession à la propriété pour accroître leur mise de fonds.
  2. Établissez un budget. Commencez par dresser une liste de vos sources de revenus, en y ajoutant toute aide financière que vous pourriez recevoir de votre famille. Dressez ensuite la liste de vos dépenses non facultatives, telles les dépenses pour l'alimentation, les services publics, l'assurance et le remboursement d'un prêt automobile ou d'un prêt étudiant. Ce qui restera sera le montant que vous pourrez consacrer aux versements hypothécaires (en remplacement de vos dépenses courantes actuelles) et aux dépenses facultatives dont vous souhaiterez tenir compte.
  3. Achetez une propriété adaptée à votre budget. Il est important de déterminer un montant d'emprunt hypothécaire qui cadre avec votre budget. Si le montant n'est pas suffisant pour vous permettre d'acheter la propriété que vous désirez, remettez à plus tard l'achat, le temps de vous constituer une mise de fonds plus importante, ou achetez une propriété qui coûte moins cher. L'autre solution consiste à trouver des façons de réduire la somme mensuelle consacrée aux dépenses facultatives.
  4. Demandez conseil. L'achat d'une propriété est l'une des plus importantes décisions qu'un Québécois peut prendre en matière de placements, alors prenez la peine de consulter un professionnel d'expérience. Consultez un spécialiste en crédit hypothécaire et un conseiller financier pour vous aider à élaborer une stratégie en vue de vous constituer une mise de fonds, de même que pour vous aider, après la clôture, à dégager les sommes les plus élevées possible à consacrer aux dépenses facultatives et aux objectifs financiers pour l'avenir, concernant par exemple la retraite ou des travaux de rénovation.

Pour en savoir plus sur l'accession à la propriété, et pour consulter des outils et des calculateurs novateurs en ligne, comme le Calculateur de remboursement hypothécaire et le Calculateur « Combien puis-je me permettre d'emprunter? » rendez-vous à tdcanadatrust.com/premierepropriete

Au sujet du sondage de TD Canada Trust sur le prix que les ménages sont prêts à payer pour accéder à la propriété
TD Canada Trust a mandaté Environics Research Group pour mener un sondage personnalisé en ligne auprès de 1 816 Canadiens faisant partie de la génération X, dont 432 Québécois de la génération X, parmi un échantillon plus large de 6 015 Canadiens de 18 ans ou plus. Les réponses ont été recueillies entre le 11 et le 25 février 2014. 

À propos de TD Canada Trust

TD Canada Trust offre des services bancaires personnels et commerciaux à plus de 11,5 millions de clients. Elle propose une vaste gamme de produits et de services, notamment des comptes-chèques et d'épargne, des cartes de crédit, des prêts hypothécaires, des services bancaires aux entreprises, la protection de crédit, l'assurance médicale de voyage ainsi que des conseils en matière de gestion des finances courantes. TD Canada Trust propose des services bancaires confortables grâce à son service primé et à la commodité de ses services bancaires mobiles, par téléphone, par Internet ou par GAB accessibles en tout temps, ainsi que dans plus de 1 100 succursales prévoyant des heures d'ouverture pratiques pour mieux servir les clients. Pour en savoir davantage, visitez le www.tdcanadatrust.com. TD Canada Trust est la banque de détail au Canada du Groupe Banque TD, la sixième banque en importance en Amérique du Nord.

Bas de vignette : "Avoir une propriété ou voyager? Budgétez les deux! (Groupe CNW/TD Canada Trust)". Lien URL de l'image : http://photos.newswire.ca/images/download/20140909_C1991_PHOTO_FR_5423.jpg

SOURCE : TD Canada Trust

Renseignements : Fiona Hirst, Groupe Banque TD, 514 289-1670, fiona.hirst@td.com; Marianne Bohémier, Morin Relations Publiques, 514 289-8688, poste 250, marianne@morinrp.com


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.