Les propriétaires d'entreprise canadiens mettent leurs sociétés en risque en ne tenant pas compte de la nécessité d'un plan de succession

Beaucoup d'entre eux n'ont pas de cadre d'approche de ce problème important et souvent émotionnel

TORONTO, le 19 oct. 2011 /CNW/ - Les propriétaires canadiens de petites et moyennes entreprises mettent la solidité financière de leur société en risque, de même que leur valeur nette personnelle, en ne tenant pas compte de la nécessité d'avoir un plan de succession, dit Sean Foran, chef de Planification de la transition d'une entreprise, Banque CIBC.

« Depuis plusieurs années, il est bien connu que la majorité des propriétaires de PME ne planifient pas la succession de leur entreprise » dit M. Foran. « La réticence à lâcher prise vient souvent du fait qu'ils n'ont pas de cadre d'approche de cette décision potentiellement émotionnelle quant à leur avenir et à celui de l'entreprise qu'ils ont bâtie ».

M. Foran note que l'âge moyen des propriétaires de petites et moyennes entreprises au Canada est près de 60 ans, ce qui fait de la planification de succession l'une des plus importantes décisions pour les entreprises canadiennes actuellement. Presque deux tiers des Canadiens qui travaillent dans le secteur privé sont des employés de petites et de moyennes entreprises.

« Les propriétaires d'entreprise canadiens ont évidemment de la difficulté à trouver la sortie, » dit M. Foran. « Ils ont besoin d'aide pour confronter cette décision émotionnelle de retenir ou de vendre leur entreprise. La réaction de nos clients est qu'il est essentiel d'avoir un cadre qui isole les facteurs de succès clés de la décision pour pourvoir commencer le processus de transition ».

M. Foran propose aux propriétaires d'entreprise les quatre aspects suivants à considérer :

Tenez compte des besoins de leadership futurs de l'entreprise
Il y a essentiellement trois forces en jeu lors de la planification de transition : la participation de la famille à la transition, les désirs des actionnaires au sujet de la propriété et du leadership du successeur, et les besoins de l'entreprise même. C'est en demandant ce que l'entreprise exige d'un nouveau leader qu'on peut déterminer les critères objectifs pour la sélection d'un successeur ou la meilleure stratégie de sortie du propriétaire de l'entreprise.

Identifiez un successeur compétent et le préparer à assumer l'entreprise
La recherche sur les entreprises familiales nous indique qu'un propriétaire d'entreprise doit faire confiance à un successeur qui est prêt et compétent afin de pouvoir vraiment lâcher prise. Les successeurs ne deviennent pas prêts et compétents d'un jour à l'autre. Ils ont besoin de préparation suffisante et ils doivent percevoir que le propriétaire commencera à déléguer des décisions de plus en plus importantes. C'est un facteur clé d'une succession réussie. Demandez à votre successeur s'il se sent prêt à assumer votre rôle. La réponse pourrait vous surprendre.

Comprenez la position de l'entreprise dans l'environnement de la compétition et les ressources à votre disposition pour poursuivre sa croissance
Les propriétaires d'entreprise doivent régulièrement analyser leurs opérations afin de déterminer leur position dans le contexte de la compétition. Connaître la position de l'entreprise et son niveau de ressources financières et de gestion et des ressources émotionnelles du propriétaire sont des facteurs clés pour la décision de vendre ou de retenir l'entreprise.

Les ressources émotionnelles tiennent compte de l'engagement du propriétaire et de la famille à continuer à investir où à réinvestir dans l'entreprise lorsque le propriétaire ne gère plus l'entreprise de manière active.

Si vous n'êtes pas certain de vos ressources émotionnelles, financières et de gestion pour garder l'entreprise au sein de la famille, peut-être est-il temps de laisser quelqu'un d'autre la porter au prochain niveau.

Ne restez pas trop longtemps dans le bureau du coin - partez lorsque vous êtes au sommet de la réussite
Beaucoup de propriétaires d'entreprise attendent trop longtemps pour planifier la succession et la transition, ce qui limite leurs options de sortie. L'investissement dans la gestion à deux échelons est vraiment un investissement et non pas une dépense. Apprendre aux autres à faire ce que le propriétaire a apporté à l'entreprise pendant son histoire constitue un investissement dans la liberté future du propriétaire et un facteur de succès clé d'une transition réussie, que l'entreprise passe à un successeur de la famille ou à un tiers.

« Comme les petites et moyennes entreprises représentent quelques 600 milliards de dollars du PIB du Canada, il est d'une importance vitale de comprendre ces facteurs de succès clés et d'avoir un cadre pour prendre une décision sur la stratégie de sortie appropriée pour les petites et moyennes entreprises de même que pour l'économie dans son ensemble, » ajoute M. Foran.

La Banque CIBC est une institution financière nord-américaine de premier rang qui offre des services financiers à près de 11 millions de clients personnels et d'affaires. La Banque CIBC offre une gamme complète de produits et de services par l'intermédiaire de son réseau de services bancaires électroniques complets et de ses centres bancaires et bureaux situés partout au Canada, aux États-Unis et ailleurs dans le monde. Le Centre de presse du site de la Banque CIBC, à l'adresse www.cibc.com/francais, contient d'autres communiqués et renseignements sur la Banque.


SOURCE Banque CIBC

Renseignements :

Kevin Dove, premier directeur, Communications et affaires publiques CIBC (416 980-8835 ou Kevin.dove@cibc.com).


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.