Les promoteurs de régimes prennent des mesures pour relever le défi que posent les régimes de retraite à prestations déterminées, selon une étude d'Aon Hewitt

TORONTO, le 6 nov. 2013 /CNW/ - Aon Hewitt, l'entreprise mondiale de solutions en ressources humaines d'Aon plc (NYSE: AON), a aujourd'hui publié une nouvelle analyse des résultats canadiens du Sondage mondial 2013 sur les risques associés aux régimes de retraite, lequel confirme que de nombreux promoteurs de régimes prennent de multiples mesures pour gérer les risques liés à leurs régimes de retraite à prestations déterminées (PD).

D'après le sondage, la majorité des promoteurs de régimes canadiens :

  • gèrent les risques liés à leurs régimes PD au moyen de stratégies de plus en plus fondées sur la planification à long terme;
  • établissent des objectifs clairs à long terme qui sont systématiquement surveillés et évalués;
  • considèrent qu'il est crucial d'accorder une attention particulière aux niveaux de financement et de rendement des régimes;
  • gèrent activement la stratégie de placement, qui est clairement axée sur le passif, et portent une attention accrue à la diversification et aux solutions non traditionnelles telles l'immobilier.

« On note actuellement un changement dans la pratique de gestion des risques des régimes de retraite à prestations déterminées. Pour la plupart des promoteurs de régimes, les tourments des dernières années ont mené à une plus grande prise de conscience des risques qui guettent leurs régimes de retraite à prestations déterminées. La façon de gérer, voire d'atténuer, ces risques, suscite un intérêt accru, et ce, indépendamment de l'engagement à long terme de l'organisation envers le régime de retraite à prestations déterminées », note Claude Lockhead, associé exécutif pour les pratiques Retraite et Gestion des placements d'Aon Hewitt Canada. « Il ne suffit plus aujourd'hui de suivre la foule pour établir et contrôler les investissements et les politiques  provisionnement. Pour survivre, les régimes de retraite doivent s'avérer abordables pour leurs promoteurs dans toutes les situations, et la gestion appropriée des risques est une façon d'atteindre cet objectif ».

Gestion des prestations et des engagements de retraite
Les approches des promoteurs de régime de différents secteurs varient lorsqu'ils constatent qu'ils doivent modifier les prestations des régimes PD.

Les promoteurs des régimes du secteur privé sont plus susceptibles de modifier fondamentalement les prestations des participants. À l'instar des régimes de sociétés dans d'autres régions du monde, de nombreux promoteurs canadiens ont déjà fermé ou ont l'intention de fermer les régimes aux nouveaux participants, de geler l'accumulation des droits des participants actuels ou de passer à une structure où une plus grande part des risques est assumée par les participants.

En revanche, il y a un fort engagement envers les régimes à prestations déterminées dans le secteur public. Les promoteurs ont davantage tendance à chercher à faire des rajustements aux prestations ou aux structures de coûts qui maintiennent la forme de la prestation, mais à un niveau plus acceptable pour les promoteurs. De nombreux promoteurs cherchent des moyens de réduire le coût sous-jacent des prestations, et la grande majorité envisage un plus grand partage des coûts avec les participants.

Bien que la notion de régimes à prestations cibles soit une façon relativement nouvelle de gérer les nombreux risques inhérents aux régimes traditionnels PD et CD et que la législation soit encore à développer dans la plupart des provinces, on s'intéresse vivement à en savoir davantage.

  • 75 % des promoteurs cotés en bourse ont déjà fermé au moins un régime aux nouveaux participants et 15 % cherchent à geler leur régime dans un proche avenir.
  • 71 % des promoteurs du secteur public envisagent des cotisations supplémentaires, alors que le tiers cherche à réduire les prestations accessoires/discrétionnaires ou à réduire/éliminer l'indexation.
  • 43 % sont curieux d'en savoir davantage sur les régimes à prestations cibles.

Solvabilité et financement
La plupart des promoteurs de régimes PD ont recours à une prudente combinaison de mesures passives et actives pour respecter leurs engagements en matière de financement. On constate une tendance encourageante vers la diversification des placements et les pratiques visant à atténuer les risques, même si beaucoup continuent à compter sur les mesures passives comme la hausse des taux d'intérêt pour renforcer leur situation financière. Les lettres de crédit continuent d'être sous-utilisées, bien qu'elles soient utiles dans certains cas pour gérer la volatilité des cotisations à court terme. Les lettres de crédit peuvent être utilisées pour satisfaire aux exigences de provisionnement du déficit de solvabilité des régimes en assurant leurs engagements en matière de financement plutôt qu'en versant des cotisations en espèces.

  • 88 % est le ratio de solvabilité médian selon les données d'Aon Hewitt au 30 septembre 2013.
  • 6 % des 116 répondants au sondage pour qui la solvabilité s'applique avaient un ratio de solvabilité total de 100 % ou plus.
  • 46 % ont profité des mesures d'allègement du financement; 30 % tenteront de le faire l'année prochaine.
  • 19 % ont déjà fourni une lettre de crédit et 22 % ont l'intention de le faire à l'avenir.

Rentes et longévité
Parallèlement aux options offertes pour la gestion des prestations, les promoteurs de régimes disposent d'un éventail de plus en plus large d'outils qui peuvent servir à la gestion des engagements des régimes de retraite. En effet, les options de rente sont de plus en plus commercialisées par les sociétés d'assurance et gagnent en popularité à l'extérieur du Canada. Nous nous attendons à ce que la popularité des rentes au Canada grandisse, compte tenu de la tendance du secteur privé à fermer et à geler des régimes. Les achats de rentes peuvent réduire le passif des régimes de retraite en transférant une partie ou la totalité des engagements en matière de prestations à une société d'assurance. Ils peuvent être utilisés tant par les promoteurs qui désirent abandonner les régimes PD que par ceux qui cherchent à désendetter leurs régimes.

De même, les promoteurs au Canada commencent à s'intéresser à la couverture du risque de longévité.

  • 16 % sont très ou assez susceptibles d'envisager un achat de rente et 11 % songent à transférer leur passif à une société d'assurance.
  • 65 % des organisations se préoccupent maintenant du risque de longévité de leurs régimes.
  • 28 % sont prêts à explorer des moyens de couvrir le risque de longévité.

Atténuation des risques
Les résultats du sondage d'Aon Hewitt ont révélé une prise de conscience accrue des risques qui menacent les régimes de retraite et des mesures requises pour que les promoteurs puissent atténuer ces risques.

  • 37 % déclarent que l'atténuation des risques fait partie de leur stratégie à long terme.
  • 40 % des promoteurs de régimes s'intéressent à la couverture des risques liés aux taux d'intérêt.
  • 22 % prévoient d'augmenter la part des obligations à long terme afin de permettre un meilleur appariement avec le passif.

Placements alternatifs
La stratégie de placement est toujours orientée vers une plus grande diversification des portefeuilles. L'attention particulière accordée à la diversification au détriment des actions canadiennes et au profit d'autres catégories d'actifs alternatives et des actions étrangères est une tendance qui persiste depuis des années.

  • 33 % ont réduit leur allocation en actions canadiennes l'année dernière, et 30 % maintiendront cette tendance l'année prochaine.
  • Les actifs alternatifs et l'immobilier ont enregistré la plus forte hausse parmi toutes les catégories d'actif.
  • Plus de 30 % des régimes ont augmenté ou ont l'intention d'augmenter leur allocation en actifs alternatifs.

Contrôler les risques et penser à long terme
L'accent accru mis sur les risques pourrait être le catalyseur de l'intensification remarquable des pratiques de surveillance, puisque les années de discussions ont finalement abouti à des stratégies actives. La viabilité des régimes de retraite, s'accompagnant d'objectifs à long terme et d'une planification stratégique visant à soutenir des régimes robustes moins risqués, gagne de l'intérêt. Il est évident que les promoteurs ne sont pas uniquement conscients de la nécessité d'élaborer un plan à long terme, mais aussi du fait que les plans doivent être orientés vers la réalisation d'objectifs déterminés.

  • 78 % des promoteurs de régimes PD surveillent régulièrement l'actif et le passif de leurs régimes.
  • 84 % des promoteurs de régimes déclarent avoir élaboré un plan à long terme.

« Une bonne gestion des régimes ne doit plus être considérée comme un exercice passif. En effet, il faut porter une attention particulière aux stratégies de provisionnement et aux pratiques d'investissement à long terme », affirme M. Lockhead. « Il est essential de gérer activement les régimes de retraite tout en veillant à l'interaction entre l'actif et le passif. Par conséquent, les stratégies individualisées, notamment les pratiques d'atténuation des risques, sont devenues " la nouvelle norme " des promoteurs de régimes canadiens ».

Des copies du rapport sur le Sondage mondial sur les risques liés aux régimes de retraite 2013 - Canada sont disponibles à http://www.aon.com/canada/fr/attachments/thought-leadership/rapport_Global_Pension_Risk_Survey_2013_FR_highlights.pdf

À propos du sondage mondial 2013 sur les risques associés aux régimes de retraite
Le Sondage mondial 2013 sur les risques associés aux régimes de retraite d'Aon Hewitt - Le Canada fait partie d'un groupe choisi de pays et de territoires géographiques qui ont participé à une série de sondages mondiaux visant à comprendre la pensée et la philosophie des promoteurs de régimes en matière de gestion des risques. Un nombre record de plus de 139 promoteurs de régimes de retraite canadiens ont participé à ce sondage, ce qui représente un actif de plus de 250 milliards de dollars et deux millions de participants provenant de sociétés du secteur public, de sociétés privées ou de sociétés cotées en bourse  dans toutes les provinces du Canada et dans diverses industries.

À propos d'Aon Hewitt
Aon Hewitt assure un meilleur avenir aux entreprises et aux personnes en leur fournissant des solutions innovantes en santé, en retraite et en talent. Nous donnons des conseils, concevons et concrétisons un large éventail de solutions qui permettent aux clients de cultiver leur talent pour stimuler le rendement et la croissance organisationnels et personnels, d'explorer le risque de retraite tout en offrant de nouveaux niveaux de sécurité financière, et de redéfinir les solutions en matière de santé pour garantir plus de choix, d'abordabilité et de bien-être. Aon Hewitt est le leader mondial en solutions de ressources humaines, employant plus de 30 000 experts dans 90 pays qui sont au service de plus de 20 000 clients dans le monde. Pour plus d'information sur Aon Hewitt, veuillez visiter www.aonhewitt.com.

À propos d'Aon
Aon plc (NYSE : AON) est le principal fournisseur mondial de services de gestion des risques, de courtage d'assurance et de réassurance, et de consultation et d'impartition en capital humain. Par l'entremise de plus de 65 000 employés dans le monde, de ses ressources mondiales de premier ordre et de ses compétences techniques, Aon s'unit pour aider ses clients dans 120 pays à atteindre les résultats escomptés au moyen de solutions novatrices et efficaces visant la gestion des risques et des effectifs. Aon a été nommée à maintes reprises meilleur courtier au monde, meilleur intermédiaire en assurance, meilleur intermédiaire en réassurance, meilleur gestionnaire de captives et meilleur cabinet conseil en avantages sociaux par de multiples sources dans son secteur. Pour en savoir plus au sujet d'Aon, visitez le site http://www.aon.com/. Pour en savoir plus sur le partenariat mondial d'Aon avec le club Manchester United et sur son rôle de commanditaire du maillot, visitez le site www.aon.com/manchesterunited/.

Abonnez-vous au Service de veille informationnelle : aon.mediaroom.com
Suivez Aon Hewitt sur Twitter @aonhewittCA

SOURCE : AON Hewitt

Renseignements :

Relation avec les médias :
Alexandre Daudelin  │  +1.514.982.4910  │  alexandre.daudelin@aonhewitt.com

Profil de l'entreprise

AON Hewitt

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.