Les programmes de prévention de la violence de la Croix-Rouge canadienne
enregistrent une participation accrue

    
    Hockey Canada poursuit son partenariat avec la Croix-Rouge, dans le cadre
    duquel 30 000 entraîneurs reçoivent une formation chaque année
    

OTTAWA, le 21 sept. /CNW Telbec/ - Les actes de violence peuvent avoir des conséquences dévastatrices et à long terme sur les individus, les familles et les collectivités. Ces actes s'accompagnent non seulement de blessures physiques, mais ils occasionnent également des répercussions psychologiques. En effet, les individus victimes d'actes de violence sont enclins à la dépression, à la consommation de substances illicites, à des troubles alimentaires, à la délinquance, à la non-productivité, à la criminalité une fois adultes et au suicide. La Croix-Rouge canadienne, par l'entremise de ses programmes de prévention de la violence, rappelle aux Canadiens que la violence est une tragédie pouvant être évitée.

Entre mars 2008 et mars 2009, plus de 220 000 enfants et jeunes ont participé aux exposés de la Croix-Rouge canadienne sur la violence, la violence dans les relations et l'intimidation. Ce nombre représente une augmentation de 5,8 % par rapport à l'année précédente. La participation des adultes a augmenté, quant à elle, de 66 %. Ainsi, plus de 60 000 adultes ont participé aux programmes d'éducation et de formation. Près de la moitié de ces participants étaient des entraîneurs et des bénévoles de Hockey Canada qui devaient suivre un atelier portant sur la prévention de l'intimidation, du harcèlement et de la violence dans le milieu du hockey : Dis-le, ça ne fait pas partie du jeu.

La Croix-Rouge canadienne a conclu un partenariat avec Hockey Canada en 1997, après que l'ancien joueur de la Ligue nationale de hockey, Sheldon Kennedy, a révélé avoir été victime de violences sexuelles commises par un ancien entraîneur. Par la suite, d'autres joueurs ont formulé des allégations de bizutage, d'intimidation et d'actes de violence. L'atelier Dis-le, ça ne fait pas partie du jeu, conçu par la Croix-Rouge canadienne en collaboration avec Hockey Canada, s'accompagne d'un programme qui aborde les thèmes suivants : définition de la violence et du harcèlement, intervention en cas de signalement d'actes de violence, stratégies de gestion des risques dans les douches et les vestiaires, matches à l'extérieur, prévention du harcèlement et de la violence lors de compétitions et codes sportifs. Les entraîneurs de hockey peuvent également choisir de suivre un programme semblable, disponible en ligne, appelé Respect in Sport, qui est le fruit d'un partenariat entre Respect Group Inc. et la Croix-Rouge canadienne. En outre, tous les joueurs de la ligue de hockey junior de l'Ouest doivent assister à un atelier sur la prévention de la violence et du harcèlement dans le milieu du hockey, ainsi qu'à un autre atelier promouvant des fréquentations saines. D'autres ateliers sont également disponibles pour tous les autres sports.

La violence n'est pas inévitable, nous pouvons, en effet, prendre des mesures pour mettre un terme à cette tragédie. Par exemple, lorsque les jeunes interviennent et dénoncent des actes d'intimidation, 57 % des cas d'intimidation prennent fin en dix secondes environ. En outre, les jeunes femmes qui n'ont pas été sensibilisées à la prévention de la violence sexuelle lors de leur enfance sont deux fois plus susceptibles d'être victimes de violence sexuelle que celles ayant participé à un programme de sensibilisation.

Aujourd'hui, le programme ÉduRespect : Prévention de la violence de la Croix-Rouge canadienne organise une conférence à Ottawa à l'occasion de son 25e anniversaire. Parmi les orateurs invités figurent Todd Jackson, responsable, Sécurité et gestion du risque, Hockey Canada et le Dr Sinha Wickremesekera du programme "Be Safe!" de la Croix-Rouge canadienne mené au Sri Lanka. "Be Safe!" est un programme de sécurité personnelle qui vise à prévenir la violence physique et sexuelle à l'encontre des enfants âgés entre 5 et 9 ans. Ce programme est offert en collaboration avec la Croix-Rouge canadienne et des partenaires au Sri Lanka.

La Croix-Rouge canadienne aide les personnes touchées par des urgences et des catastrophes naturelles ou causées par l'homme. Ses 30 000 bénévoles dûment formés répondent aux besoins urgents en distribuant des vivres, en fournissant de l'hébergement, en apportant un soutien affectif et en réunissant les familles. L'aide de la Croix-Rouge est offerte à titre gracieux grâce au soutien financier des individus, des organisations et des sociétés axées sur le mieux-être de la collectivité. Nous invitons les Canadiens à faire un don à la Croix-Rouge afin de soutenir nos programmes de gestion des sinistres. Ainsi, vous pouvez faire un don en ligne au www.croixrouge.ca, par téléphone au 1 800 418-1111, ou en communiquant avec un bureau local de la Croix-Rouge.

SOURCE Croix-Rouge canadienne

Renseignements : Renseignements: Le service des Affaires publiques de votre bureau local de la Croix-Rouge canadienne ou la ligne Infomédia disponible 24 heures sur 24: (613) 740-1994


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.