Les professeur.e.s érigent des lignes de piquetage devant tous les cégeps de la région

QUÉBEC, le 5 oct. 2015 /CNW Telbec/ - Aujourd'hui, à l'occasion de la Journée mondiale des enseignantes et des enseignants, l'Alliance des syndicats des professeures et professeurs de cégeps (ASPPC) appelle ses 59 syndicats à ériger des piquets de grève symboliques devant tous les cégeps. C'est pourquoi ce matin, les professeur.e.s des cégeps de la région Québec/Chaudière-Appalaches (Beauce-Appalaches, Charlevoix, Garneau, Lévis-Lauzon, Limoilou, Sainte-Foy, St. Lawrence et Thetford) se rassemblent devant leurs établissements afin de dénoncer les offres patronales et les compressions imposées aux cégeps par le gouvernement. Et pour cause !

Loin de répondre aux demandes légitimes des professeur.e.s, le dernier dépôt patronal (22 septembre) est une véritable gifle ! Les offres inacceptables de l'État et des directions des cégeps constituent une attaque frontale contre les enseignant.e.s, particulièrement contre celles et ceux à statut précaire. En effet, la volonté patronale d'abolir plus de 1000 postes se traduirait par une augmentation de la précarité de 10 %. La sécurité d'emploi, déjà fragilisée, se verrait également mise à mal par une série de mesures telles que l'obligation de replacement dans un rayon de 250 km dès la première année de mise en disponibilité. Enfin, le retrait des ressources pour les libérations syndicales, tant locales que nationales, vise clairement à diminuer le rapport de force des enseignant.e.s face à leurs patrons.

Ce dépôt patronal va de pair avec les compressions budgétaires imposées au réseau collégial. L'automne dernier, nous dénoncions déjà le fait que ces compressions attaquaient de plein fouet le droit à l'éducation. Pour les étudiant.e.s, ces coupures se sont traduites par une diminution des services et par une augmentation tous azimuts des frais afférents. Autrement dit, c'est dans la qualité des services touchant la réussite étudiante (aides pédagogiques, services adaptés, conseillers en orientation, psychologues, etc.) et dans le portefeuille des étudiant.e.s que l'on va piger. Quand on sait qu'au Québec, près d'un locataire de 15 à 24 ans sur cinq consacre plus de 80 % de ses revenus à se loger (FRAPRU, 2015), il apparaît clairement que ces hausses vont appauvrir les étudiant.e.s.

Nous savons que les concessions exigées de nous dans le cadre de la négociation de notre convention collective et les compressions imposées aux cégeps s'inscrivent plus largement dans une politique d'austérité qui vise tous les secteurs : l'éducation, mais aussi la fonction publique, la santé, le logement, la culture, le communautaire, etc. Il est hors de question que nous restions les bras croisés pendant que le gouvernement Couillard asphyxie les services publics au nom de l'atteinte du déficit zéro. Si la qualité et l'accessibilité des services publics sont réduites, c'est l'égalité des chances qui est mise à mal.

Aujourd'hui, solidairement, les professeur.e.s des cégeps de la région Québec/Chaudière-Appalaches dénoncent les offres patronales et les compressions imposées aux cégeps.

Parce que c'est ensemble, uni.e.s contre l'austérité, que nous pourrons faire reculer le gouvernement.

Parce que c'est ensemble, uni.e.s contre l'austérité, que nous pourrons assurer la pérennité du réseau collégial et préserver nos conditions de travail.

Profil des organisations :

Les syndicats des professeur.e.s des cégeps Beauce-Appalaches, Charlevoix, Garneau, Lévis-Lauzon, Limoilou, St. Lawrence et Thetford sont affiliés à la Fédération nationale des enseignantes et des enseignants du Québec (FNEEQ-CSN). Le Syndicat des professeurs du Cégep de Sainte-Foy est affilié à la Fédération des enseignantes et enseignants de cégep (FEC-CSQ). Dans le cadre de la présente négociation du secteur public, ils sont réunis au sein de l'Alliance des syndicats des professeures et professeurs de cégep.

 

SOURCE Syndicat des professeur-e-s du Collège François-Xavier-Garneau

Renseignements : Pour les syndicats de la FNEEQ-CSN : Pierre Mercure, Président du Syndicat des professeur-e-s du Collège François-Xavier-Garneau, 418-999-8779; Pour les syndicats de la FEC-CSQ : Nadine Bédard-St-Pierre, Présidente du Syndicat des professeurs du Cégep de Sainte-Foy, 418-658-5661

RELATED LINKS
www.spcfxg.qc.ca/

Profil de l'entreprise

Syndicat des professeur-e-s du Collège François-Xavier-Garneau

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.