Les prisons iraniennes vues de l'intérieur : un journaliste canadien décrit
son épreuve

OTTAWA, le 2 mars /CNW Telbec/ - Le journaliste et documentariste irano-canadien Maziar Bahari décrira la situation entourant la liberté de presse sous le régime des ayatollahs en s'appuyant sur son expérience personnelle à l'occasion du douzième déjeuner-causerie de remise des prix annuels du Comité canadien pour la liberté de la presse mondiale qui se tiendra à Ottawa le 3 mai prochain dans le cadre de la Journée mondiale de la liberté de la presse.

M. Bahari, reporter pour le Newsweek, a été emprisonné et rudement interrogé pendant quatre mois à la suite de son arrestation alors qu'il couvrait les élections iraniennes en 2009. Il a été libéré sous caution en octobre. (voir http://freemaziarbahari.org/). M. Bahari a rédigé des articles pour le New York Times, le New Statesman et le Guardian et a aussi été acclamé comme documentariste.

Durant ce déjeuner-causerie, animé par le présentateur Don Newman, le Comité canadien pour la liberté de la presse mondiale (CCLPM) remettra le douzième Prix annuel de la liberté de la presse à un journaliste canadien qui a souffert pour défendre la cause de la liberté de la presse ou de la liberté d'expression. À cette occasion, les prix du dixième Concours international de dessin éditorial seront également décernés aux dessinateurs caricaturistes qui auront soumis des caricatures sur le thème "Le droit de ne pas être offensé n'est pas un droit".

Les mises en nomination pour les prix seront acceptées jusqu'au 31 mars.

Le Prix de la liberté de la presse est assorti d'une bourse de 2 000 $ et d'un certificat d'honneur décerné par le CCLPM et par la Commission canadienne pour l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO).

Les lauréats au Concours international de dessin éditorial reçoivent des prix d'une valeur de 1 500 $, 750 $ et 500 $ chacun.

Cette année, la toile de fond de la remise des prix est le niveau inégalé de violence faite aux journalistes. Au moins 101 journalistes et travailleurs des médias ont été tués en 2009, dont la Canadienne Michelle Lang qui est décédée en Afghanistan le 30 décembre 2009; une augmentation importante par rapport aux 87 journalistes tués en 2008.

Pour obtenir des précisions sur la manière de poser la candidature d'un journaliste canadien ou de présenter des caricatures, visitez le site Web du CCLPM, à l'adresse (http://www.ccwpf-cclpm.ca). Pour un formulaire de mise en candidature pour le Prix de la liberté de la presse de 2010, veuillez cliquer http://www.ccwpf-cclpm.ca/appel-de-candidatures.

SOURCE Comité canadien pour la liberté de la presse mondiale

Renseignements : Renseignements: Charles Morrow, secrétaire, CCLPM, Téléphone: (613) 241-4665, courriel: morrow2@sympatico.ca; Gord McIntosh: gord@110percent.ca; or Bob Carty: rcarty@sympatico.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.