Les présidentes et les présidents des commissions scolaires francophones
veulent affirmer davantage leur leadership politique

    
    "L'élection scolaire-municipale simultanée : une solution démocratique"
                                                              -Josée Bouchard
    

QUÉBEC, le 17 oct. /CNW Telbec/ - Réunis en conseil général de deux jours, les présidentes et les présidents des soixante commissions scolaires francophones du Québec ont tenu un forum sur le leadership politique qu'ils souhaitent mieux faire valoir auprès de la population et assumer en tant qu'élus scolaires, notamment en préconisant la tenue d'élections scolaires-municipales simultanées en 2013.

En effet, l'entrée en vigueur des modifications apportées à la Loi sur l'instruction publique, vient accroître la mission des commissions scolaires et les responsabilités des commissaires. C'est donc dans le souci de répondre aux attentes politiques des élus qui souhaitent assumer davantage leur leadership en matière de démocratie scolaire, particulièrement dans le contexte de l'élection du président au suffrage universel, que la Fédération des commissions scolaires du Québec (FCSQ) a demandé au politicien d'expérience et ex-président de l'Assemblée nationale, monsieur Jean-Pierre Charbonneau, d'animer un forum d'échanges sur la politique scolaire.

Les présidents des commissions scolaires ont d'abord démontré qu'ils sont déterminés à exercer leur leadership politique en proposant une vision claire et des cibles à atteindre pour offrir aux Québécois un service public d'éducation de grande qualité. Pour ce faire, ils ont manifesté leur volonté de mieux communiquer avec les partenaires et la population pour rallier le plus de personnes possibles à l'enjeu majeur qui est de faire de l'éducation une priorité au Québec.

Dans ce contexte, l'élection des présidents au suffrage universel donne une légitimité politique très importante aux élus et vient consolider le rôle des commissions scolaires. Cela doit toutefois être assorti d'une plus grande marge de manœuvre. C'est pourquoi les présidents vont continuer à intervenir sur la place publique pour défendre et valoriser davantage le système public d'éducation.

Pour la présidente de la FCSQ, madame Josée Bouchard, la première priorité c'est l'éducation, la réussite de nos enfants. Il faut mettre fin au système d'éducation à deux vitesses et faire de l'équité en éducation le fer de lance de l'action des élus scolaires. Le Québec n'a pas les moyens d'avoir un système d'éducation à deux vitesses.

Étant donné l'importance de la mission de l'éducation au Québec, il faut que les citoyens fassent l'effort d'aller voter. Une élection scolaire-municipale simultanée simplifierait les choses pour eux. C'est pourquoi la FCSQ insistera auprès du gouvernement et des élus municipaux pour que cette solution soit sérieusement envisagée, et ce, pour le plus grand intérêt de la démocratie.

Il est aussi clairement ressorti de ce forum d'échanges que les présidents des commissions scolaires sont des acteurs non seulement en éducation mais en matière de développement social et économique dans leur milieu.

SOURCE Fédération des commissions scolaires du Québec (FCSQ)

Renseignements : Renseignements: Caroline Lemieux, Attachée de presse, Fédération des commissions scolaires du Québec, (418) 651-3220, Cell.: (418) 570-9716


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.