Les premiers ministres des provinces et territoires dévoilent les noms des lauréats des Prix de l'alphabétisation 2014

OTTAWA, le 8 sept. 2014 /CNW/ - À l'occasion de la Journée internationale de l'alphabétisation, les premiers ministres des provinces et territoires ont dévoilé aujourd'hui les noms des lauréats des 10e Prix de l'alphabétisation du Conseil de la fédération. Ce prix souligne une réalisation, une pratique novatrice ou l'excellence en matière de littéracie. Il est décerné à des éducateurs, des bénévoles, les apprenants, des organismes communautaires, des organismes non gouvernementaux ou des entreprises.

Les lauréats des Prix de l'alphabétisation 2014 du Conseil de la fédération sont :

Calgary Immigrant Women's Association - Alberta
Anne Docherty - Colombie-Britannique
André Tourramitouyaï - Manitoba
Linda Anne Richards - Terre-Neuve-et-Labrador                    
Bibliothèque publique St-Croix - Nouveau-Brunswick
Bibliothèque publique de Kedgwick - Nouveau-Brunswick
Julie White - Territoires du Nord-Ouest
Sheila Morash - Nouvelle-Écosse
Neil Christopher - Nunavut
Tim Nicholls Harrison - Ontario
Marsha Bernard - Île-du-Prince-Édouard                                                                    
Karine Buisson - Québec
Edith Klassen - Saskatchewan
Tina Jules - Yukon

« Au nom de tous les premiers ministres des provinces et des territoires, je souhaite féliciter chacun des lauréats des Prix de l'alphabétisation 2014 du Conseil de la fédération », a déclaré Robert Ghiz, premier ministre de l'Île-du-Prince-Édouard et président du Conseil de la fédération. « Le travail acharné et les réalisations remarquables des lauréats de cette année, qui ont tous fait preuve d'un engagement exceptionnel en matière de littéracie, méritent d'être reconnus par les Canadiens partout au pays. »

Les premiers ministres reconnaissent l'importance de la littéracie comme facteur important dans la capacité des Canadiens à participer, comme citoyens à part entière, à tous les secteurs de la société.

Créés en 2004, les Prix de l'alphabétisation soulignent la contribution importante de certains Canadiens aux nombreuses facettes de la littéracie, que ce soit dans les familles, chez les Autochtones, dans le milieu de la santé, dans les milieux de travail ou le secteur communautaire.

Chaque lauréat recevra un certificat signé par le premier ministre de sa province ou de son territoire, ainsi qu'un médaillon du Prix de l'alphabétisation du Conseil de la fédération.

Le Conseil de la fédération regroupe les premiers ministres des 13 provinces et territoires. Il permet aux premiers ministres de travailler en collaboration, de tisser des liens plus étroits, de favoriser des relations constructives entre les gouvernements et de faire preuve de leadership sur des questions importantes pour les Canadiens.

NOTES BIOGRAPHIQUES

Lauréats des Prix de l'alphabétisation 2014 du Conseil de la fédération

Calgary Immigrant Women's Association - Alberta
Depuis 32 ans, le personnel et les bénévoles dévoués de la Calgary Immigrant Women's Association aident à améliorer les conditions de vie des femmes et des filles immigrantes et réfugiées et de leurs familles par la mise sur pied de programmes visant à accroître leurs compétences en littéracie et leurs aptitudes à l'emploi. Les immigrantes récentes sont aux prises avec de nombreux obstacles à la réussite et l'Association s'efforce de les aider à les surmonter. En travaillant avec des partenaires dans la communauté, l'Association offre 36 programmes et projets qui font appel à une approche holistique de la prestation de services dans des domaines comme l'établissement et l'intégration, la littéracie et la formation linguistique, le soutien à l'emploi et les programmes de transition, l'engagement civique et le développement communautaire. Les clientes peuvent profiter d'une programmation sur mesure, et le taux de réussite des participantes atteint jusqu'à 70 et même 80 %. L'Association constitue un exemple de réalisation exceptionnelle, de pratique novatrice et d'excellence en littéracie.

Anne Docherty - Colombie-Britannique
En matière de littéracie, Anne Docherty a créé une approche centrée sur la personne, qui favorise une citoyenneté active. En alliant une formation plus populaire à un modèle plus officiel, Anne permet à chaque personne de prendre sa vie en mains et de participer à la vie de sa collectivité. Pour ce faire, elle a conçu une série de boîtes à outils visant à stimuler la réflexion, dont l'objectif est d'aider les professionnels de la littéracie et du développement communautaire à accroître leur compréhension du rôle de la littéracie pour favoriser la participation à la vie sociale, culturelle, économique et politique. Mme Doherty a influencé la façon dont les progrès en littéracie sont mesurés en Colombie-Britannique. Partenaires de projets de recherche, elle a créé un outil de mesure des compétences citoyennes pour les Autochtones et les personnes vivant en régions rurales ou éloignées. Mme Docherty enseigne et agit comme mentore pour l'organisme Storytellers' et pour la Professional School of Community-based Economic Development de l'Université Simon Fraser.

André Tourramitouyaï - Manitoba
André Tourramitouyaï est arrivé à Winnipeg en 2012, à partir de la République centrafricaine (par le Cameroun). Il était allé à l'école primaire pendant trois ans. Pendant qu'il apprenait le français, se débrouiller dans de nouveaux systèmes et dans un nouveau pays était très difficile pour lui. Pour se faciliter la vie, André s'est inscrit au nouveau programme «  Alphabétisation des adultes en français au Manitoba ». M. Tourramitouyaï est veuf et a quatre enfants de 5 à 14 ans. Sa participation au programme d'alphabétisation et à de nombreux autres programmes offerts à Pluri-elle (Manitoba) Inc. l'ont aidé à prendre à acquérir de l'assurance et des compétences en lecture et en écriture. Il a récemment réussi le test écrit pour l'obtention de son permis de conduire. M. Tourramitouyaï encourage ses enfants à participer à diverses activités, aide les autres apprenants à atteindre leurs objectifs en matière d'alphabétisation et est une source d'inspiration pour chacun d'eux.

Bibliothèque publique Ste-Croix - Nouveau-Brunswick
La bibliothèque publique de Sainte-Croix soutient l'alphabétisation des adultes en enrichissant la vie des apprenants dans la grande région de St. Stephen depuis 1971.  Elle a établi des partenariats avec le Conseil d'alphabétisation de St. Stephen (en fournissant un local pour le tutorat et les programmes de Laubach); et soutient le comité d'apprentissage aux adultes de Charlotte dans la livraison des classes de GED.  À ce jour, ces classes ont aidé environ 150 apprenants à poursuivre leurs études et à devenir plus autonomes.  Des cours d'anglais de langue seconde sont également offerts à la bibliothèque aux immigrants et aux nouveaux arrivants via l'association multiculturelle locale.  La Bibliothèque publique de Sainte-Croix est un grand défenseur de l'alphabétisation des adultes et demeure résolue à fournir des opportunités pour les apprenants qui veulent atteindre leurs objectifs d'alphabétisation.

Bibliothèque publique de Kedgwick - Nouveau-Brunswick
La bibliothèque publique de Kedgwick aide les citoyens à développer leurs compétences en littératie et contribue à améliorer la confiance et la qualité de vie.  La bibliothèque a fait la promotion de l'alphabétisation à travers le jeu et la participation et a établi des partenariats avec les écoles.  Au cours des deux dernières années, la Bibliothèque a ciblé spécifiquement l'alphabétisation des adultes. Elles organisent des jeux d'alphabétisation créés dans le but d'améliorer les compétences de lecture, d'écriture et de communication des participants.  Améliorer le vocabulaire et la capacité de la langue française des citoyens est une préoccupation majeure pour la Bibliothèque publique de Kedgwick. Toutefois, elle offre également un programme de conversation en anglais pour aider les apprenants désireux d'améliorer leurs compétences en langue seconde.

Linda Anne Richards - Terre-Neuve-et-Labrador
Linda Anne Richards a fréquenté des classes spéciales lorsqu'elle allait à l'école, où elle a eu de la difficulté avec la lecture et l'écriture. En 1981, elle a quitté l'école secondaire afin de s'occuper de son neveu, avant d'occuper un emploi en soins à domicile. Or, ses faibles aptitudes en littéracie faisaient en sorte qu'il lui était difficile d'accomplir certaines tâches dans le cadre de son travail. En vue de décrocher un emploi permanent, Mme Richards s'est fixée comme objectif de compléter le programme des préposés aux soins personnels. Mme Richards a admis qu'améliorer ses compétences en littéracie était la première étape vers l'atteinte de ses objectifs et s'est inscrit à un programme du Stella's Circle, ABE Niveau 1. Elle a complété le Niveau 1 en juin 2014, et elle prévoit continuer avec les Niveaux 2 et 3.  Son enseignant et sa conseillère en emploi ont tous deux souligné les réalisations exceptionnelles de Mme Richards et son attitude positive en classe.

Julie White - Territoires du Nord-Ouest
Julie White est née en1977 à Fort Providence, dans les Territoires du Nord-Ouest. Mais elle vit à Yellowknife depuis l'âge de 10 mois, où elle a été donnée en adoption. Elle est inscrite au Literacy Outreach Centre depuis 1997. Sa persévérance et ses efforts soutenus lui ont permis de s'améliorer considérablement dans toutes les matières scolaires, à tel point où elle est devenue un véritable modèle pour les autres élèves, qu'elle encourage à poursuivre leur apprentissage. En dehors de ses cours, Mme White travaille à la Yellowknife Association for Community Living. Elle est bénévole lors d'événements communautaires comme le Gumboot Rally. Athlète aux Jeux olympiques spéciaux, elle a reporté des médailles en natation, en patinage de vitesse et aux quilles, une discipline qui lui a valu de participer aux Jeux olympiques spéciaux nationaux d'été, à Vancouver, en 2014.

Sheila Morash - Nouvelle-Écosse
Sheila Morash, mère monoparentale de deux enfants, décrit son retour aux études comme une « seconde chance » de devenir un modèle pour ses enfants et d'honorer la mémoire de son défunt père. Bien que Sheila ait interrompu ses études en 11e année il y a maintenant plus de 12 ans, elle a travaillé sans relâche pour parvenir à terminer deux années scolaires en une seule - un exploit dont son enseignant et elle-même sont très fiers. Malgré des engagements familiaux et une charge de travail considérables, Mme Morash trouve le temps d'être bénévole sur le campus et est aussi une membre active du comité de parents de l'école de l'un de ses enfants. Elle parle aussi de son travail bénévole à Habitat pour l'Humanité, à la Course pour le cancer de la prostate et à la Campagne des Marmites de l'Armée du Salut comme d'une série d'expériences très gratifiantes. Mme Morash a obtenu un diplôme d'études secondaires pour adultes avec mention et a reçu en mai 2014 son diplôme du Nova Scotia Community College. Elle souhaite bientôt explorer les possibilités de carrière qui s'offrent à elle.

Neil Christopher - Nunavut
En 2001, après avoir obtenu une maîtrise en éducation, Neil Christopher s'est installé à Iqaluit où il a amorcé une longue carrière d'instructeur pour le Nunavut Teacher Education Program. En 2003, Christopher a participé à la création de la Nunavut Bilingual Education Society (NBES), un organisme à but non lucratif mis sur pied pour aider à la littéracie en langue inuite. Les ressources créées par la NBES sont distribuées gratuitement dans les écoles, les bibliothèques et les garderies de tout le Nunavut. En 2006, M. Christopher a cofondé Inhabit Media, une petite entreprise qui a édité jusqu'à maintenant plus de 150 publications, dont plus de 70 en langue inuite. Les Nunavummiuts ont maintenant la possibilité de lire, d'écrire et de partager des récits qui sont le reflet de leur propre vie, de leur langue et de leur culture. Grâce à Inhabit Media, de plus en plus d'Inuits voient leurs écrits publiés et reconnus à l'échelle nationale. 

Tim Nicholls Harrison - Ontario
Tim Nicholls Harrison est passionné par la formation permanente. Pendant presque 30 ans, il a participé activement à des projets d'éducation des adultes à titre d'employé de la bibliothèque publique d'Owen Sound & North Grey Union et de son centre d'éducation aux adultes, Grey - Bruce - Georgian. M. Nicholls Harrison a recours à sa créativité, à sa compassion et à ses aptitudes en leadership pour soutenir une dynamique équipe d'employés et de bénévoles qui aident les adultes de sa région à atteindre leurs objectifs en matière de formation et d'emplois. Sous sa gouverne, le centre d'éducation aux adultes a travaillé à l'élimination des obstacles économiques à l'apprentissage, a aidé les adultes à utiliser la technologie en constante évolution dans leur quotidien et a pu faire une différence dans la communauté. M. Nicholls Harrison, actuel directeur général de la bibliothèque, aime passer du temps avec sa famille et ses amis. Les bibliothèques, l'éducation aux adultes et la magie comptent parmi ses principaux intérêts.  

Marsha Bernard - Île-du-Prince-Édouard                                                                 
En 2007, lorsque Marsha Bernard a eu la possibilité de participer au programme Connecting Youth to Community, elle n'avait aucune idée où cela allait la mener. Sa vision de la vie a complètement changé. Après avoir terminé le programme, elle a immédiatement trouvé un emploi de premier niveau dans l'industrie alimentaire. En 2010, Mme Bernard a réussi quatre des cinq tests d'évaluation en éducation générale (GED). Elle était toutefois consciente qu'il lui fallait terminer sa 12e année pour décrocher un meilleur emploi. En 2011, elle s'inscrit et obtient son diplôme de Career Bridges, réussi ses tests de GED et prend littéralement son envol ! Tout en occupant un emploi saisonnier, Marsha est sur la liste d'attente pour entreprendre un programme de formation en soins primaires paramédicaux au Holland College. Mme Bernard est la preuve vivante de ce qui peut arriver lorsqu'on décide de monter à bord du train au moment où il passe. Elle a de l'assurance, fait confiance aux autres, est capable de prendre des risques, de travailler fort et voit l'avenir avec optimisme.

Karine Buisson - Québec
Inscrite à la Cité des Mots de Shawinigan depuis trois ans, madame Karine Buisson, par sa détermination, sa persévérance et son attitude positive, y est devenue une figure marquante. Assidue dans sa démarche d'apprentissage et dévouée à ses pairs, elle transmet son enthousiasme et sa joie d'apprendre. Sa démarche de formation lui ouvre dorénavant des portes sur l'avenir, qu'elle croyait inaccessibles à son arrivée. Comme elle en témoigne : « Je suis devenue de plus en plus autonome et je souhaite que cette confiance acquise puisse m'amener encore plus loin. J'encourage fortement les gens susceptibles d'être aidés par la Cité des Mots à ne pas hésiter et à franchir l'étape nécessaire à leur bonheur. »  Mme Buisson peut être fière du chemin qu'elle a parcouru!

Edith Klassen - Saskatchewan
Edith Klassen a aidé de nombreux nouveaux arrivants au Canada, notamment dans le quartier de Lanigan, à réussir la transition vers diverses collectivités des Prairies. Son engagement pour la littéracie a commencé en 2008, alors qu'elle s'inscrivait comme tuteur bénévole en alphabétisation au programme Saskatchewan Reads, offert au collège régional Carlton Trail. Après deux sessions de formation, Mme Klassen a commencé à travailler auprès des nouveaux arrivants en les aidant à apprendre l'anglais. En discutant avec les apprenants et leurs familles sur des sujets tels que la santé, l'éducation, l'emploi, le logement, les transports, la culture et l'intégration, elle a réalisé que la littéracie est une notion bien plus large que le seul apprentissage d'une langue. Pour ces personnes, il ne s'agit de rien de moins que d'apprendre à vivre au Canada. Tenue en haute estime par les familles qu'elle a aidées, Mme Klassen est reconnue par ses pairs comme une femme qui défend avec passion la cause des nouveaux arrivants. 

Tina Jules - Yukon
Tina Jules est directrice de l'éducation au Conseil des Premières Nations du Yukon. De descendance tlingit, kaska et crie, elle est membre du clan Dakhlaweidi (aigle) Teslin du Yukon. Tina a été éducatrice, militante et a été un modèle et a défendu avec passion l'apprentissage et les langues du Nord, ainsi que la littéracie qui s'y rattache, et ce, pendant 20 ans. Véritable leader en alphabétisation des adultes et des Premières Nations, elle a aidé à définir le concept de littéracie d'un point de vue autochtone. En partenariat avec les gouvernements, les établissements d'enseignement postsecondaire et les communautés, Mme Jules a contribué à renforcer les langues autochtones et à créer des ressources et des programmes adaptés sur le plan culturel, dont plusieurs programmes de compétence linguistique faisant appel à des méthodologies occidentales et traditionnelles. Mme Jules incarne vraiment le concept de formation continue, poursuit ses efforts afin que sa langue, le tlingit, demeure bien vivante et travaille bénévolement à la formation des adultes en langue tlingit. Son prix vient souligner une innovation concrète, sur le terrain, de ses efforts et de son travail incessants.    

 

SOURCE : Conseil de la fédération

Renseignements : Lindsay de Leeuw, Gestionnaire principale de projet, Secrétariat du Conseil de la fédération, 613 563-4066, lindsay@pmprovincesterritoires.ca

LIENS CONNEXES
www.counciloffederation.ca

Profil de l'entreprise

Conseil de la fédération

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.