Les premiers ministres des provinces et territoires annoncent les lauréats des Prix d'alphabétisation 2016

OTTAWA, le 8 sept. 2016 /CNW/ - Aujourd'hui, dans le cadre de la Journée internationale de l'alphabétisation, les premiers ministres des provinces et territoires ont dévoilé les noms des lauréats des 12es Prix d'alphabétisation du Conseil de la fédération. Ces prix sont décernés à des lauréats des 13 provinces et territoires afin de célébrer des réalisations exceptionnelles, des pratiques novatrices et l'excellence en matière d'alphabétisation.

Les lauréats des Prix d'alphabétisation 2016 du Conseil de la fédération sont :

Blue Quills Literacy Centre - Alberta
Burnaby School District LINC Program - Colombie-Britannique
Margaret Banasiak - Manitoba
Evelyn Lewis - Terre-Neuve-et-Labrador                                   
Peter Bowmaster - Nouveau-Brunswick
Jean-Charles Richard - Nouveau-Brunswick
Archie Laroque - Territoires du Nord-Ouest
Michael Hajnal - Nouvelle-Écosse
Saa Pitsiulak - Nunavut
Kenamatewin Native Learning Centre - Ontario
Jean Ellsworth - Île-du-Prince-Édouard
Carolane Flamand - Québec
Saskatchewan Literacy Network - Saskatchewan
Audrey Lougheed - Yukon

« Au nom de mes homologues, j'offre toutes mes félicitations aux lauréats des Prix d'alphabétisation du Conseil de la fédération », a déclaré Darrell Pasloski, premier ministre du Yukon et président du Conseil de la fédération. « Les lauréats de cette année ont manifesté un engagement durable à l'égard de l'alphabétisation dont tous les Canadiens devraient être fiers. Je suis heureux de reconnaître leurs réalisations. »

Créés par les premiers ministres en 2004, les Prix reconnaissent le rôle important que joue l'alphabétisation pour faciliter la pleine et entière participation des Canadiens à tous les aspects de la société. Les Prix célèbrent la participation d'adultes ayant entrepris une démarche de formation ainsi que la précieuse contribution de Canadiens œuvrant dans le domaine de la littératie, que ce soit la littératie des familles, des Autochtones, des communautés ou encore la littératie en milieux de travail ou en santé. Ainsi, ils peuvent être décernés à des apprenants, à des éducateurs, à des bénévoles, à des organismes communautaires (y compris les organismes non gouvernementaux) ou à des entreprises dans chaque province et territoire.

Chaque lauréat recevra un certificat signé par le premier ministre de sa province ou de son territoire et un médaillon du Prix d'alphabétisation du Conseil de la fédération.

Le Conseil de la fédération regroupe les premiers ministres des 13 provinces et territoires. Il permet aux premiers ministres de travailler en collaboration, de tisser des liens plus étroits, de favoriser des relations constructives entre les gouvernements et de faire preuve de leadership sur des questions importantes pour les Canadiens.


NOTES BIOGRAPHIQUES

Lauréats des Prix d'alphabétisation du Conseil de la fédération 2016

Blue Quills Literacy Centre - Alberta
Le Blue Quills Literacy Centre, se trouvant à la University nuhelot'jne thaiyots'j nistameyimâkanak Blue Quills sur la Réserve des Premières Nations de Blue Quills dans le nord-est de l'Alberta, offre des programmes et des services uniques qui sont inhérents aux perspectives traditionnelles des sept nations régissant les Blue Quills. L'équipe Blue Quills a pour but de faire accroître l'alphabétisation et les compétences essentielles en fonction des besoins communautaires. Que ce soit en se déplaçant pour fournir des programmes d'alphabétisation et d'apprentissage de base hors campus, en offrant des services de tutorat et de soutien scolaire, en présentant des ateliers sur les compétences essentielles et en offrant des camps d'été d'alphabétisation, ou encore en s'associant avec la communauté ou d'autres collèges des Premières Nations, le Blue Quills Literacy Centre continue à manifester des résultats exceptionnels, de l'innovation et de l'excellence en alphabétisation et en prestation de compétences essentielles. En outre, le centre apporte une voix locale aux initiatives nationales, comme la stratégie nationale d'alphabétisation des autochtones.

Burnaby School District LINC Program - Colombie-Britannique
Les enseignants du Language Instruction for Newcomers to Canada (LINC) fournissent des services dans le district scolaire de Burnaby depuis 1992. Beaucoup d'élèves qui se présentent au programme LINC ne savent ni lire ni écrire dans aucune langue. Le programme LINC offre des cours d'alphabétisation de base et de compétences avancées en lecture, écriture, expression orale et écoute, et lie leurs compétences et résultats aux niveaux de compétences linguistiques canadiens. LINC incorpore à ses programmes l'alphabétisation interculturelle et transculturelle, la littératie financière, la littératie sociale ou émotionnelle, la littératie en santé et la littératie numérique. Les enseignants soutiennent les élèves dans l'atteinte de leurs objectifs au moyen de partenariats actifs avec des groupes communautaires, des pratiques novatrices dans leurs programmes, des renvois vers des services de soutien locaux, du perfectionnement professionnel continu, et d'une approche axée sur l'apprenant en classe. Les enseignants du programme LINC changent les choses dans la vie de leurs élèves et des familles de ces élèves en leur inculquant la confiance en soi et en les habilitant grâce à l'apprentissage.

Margaret Banasiak - Manitoba
Margaret Banasiak est enseignante et coordonnatrice de plusieurs programmes d'alphabétisation des adultes dans des quartiers à faible revenu de Winnipeg. Mme Banasiak a joué un rôle déterminant dans l'élaboration et la prestation du programme Open Doors en 1990 et le programme de la Luxton School en 2002. Elle a apporté son expertise pour créer le Lord Selkirk Park Adult Learning Program, qui a grandement contribué à la revitalisation d'un ensemble résidentiel. Après 26 ans, sa passion pour l'alphabétisation est attestée par sa volonté d'agir comme mentor pour d'autres enseignants, et par le respect et la reconnaissance qu'elle reçoit des apprenants et de ses collègues. Mme Banasiak est coauteure de plusieurs ressources, a fait des présentations à des congrès et a contribué de manière inestimable à des comités, notamment le Literacy for Life Grants Committee de la Winnipeg Foundation. Le travail de Mme Banasiak a eu des répercussions qui ont changé le cours de la vie de personnes vulnérables dans un contexte de soutien communautaire.

Peter Bowmaster - Nouveau-Brunswick
Que ce soit en marchant une distance considérable pour poursuivre son apprentissage ou en participant à un groupe communautaire, c'est par ses actions que Peter Bowmaster démontre son véritable engagement et dévouement envers lui-même et sa collectivité. L'apprentissage lui est important et malgré un récent diagnostic de trouble d'apprentissage et plusieurs urgences familiales, il poursuit ses objectifs visant à améliorer ses compétences en alphabétisation. Cette éducation lui permettra d'obtenir un GED, de suivre une formation postsecondaire et d'obtenir un emploi. M. Bowmaster continue de lutter afin d'acquérir les compétences qui lui permettront de participer pleinement à sa collectivité. Se décrivant comme ayant déjà été un employé « sous-payé » et « intimidé », M. Bowmaster espère trouver un emploi intéressant afin qu'il puisse acheter une maison, un rêve qu'il caresse depuis toujours.

Jean-Charles Richard - Nouveau-Brunswick
M. Richard a quitté l'école en 1999 après avoir terminé une 9e année. Celui-ci a tenté de faire un retour aux études à deux reprises, sans succès. Pendant plusieurs années, il rêve d'un emploi valorisant, d'un meilleur salaire et d'une meilleure qualité de vie. En 2015, seize ans après sa première tentative, M. Richard intègre une classe d'éducation aux adultes à Edmundston. Motivé et encouragé par son enseignant qui croit en lui, en un an, M. Richard termine le niveau 2 et sa préparation au GED. En février 2016, il réussit son GED au premier essai. Depuis, il a réussi deux cours de mathématiques et a commencé sa formation en Réseau et sécurité informatique au CCNB d'Edmundston en septembre 2016. C'est un rêve qui se réalise pour M. Richard.

Evelyn Lewis - Terre-Neuve-et-Labrador
Originaire de Nain au Labrador, Evelyn Lewis a quitté l'école en 10e année, sans obtenir son diplôme d'études secondaires. Trente-huit ans plus tard, elle s'est inscrite au programme provincial de formation de base des adultes (FBA) à St. John's. Mme Lewis a terminé le niveau III de sa FBA et envisage de faire des études postsecondaires dans un avenir rapproché. Son expérience dans un programme de FBA l'a aidée à surmonter de nombreux obstacles, notamment l'anxiété sociale et l'intimidation dont elle a été victime en grandissant. Cela s'est traduit par un accroissement de sa confiance en soi, une réussite scolaire et une volonté d'aider les autres. Mme Lewis est considérée comme un modèle à suivre par bon nombre de ses pairs.

Archie Laroque - Territoires du Nord-Ouest
Archie Laroque est un Dené résidant dans la collectivité de Fort Smith, dans les Territoires du Nord-Ouest. Ayant quitté l'école à un jeune âge, M. Laroque a fait face à bien des épreuves en raison de son manque d'éducation. Après une absence de plus de trente ans, son retour à l'école pour devenir un apprenant adulte en tant qu'homme d'âge mûr ayant une famille a constitué un défi. Grâce à sa persistance, à son désir de maîtriser toutes les matières et à son dévouement à l'égard de ses études, M. Laroque a pu grandement améliorer ses compétences en alphabétisation et connaître une réussite scolaire. Il est un modèle pour les autres élèves, qui lui demandent régulièrement de l'aide avec leur apprentissage.

Michael Hajnal - Nouvelle-Écosse
Ayant fait face à des problèmes de toxicomanie et de santé mentale, Michael Hajnal n'a pas connu une vie facile, mais son absence de plus de 30 ans du milieu scolaire ne l'a pas découragé à obtenir son diplôme d'études secondaires. Son courage face aux défis l'a aidé à partager ces expériences. Il manifeste de la compassion pour ses pairs et écoute activement, le menant à un mode de vie plus sain. Il a évolué sur le plan intellectuel et scolaire et ses enseignants le décrivent comme une personne travaillante, réfléchie, engagée et généreuse, qui valorise l'éducation. Le travail bénévole et la confiance en soi ont aidé M. Hajnal à développer ce qu'il appelle une « mentalité buffet », c'est-à-dire choisir les idéaux qui cadrent avec son idéologie actuelle, tout en se permettant d'évoluer avec le temps. M. Hajnal a obtenu en juin 2016 un diplôme d'études secondaires pour étudiants adultes de la Nouvelle-Écosse dans la perspective de s'inscrire à l'Electrical Construction Program au campus Waterfront du NSCC.

Saa Pitsiulak - Nunavut
Saa Pitsiulak est agente du programme de langue inuktitut au ministère de la Culture et du Patrimoine du gouvernement du Nunavut. Mme Pitsiulak a été éducatrice au Nunavut depuis plus de 30 ans. Elle a enseigné à des centaines d'enfants en inuktitut, et a enseigné la littératie inuktitut à des adultes dans des centres d'apprentissage communautaires à Kimmirut et à Iqaluit. Mme Pitsiulak est allée bien au-delà de ce que son travail exigeait d'elle, et a participé à la création de ressources de lecture guidées en inuktitut pour les enfants, qui sont utilisées dans toutes les écoles du Nunavut. Elle fait cela dans ses temps libres, et a travaillé discrètement pendant de nombreuses années, créant des ressources et du matériel éducatifs et donnant des leçons d'inuktitut. Mme Pitsiulak incarne le leadership au sein de sa collectivité, et donne aux apprenants les moyens d'investir dans leur propre apprentissage.

Kenamatewin Native Learning Centre - Ontario
Katherine Shine, directrice générale du Kenamatewin Native Learning Centre, et son personnel dévoué, ont prouvé que leur organisme mérite amplement ce prix en offrant des programmes novateurs, inclusifs et collaborateurs aux apprenants faisant face à des difficultés multiples dans le nord de l'Ontario. Plusieurs intervenants et partenaires communautaires ont élaboré un réseau de soutien visant à permettre aux apprenants d'atteindre leur plein potentiel et leurs objectifs. TV Ontario fait passer des tests du GED sur place au moins trois fois par année à 16 apprenants, et les apprenants employés sont soutenus par les enseignants dans les cours du soir pour obtenir leur diplôme de GED de 12e année. Comme preuve de la réussite de KNLC auprès des apprenants, 59 diplômes ornent les murs de Kenamatewin, et les individus sont soutenus pendant leur transition bien après l'année de suivi requise.

Jean Ellsworth - Île-du-Prince-Édouard                                                                         
Jean Ellsworth avait de la difficulté avec la lecture, l'écriture et les mathématiques à l'école. Les emplois qu'elle trouvait ne payaient que le salaire minimum et elle avait besoin d'un meilleur emploi. Elle savait qu'elle devait d'abord obtenir son diplôme d'études secondaires. Mme Ellsworth a donc entrepris d'obtenir son diplôme de 12e année au moyen du programme de GED. Sa préparation aux examens a été compliquée par une importante chirurgie du dos et une longue période de rétablissement, mais elle en est sortie plus déterminée que jamais à terminer sa 12e année. Avec l'aide d'un tuteur, Mme Ellsworth a obtenu son diplôme de 12e année en 2015 et a été acceptée au programme de préposé aux soins en résidence au Holland College, duquel elle est diplômée depuis juin 2016. Mme Ellsworth est devenue porte-parole, encourageant avec véhémence les adultes n'ayant pas obtenu leur 12e année à suivre ses traces en offrant le message : « Si je peux, vous le pouvez aussi. »

Carolane Flamand - Québec
Que ce soit ses parents ou le personnel du Pavillon l'Envol de Manawan de la Commission scolaire des Samares, tous constatent l'élan qui, depuis son retour aux études, habite Mme Carolane Flamand au regard de la réussite de son projet de formation. Âgée de 27 ans, de nation Atikamekw, Mme Flamand a décidé de reprendre ses études pour devenir infirmière. Elle a ainsi tourné son énergie vers la traversée des obstacles, afin de franchir les étapes la menant à son but professionnel, dans un domaine qu'elle a choisi, car comme elle le dit : « … j'aime les gens et je veux les aider ». En plus de se doter de solides stratégies d'apprentissage, Mme Flamand s'est épanouie sur le plan personnel. Son engagement et sa détermination ont également eu une influence positive sur les jeunes de sa communauté.

Saskatchewan Literacy Network - Saskatchewan
Le Saskatchewan Literacy Network (SLN) est l'une des plus longues collaborations provinciales en matière d'alphabétisation au Canada. Depuis 1989, SLN a mis en œuvre de nombreuses initiatives qui ont contribué à l'avancement de la formation propre à l'alphabétisation, des programmes d'élaboration et de distribution de ressources, des événements spéciaux et des projets en matière de littératie des adultes, des familles, des collectivités et en milieux de travail. S'adaptant constamment aux changements, SLN attribue sa réussite continue à son leadership résilient et aux partenariats cultivés avec les ministères gouvernementaux, les organismes communautaires, les établissements d'enseignement, les organismes métis et des Premières Nations, les entreprises, les intervenants et les apprenants. Reconnaissant l'importance de l'acquisition de compétences, SLN plaide en faveur d'une vision plus vaste de la littératie qui englobe la justice sociale, les droits de la personne et l'expression de la liberté. « L'intégration de ces concepts dans le courant dominant est une passion qui continue de propulser l'organisme vers l'avant. »

Audrey Lougheed - Yukon
Audrey Lougheed a consacré sa vie en soutien à l'alphabétisation des adultes. En 1983, elle devient membre fondatrice du Yukon Literacy Council, maintenant la Yukon Learn Society. Pendant plus de 12 ans, elle a occupé différents postes du conseil d'administration. « Nous avons accompli de grands progrès par rapport à l'endroit où nous nous trouvions il y a 20 ans. Nous sommes beaucoup plus professionnels. Cela se voit avec le gouvernement, qui nous finance pour perfectionner la main-d'œuvre du Nord », a déclaré Mme Lougheed. Au cours des 33 dernières années, Mme Lougheed a aussi fourni des services de tutorat individualisés à des apprenants adultes inscrits à un programme d'alphabétisation et à des apprenants d'anglais langue seconde. « Je crois que nous avons tous le droit d'acquérir des compétences essentielles de lecture, d'écriture et de calculs, ou de perfectionner nos habiletés de vie et de travail. C'est un honneur pour moi d'avoir participé à ce travail. »

 

SOURCE Les premiers ministres des provinces et territoires

Renseignements : Lindsay de Leeuw, Gestionnaire principale de projets, Secrétariat du Conseil de la fédération, 613 563-4066, lindsay@pmprovincesterritoires.ca

RELATED LINKS
http://www.canadaspremiers.ca/en/

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.