Les Premières Nations insistent sur la nécessité de collaborer pour obtenir de meilleurs résultats en matière de santé

OTTAWA, le 20 déc. 2016 /CNW/ - Pendant que les ministres de la Santé et des Finances s'efforcent de s'entendre au sujet de l'accord sur la santé et des dispositions du transfert fédéral en matière de santé, l'Assemblée des Premières Nations (APN) demande à tous les gouvernements de collaborer avec les Premières Nations pour éliminer l'écart relatif à la qualité de vie et de paver la voie à une amélioration de la santé et du bien-être.

« Les Premières Nations ont le droit à l'autodétermination en ce qui a trait au système de santé de nos peuples, et les gouvernements fédéral et provinciaux ont le devoir de collaborer avec elles », a déclaré Perry Bellegarde, Chef national de l'APN. « Nous avons des problèmes urgents à régler, notamment en ce qui a trait à la santé mentale, à l'accès aux programmes et aux services, et à la tragédie qu'est le suicide chez les jeunes. Nous pouvons travailler ensemble pour améliorer la santé de nos peuples, offrir du soutien aux Premières Nations, augmenter leurs capacités et réduire les coûts globaux. Ces mesures sont dans l'intérêt de tous les Canadiens. Je suis impatient d'entamer un dialogue continu avec toutes les parties prenantes dans un avenir proche. »

Pour les peuples des Premières Nations qui vivent dans les réserves, le système de santé est principalement la responsabilité du gouvernement fédéral. Toutefois, dans le cadre du Transfert canadien en matière de santé, les provinces et les territoires reçoivent du financement destiné aux Premières Nations pour offrir à celles-ci des services de santé à l'extérieur des réserves et dans des centres urbains.

« À l'échelle nationale, nous relevons les défis associés à nos efforts visant à influencer ces processus intergouvernementaux essentiels d'une façon qui profitera à nos peuples, tout en respectant le pouvoir communautaire et régional des Premières Nations », a indiqué Isadore Day, Chef régional de l'APN pour l'Ontario, qui gère le portefeuille de la santé nationale pour l'APN. « L'APN élabore actuellement le plan de transformation de la santé des Premières Nations pour guider l'accord sur la santé et orienter les relations entre les gouvernements et les Premières Nations conformément à notre droit à la santé. L'APN organise actuellement un sommet sur la santé des autochtones qui permettra aux Premières Nations d'aborder ses propres priorités et de mobiliser tous ses partenaires. »

Hier, des discussions ont eu lieu entre les ministres provinciaux, territoriaux et fédéraux, mais aucune entente n'a été conclue. Pendant que les provinces, les territoires et le gouvernement fédéral continuent de collaborer au sujet de l'accord sur la santé, l'APN, le Comité des Chefs sur la santé et le groupe de travail de l'APN sur l'accord sur la santé poursuivent leurs efforts de promotion du plan de transformation de la santé des Premières Nations.

L'Assemblée des Premières Nations est l'organisme national qui représente les citoyens des Premières Nations au Canada. Suivez l'APN sur Twitter @AFN_Updates.

 

SOURCE Assemblée des Premières Nations

Renseignements : Alain Garon, Agent de communications bilingue, 613 241-6789 poste 382, 613 292-0857 (cellulaire), agaron@afn.ca; Jenn Jefferys, Agente de communication, 613 241-6789 poste 110, 613 222-9656 (cellulaire), jjefferys@afn.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.