Les pourvoiries de la Mauricie menacées par des coupes forestières abusives

LA TUQUE, QC, le 27 nov. 2015 /CNW Telbec/ - Les pourvoiries de la Mauricie se sentent actuellement menacées par des plans de coupes démesurés qui pourraient nuire grandement à leur avenir et à leur succès. En effet, les territoires utilisés par les pourvoiries pour accueillir leurs clients font l'objet d'une planification de coupes forestières sans précédent. Plusieurs pourvoiries font même l'objet de plans de coupes sur l'ensemble de leurs territoires en moins de 5 ans, ce qui menace ces entreprises touristiques.  

Tous les pourvoyeurs qui ont demandé à ce que les coupes soient mieux réparties se sont butés à l'absence d'ouverture du ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs (MFFP), à l'origine de ces plans. Ceux qui étaient les plus réceptifs aux interventions forestières ont vu les chantiers se multiplier au point de le regretter amèrement. Que ce soit au réservoir Gouin, où le peu de bois qui avait été laissé par Kruger pour les pourvoiries sera récolté dans les prochaines années, ou même sur les territoires de pourvoiries à droits exclusifs, où le ministère planifie de la récolte sur l'ensemble de plusieurs territoires d'ici 2018, les exemples sont multiples et frappants. « Nous considérons actuellement que le MFFP a décidé de sacrifier les pourvoiries pour sauver quelques sous du mètre cube à l'industrie forestière. Je ne vois aucune autre explication. Des décisions qui  feront perdre beaucoup d'argent à la région en plus de nuire à la diversification économique et la création d'emploi. Ce n'est pas de tout couper en quelques années sur nos petits territoires qui va garantir la survie des entreprises forestières.  À ce rythme-là, dans 5 ans, il n'y aura plus de compagnies forestières ni de pourvoiries. Bye-bye, l'économie régionale! » affirme Jean-Claude Farrar, de la Pourvoirie du Lac Oscar, qui verra circuler quelque 2500 camions de bois en provenance de sa pourvoirie.

« Historiquement, nous avons convenu de multiples ententes avec l'industrie forestière, qui adaptait ses pratiques pour tenir compte de la réalité touristique des pourvoiries. On a même signé une entente historique au début 2000 entre le Regroupement des pourvoiries du Réservoir Gouin et Kruger pour tenir compte des paysages et maintenir la quiétude. Récemment ces ententes ne sont plus respectées, juste le printemps dernier, en arrivant à la pourvoirie, j'ai eu la surprise de découvrir qu'il y avait eu de la coupe pendant l'hiver. Nous ne sommes pas contre les coupes, mais là, c'est plus de 20 ans de recul pour nous » mentionne Jean Blanchard de la pourvoirie Air Tamarac.

C'est 2150 emplois totaux que permettent de générer les pourvoiries de la Mauricie et la création de 35 millions de dollars annuellement en richesse, de l'argent frais pour la région et des revenus importants pour le Québec, qui sont actuellement menacés. « Nous sommes la région la plus performante en termes d'accueil de touristes hors Québec. Nous attirons annuellement plus de 100 000 touristes qui viennent découvrir la Mauricie grâce à nous » mentionne Valérie Fortin, directrice générale de l'Association des pourvoiries de la Mauricie. « Notre secret? Un milieu forestier de qualité permettant de satisfaire diverses clientèles. Nous nous sommes toujours battus pour conserver de beaux paysages et maintenir des habitats fauniques de qualité pour assurer des séjours qui répondent aux attentes. Pas de forêt, pas de clients » d'ajouter Stéphane Tremblay de la pourvoirie Némiskau. Les pourvoiries de la Mauricie accueillent maintenant des gens curieux de découvrir les richesses exceptionnelles du milieu forestier et qui veulent profiter des services de qualité supérieure en croissance constante qu'elles offrent. « La clientèle, ce n'est plus juste des groupes de gars, c'est maintenant des familles, des couples et même des milliers de touristes européens. Cette clientèle s'ajoute aux traditionnels pêcheurs et chasseurs qui sont eux-mêmes maintenant plus mobiles et plus exigeants. Les pourvoyeurs ont investi et adapté avec succès leur produit au nouveau contexte mondial, dont le potentiel est immense. Être en mesure de répondre aux attentes de nos clients est la seule façon de réussir en affaires, il faut que nos territoires nous le permettent », complète Bruno Caron de la pourvoirie Waban-Aki et président de l'Association des pourvoiries de la Mauricie.

Les pourvoyeurs ne demandent pas que les compagnies forestières cessent de s'approvisionner sur les pourvoiries, mais considèrent qu'il est grandement temps que l'aménagement forestier soit planifié de façon durable pour les deux industries et ce, sur chacun des territoires qu'ils mettent en valeur.

 


SOURCE Fédération des pourvoiries du Québec inc.

Renseignements : Source; Association des pourvoiries de la Mauricie, Valérie Fortin, directrice générale, 819-676-8824; Information : Association des pourvoiries de la Mauricie, Bruno Caron, président, 418-476-5036

RELATED LINKS
www.pourvoiries.com

Profil de l'entreprise

Fédération des pourvoiries du Québec inc.

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.