Les post-boomers ne se soucient pas d'épargner pour la retraite, révèle le dernier sondage de Manuvie

Les Canadiens se préoccupent avant tout du coût des soins de santé et des prix du pétrole et du gaz

TSX/NYSE/PSE : MFC SEHK : 945

TORONTO, le 22 oct. 2015 /CNW/ - Quatre post-boomers fortunés sur dix (43 %) sondés croient que leur revenu à la retraite sera supérieur à ce dont ils ont besoin, malgré la faible priorité qu'ils accordent à l'épargne-retraite, selon le dernier indice de confiance des épargnants Manuvie. En outre, ils craignent moins (7 %) que leurs parents et les personnes des autres groupes d'âge de manquer d'argent à la retraite.

La principale préoccupation des répondants de la génération des post-boomers est de maintenir leur style de vie actuel (24 %). ll est de notoriété publique que la génération des post-boomers croule sous les dettes étudiantes. Pourtant, un post-boomer sur cinq (19 %) croit qu'il atteindra ses objectifs financiers plus vite que prévu, un chiffre presque deux fois supérieur à celui des autres groupes d'âge.

« Comme la plupart des post-boomers travailleront encore plus de 30 ans, ils font fausse route s'ils pensent qu'ils seront à l'aise financièrement à la retraite, d'autant plus qu'ils n'ont pas comme principale préoccupation financière d'épargner pour la retraite, a mentionné Stéphane Langlois, directeur principal des ventes, Gestion privée Manuvie. Ils devraient penser à rembourser leurs dettes, à se constituer une épargne et à adopter de bonnes habitudes de consommation s'ils veulent assurer leur sécurité financière à la retraite. »

Les post-boomers sont trois fois plus susceptibles (15 %) que les personnes des autres groupes d'âge d'indiquer que leur principale préoccupation est d'économiser en vue d'acheter un autre article à prix unitaire élevé ou de faire l'achat en question. Ils croient à 63 % que les taux d'intérêt et à 54 % que les prix du pétrole et du gaz auront la plus grande incidence sur leur stratégie de placement au cours des six prochains mois.

Les prix du pétrole et du gaz préoccupent davantage les gens de l'Alberta et du Canada Atlantique

Plus de quatre Canadiens sur dix (44 %) ont indiqué que les prix du pétrole et du gaz auront une incidence notable sur leur stratégie de placement, et les Albertains (55 %) et les Ontariens (49 %) plus que les autres.

Les enjeux nationaux qui préoccupent le plus les répondants au sondage sont le coût des soins de santé (76 %) et les prix du pétrole et du gaz (73 %), C'est en Alberta (80 %) et au Canada Atlantique (79 %) qu'on se soucie le plus des prix du pétrole et du gaz. Enfin, les prix du pétrole et du gaz inquiètent nettement davantage les femmes (77 %) que les hommes (69 %).

« Au Canada, des données démontrent que le secteur de l'énergie représente environ 300 000 emplois directs et de 300 000 à 400 000 emplois indirects, a indiqué M. Langlois. C'est plus de 2 % de la population active canadienne. Il est donc compréhensible que les prix du pétrole et du gaz suscitent de l'inquiétude, surtout en Alberta et au Canada Atlantique, où est générée une tranche importante de 200 milliards de dollars du PIB découlant du secteur de l'énergie.

« Ces préoccupations devraient rester vives du fait que le prix du baril de pétrole continue de chuter et de rester sous la barre des 50 $ US. »

Les Canadiens investissent moins dans les FNB et les fonds de placement

Le sondage a également révélé que les Canadiens restreignent leurs placements dans les titres à revenu fixe, les fonds négociés en bourse (FNB) et les fonds de placements (tous en baisse de 4 % sur six mois), mais continuent d'investir dans leur maison et leur REER. De fait, 93 % des répondants sont propriétaires de leur maison et 70 % étaient d'avis que c'était un bon moment pour y investir.

Presque le tiers des Canadiens affirment que le maintien de leur style de vie constitue leur principale préoccupation financière. Ils craignent également de manquer d'argent à la retraite et d'être endettés à leur départ à la retraite.

Prêt, pas prêt financièrement

Plus de la moitié des répondants (52 %) disent que leur situation financière est meilleure qu'il y a deux ans.

Apprenez à mieux connaître votre bien-être financier en répondant au questionnaire Prêt, pas prêt de Manuvie.

Pour obtenir un complément d'information et des données historiques, visitez manuvie.ca.

À propos de l'indice de confiance des épargnants Manuvie
L'indice de confiance des épargnants Manuvie, établi tous les six mois, sonde l'opinion des épargnants sur diverses catégories d'actifs et différents instruments d'épargne et de placement et mesure leur confiance à leur égard. Le sondage, mené par Manuvie, en est à sa seizième année. L'indice a été déterminé à partir d'un sondage en ligne mené auprès de 1 002 Canadiens qui sont responsables des décisions financières d'un ménage dont le revenu est d'au moins 75 000 $, qui sont âgés d'au moins 25 ans et qui détiennent des actifs à placer d'au moins 100 000 $. Le sondage a été réalisé en mai 2015 par la société Environics Research.

À propos de Manuvie
La Société Financière Manuvie, groupe mondial et chef de file des services financiers, offre des solutions avant-gardistes pour aider les gens à prendre leurs grandes décisions financières. Elle exerce ses activités sous les noms John Hancock aux États-Unis et Manuvie ailleurs dans le monde. Elle propose des conseils financiers ainsi que des solutions d'assurance et de gestion de patrimoine et d'actifs à des particuliers, à des groupes et à des institutions. À la fin de 2014, elle comptait 28 000 employés, 58 000 agents et des milliers de partenaires de distribution au service de 20 millions de clients. À la fin de juin 2015, son actif géré et administré se chiffrait à 883 milliards de dollars canadiens (708 milliards de dollars américains) et, au cours des 12 mois précédents, elle avait versé à ses clients plus de 22 milliards de dollars en prestations, en intérêts et sous d'autres formes. Elle exerce ses activités principalement en Asie, au Canada et aux États-Unis, où elle est présente depuis plus de 100 ans. Son siège social mondial se situe à Toronto, au Canada, et elle est inscrite aux bourses de Toronto, de New York et des Philippines sous le symbole « MFC », ainsi qu'à la Bourse de Hong Kong (SEHK) sous le symbole « 945 ». Manuvie est présente sur Twitter, sous le nom @ManulifeNews, ainsi que sur Internet aux adresses www.manuvie.com et www.johnhancock.com.


SOURCE Société Financière Manuvie

Renseignements :

Communications avec les médias :
Anne-Julie Gratton
anne-julie_gratton@manulife.com
514-499-7999 poste : 8150
@Manuvie_Medias


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.