Les PME se prononcent sur l'augmentation du RPC : il faut consulter la population avant d'augmenter les cotisations

MONTRÉAL, le 6 juill. 2016 /CNW/ - Une grande majorité de propriétaires de PME pressent les gouvernements de faire leurs devoirs avant de signer toute entente finale qui ferait en sorte d'augmenter les cotisations au Régime de pensions du Canada (RPC), comme les ministres provinciaux ont prévu le faire d'ici le 15 juillet. D'après un sondage que la FCEI vient de réaliser, 83 % des entrepreneurs veulent que les gouvernements consultent la population et effectuent une analyse économique complète des effets d'une hausse avant de concrétiser cette entente.

« L'entente de principe a été conclue à huis clos et l'impact sur l'économie, l'emploi et les PME ne semble pas avoir été suffisamment étudié. C'est pourquoi les PME demandent aux gouvernements de prendre le temps de consulter la population avant de prendre une décision finale », déclare François Vincent, directeur des affaires provinciales à la FCEI.

Les PME opposées à cette entente
Informés par la FCEI sur les détails de l'entente de principe de huit provinces et du fédéral en vue d'augmenter les cotisations au RPC, 62 % des propriétaires de PME qui sont visés par l'entente s'opposent à ce projet de hausse. Fait à noter, l'opposition des PME de l'Ontario atteint 56 %. En effet, il faut rappeler que, si les cotisations au RPC ne sont pas augmentées, l'Ontario irait de l'avant avec la création d'un régime de retraite encore plus dommageable pour l'économie et les PME, ce qui explique leur opposition, moins forte, mais néanmoins bien réelle. De plus, 75 % des propriétaires d'entreprise estiment qu'il y a de meilleurs moyens d'aider les Canadiens à épargner en vue de la retraite, comme les REER et les CELI par exemple.

« Les gouvernements devraient aussi prendre le temps d'analyser les amendements proposés par le Manitoba et le Québec, qui n'ont pas signé l'entente de Vancouver. Les PME se montrent d'ailleurs ouvertes à l'idée d'exempter la première tranche de revenus inférieure du paiement de cotisations additionnelles, comme le Québec l'a proposé », continue Simon Gaudreault, économiste principal à la FCEI.  

Des impacts importants à garder en tête

Selon le récent sondage de la FCEI, l'augmentation des cotisations au RPC comme proposé dans l'entente de principe aurait des impacts importants sur les propriétaires de PME :

  • 69 % seraient obligés de geler ou de réduire les salaires.
  • 50 % devraient réduire les investissements qu'ils font dans leur entreprise.
  • 37 % seraient contraints de faire des mises à pied.

Le sondage de la FCEI a été réalisé entre le 29 juin et le 4 juillet 2016 auprès de 3 822 propriétaires de PME du Canada.

À propos de la FCEI
La FCEI (Fédération canadienne de l'entreprise indépendante) est le plus grand regroupement de petites et moyennes entreprises du Canada, comptant 109 000 membres dans tous les secteurs et toutes les régions, dont 24 000 au Québec.

SOURCE Fédération canadienne de l'entreprise indépendante

Renseignements : Amélie Desrosiers, conseillère, Affaires publiques et relations médias, FCEI, Téléphone : 514 861-3234 poste 1824, Cellulaire : 514 817-0228, amelie.desrosiers@fcei.ca

RELATED LINKS
http://www.cfib.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.