Les plus grands chirurgiens canadiens recommandent le meilleur traitement
pour réparer une valvule cardiaque défectueuse: un guide pour les médecins du
monde entier

Un article du New England Journal of Medicine fait le point sur les choix chirurgicaux

OTTAWA, le 3 déc. /CNW Telbec/ - Les techniques chirurgicales de pointe utilisées dans des centres comme l'Institut de cardiologie de l'Université d'Ottawa (ICUO) pour réparer le clapet défectueux d'une valvule cardiaque et éliminer les fuites de sang et d'autres troubles cardiaques graves sont présentées à titre de guide pour les médecins et font l'objet d'un article dans l'une des plus prestigieuses revues de médecine.

L'Institut de cardiologie compte plusieurs spécialités, dont la chirurgie de remplacement valvulaire, en particulier la reconstruction de la valvule mitrale (le clapet séparant les deux cavités du cœur pour que le sang circule à travers le cœur durant un battement de cœur régulier). Une valvule mitrale flasque (appelée "prolapsus") peut provoquer des reflux de sang et d'autres complications, comme une infection du cœur, une hypertrophie du cœur et possiblement une insuffisance cardiaque.

Un article spécial du New England Journal of Medicine (N Engl J Medicine, vol. 361, 2009, p. 2261-69) traite aujourd'hui en détail de ce problème médical et de son traitement chirurgical de prédilection. L'Institut de cardiologie réalise l'un des plus grands nombres de réparations de la valvule mitrale en Amérique du Nord, soit 150 cas chaque année. C'est le domaine d'expertise du Dr Thierry Mesana, chef de la Division de chirurgie cardiaque à l'ICUO.

On estime que 2 % de la population générale souffre d'un prolapsus de la valvule mitrale. Jusqu'à tout récemment, un remplacement valvulaire avec un biomatériau ou un dispositif mécanique était l'intervention de prédilection. Maintenant, les plus importants centres de chirurgie cardiaque disposent des aptitudes hors pair nécessaires pour pratiquer cette intervention complexe avec plus de souplesse.

"La chirurgie cardiaque a connu une transformation majeure au cours des dernières années, alors que les chirurgiens chevronnés s'adonnent de plus en plus aux techniques de reconstruction qui réduisent les risques de problèmes de coagulation, d'accident vasculaire cérébral et de crise cardiaque. La réparation de la valvule mitrale pratiquée par un chirurgien chevronné d'expérience se traduit par une nette amélioration de la survie des patients, en particulier ceux qui ont une importante fuite de la valve mitrale", explique le Dr Mesana.

Une réparation réussie de la valvule mitrale peut aussi aider le muscle cardiaque à pomper plus efficacement que s'il était équipé d'une valvule mécanique, réduisant ainsi le risque d'accident vasculaire cérébral et éliminant le recours aux anticoagulants, toujours nécessaires avec les valvules mécaniques. La réparation de la valvule est aussi plus durable que le recours à des valves biologiques fabriquées à partir de tissu animal, lesquelles ont tendance à se détériorer plus rapidement, notamment chez les plus jeunes patients. Les centres de cardiologie qui ont une expérience chirurgicale exceptionnelle et les volumes de patients les plus élevés ont fait état d'un taux de succès plus élevé que la moyenne avec la réparation de la valvule mitrale.

Le Dr Mesana, considéré comme une sommité internationale en matière de réparation de la valvule mitrale, a coécrit l'article en question avec le chirurgien cardiologue, Dr Subodh Verma, de l'Hôpital St. Michael's de l'Université de Toronto. L'article a paru aujourd'hui dans un numéro spécial de Clinical Therapeutics, où des experts chevronnés dans leur domaine fournissent aux médecins des directives détaillées et pratiques, notamment sur le traitement recommandé par les auteurs.

"La publication de ces données dans le New England Journal of Medicine encouragera les médecins à examiner tous les choix de traitement afin de restaurer le bon fonctionnement de la valvule mitrale. Comme nous l'avons souligné, l'expérience tant individuelle qu'institutionnelle est cruciale pour assurer le succès d'une telle réparation. Des chirurgiens qualifiés peuvent maximiser les chances de succès avec une réparation qui ne nécessite pas de remplacement et ne présente que très peu de risques. Le patient qui cherche une solution médicale à ce trouble cardiaque assez courant devra savoir que conserver la valvule d'origine est toujours le meilleur choix", conclut le Dr Mesana.

À propos de l'ICUO

L'Institut de cardiologie de l'Université d'Ottawa est le centre de santé cardiovasculaire le plus important et le plus innovateur au Canada, qui se consacre à la recherche, au traitement et à la prévention des maladies du coeur. Nous offrons des soins de pointe personnalisés, façonnons la pratique de la médecine cardiovasculaire et révolutionnons notre compréhension des maladies du coeur ainsi que leur traitement. Nous acquérons de nouvelles connaissances et utilisons ces découvertes pour améliorer les soins. Au service de la communauté locale, nationale et internationale, nous sommes les pionniers d'une nouvelle ère dans le domaine de la santé cardiaque. Pour de plus amples renseignements, visitez le www.ottawaheart.ca.

SOURCE Institut de cardiologie de l'Université d'Ottawa

Renseignements : Renseignements: Marlene Orton, Gestionnaire principale, Affaires publiques, Institut de cardiologie de l'Université d'Ottawa, (613) 761-4427, morton@ottawaheart.ca

Profil de l'entreprise

Institut de cardiologie de l'Université d'Ottawa

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.