Les pharmaciens propriétaires du Québec réclament l'arrêt immédiat des ponctions

MONTRÉAL, le 15 mars 2016 /CNW Telbec/ - L'Association québécoise des pharmaciens propriétaires (AQPP) a formellement demandé au ministre de la Santé et des Services sociaux, Gaétan Barrette, de suspendre immédiatement les ponctions dans les honoraires des pharmaciens jusqu'à ce que la mesure d'atténuation prévue dans l'entente signée il y a neuf mois avec le ministre soit appliquée. Le processus réglementaire menant à la modification au règlement sur les avantages autorisés à un pharmacien était déjà long, mais la Commission parlementaire sur le projet de loi 81 est venue ajouter des délais supplémentaires indus qui menacent la viabilité des pharmacies et l'accès aux services pharmaceutiques de première ligne.

L'AQPP interpelle aussi le Premier ministre afin que le gouvernement honore enfin sa signature de l'entente.

Pertes d'emplois massives et baisse marquée de l'accessibilité

Suppression de près de 1 000 emplois, réduction marquée des heures d'ouverture dans des centaines de pharmacies, diminution de la présence de pharmaciens, d'assistants techniques et d'infirmières en officine : les résultats d'un sondage mené par Léger dans 1 145 pharmacies partout au Québec et publié la semaine dernière sonnent l'alarme. « De quel signal plus criant le gouvernement a-t-il besoin pour réaliser que son inaction met en péril la pharmacie communautaire. Est-ce que le gouvernement considère que les 41 000 emplois en pharmacies sont de moindre importance que ceux d'autres secteurs ? », déplore Jean Thiffault, président de l'AQPP.

Le délai excessif de l'entrée en vigueur du déplafonnement vient aggraver la situation déjà précaire pour plusieurs pharmacies du Québec, engendrant des préjudices irréparables aux pharmaciens propriétaires.

Réduction de 400 M $ des honoraires des pharmaciens

En juin dernier, les pharmaciens propriétaires ont consenti à subir des ponctions de 400 M $ sur trois ans. À ce jour, plus de 50 M $ ont été versés par ceux-ci au gouvernement. Or, le déplafonnement promis en juin dernier comme mesure d'atténuation temporaire n'est toujours pas en vigueur. Il est à noter que les pharmaciens propriétaires sont les seuls professionnels de la santé à avoir vu leurs honoraires coupés.

L'AQPP rappelle que les pharmaciens ne sont pas attachés aux allocations professionnelles, eux qui souhaitent d'abord être rémunérés pour leur expertise et les services pharmaceutiques qu'ils rendent. Toutefois, dans le modèle actuel et à court terme, ces allocations sont essentielles pour le maintien des pharmacies communautaires. Elles sont encadrées et doivent obligatoirement être investies à 100 % dans les services pharmaceutiques de proximité aux patients. 

À propos de l'AQPP
L'Association québécoise des pharmaciens propriétaires est constituée en vertu de la Loi sur les syndicats professionnels et elle représente les 2 048 pharmaciens propriétaires des 1 866 pharmacies du Québec, qu'ils soient affiliés ou non à une chaîne ou à une bannière commerciale.

 

SOURCE Association québécoise des pharmaciens propriétaires

Renseignements : demandes d'entrevues : Pierre-Yves Séguin, AQPP, pyseguin@aqqp.qc.ca, (514) 254-0676 # 234 ou (514) 358-2188 ; Jean-Michel Nahas, CASACOM, jnahas@casacom.ca, (514) 817-1185

RELATED LINKS
www.aqpp.qc.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.