Les petites entreprises du Canada peuvent gagner beaucoup en devenant les
fournisseurs de sociétés transnationales

OTTAWA, le 23 sept. /CNW Telbec/ - Les petites et moyennes entreprises (PME) considèrent les recettes et la réputation qu'elles peuvent en tirer comme étant les principaux avantages à être les fournisseurs de sociétés transnationales (STN). Mais les petits fournisseurs voient également dans la bureaucratie excessive et la difficulté à créer une relation de confiance les deux principaux problèmes qu'ils rencontrent à renforcer leurs liens avec elles. Le rapport Petites entreprises, Gros contacts : Les avantages et les défis des sociétés transnationales pour les PME, publié par le Centre du commerce et des investissements internationaux du Conference Board en partenariat avec la Banque de développement du Canada (BDC), expose le point de vue des PME comme fournisseurs de biens et de services aux STN.

"Le développement des relations entre les STN et les PME est indispensable à la croissance économique du Canada. Une proportion croissante d'échanges et d'investissements internationaux se tient maintenant dans la chaîne de valeur mondiale. Pour les petites et moyennes entreprises canadiennes - qui représentent la vaste majorité des firmes au Canada - le fait de s'insérer dans les chaînes de valeur des sociétés transnationales peut leur ouvrir de nouveaux horizons et les rendre plus aptes à prendre de l'expansion et à prospérer", a déclaré Louis Thériault, directeur du Centre du commerce et des investissements internationaux du Conference Board.

"Le fait d'être un fournisseur de sociétés transnationales (STN) comporte de nombreux avantages, mais pose également des défis, même pour les fournisseurs expérimentés. L'accès à des fonds de roulement additionnels est souvent nécessaire compte tenu des délais de recouvrement généralement plus longs," explique Jérôme Nycz, vice-président, Stratégie et gestion des risques de l'entreprise, à BDC. "Les institutions financières comme BDC peuvent aider les PME à gérer la complexité du travail avec les STN et à établir avec elles des relations d'affaires fructueuses, basées sur la confiance. Ce faisant, nous contribuons à accroître les occasions d'expansion à l'étranger pour les PME et à créer un bassin de fournisseurs canadiens solides."

Le rapport comprend les résultats d'une enquête en ligne auprès de 72 PME fournisseurs, y compris une cinquantaine ayant déjà travaillé avec des STN. Pour ces entreprises, les cinq principaux avantages sont les suivants : l'augmentation des recettes, une meilleure réputation; une stabilité financière améliorée, l'accès à de nouveaux marchés et les économies d'échelle.

Quant aux difficultés éprouvées par ces PME, elles viennent en premier lieu de la bureaucratie excessive des STN, des efforts à faire pour gagner leur confiance, des délais de paiement, du maintien de relations de longue durée et de la trop grande dépendance envers quelques gros clients.

Les 22 répondants qui cherchent à devenir des fournisseurs de STN évoquent un grand nombre des avantages et des difficultés signalés par les fournisseurs déjà expérimentés, avec, en plus, quelques différences de priorité. Les fournisseurs éventuels voient plus d'avantages à pouvoir accéder à de nouveaux marchés et à faire appel aux compétences et aux conseils des STN que leurs homologues expérimentés. Et, ce qui n'est pas surprenant, la plus grande difficulté perçue par les PME sans expérience en la matière est l'instauration de relations de confiance avec les STN.

Le rapport expose quelques stratégies visant à améliorer l'insertion dans les chaînes de valeur STN-PME. Les PME fournisseurs peuvent :

    
    -  adopter des méthodes efficaces pour se mettre en rapport avec des
       STN - la création de réseaux informels paraît être la meilleure
       approche pour les PME, quelle que soit leur expérience;
    -  élaborer de bonnes stratégies de marketing bien ciblées - les PME ont
       tendance à ne pas investir suffisamment dans le marketing;
    -  collaborer les unes avec les autres - les PME peuvent mettre en commun
       leurs informations et ressources, présenter leurs soumissions et
       propositions de concert, faire des investissements conjoints dans la
       recherche et la technologie, et devenir les sous-traitants d'autres
       PME ayant passé des contrats avec des STN.

    De leur côté, les STN peuvent : réduire leur bureaucratie, établir des
relations de confiance avec les PME fournisseurs, développer les services aux
fournisseurs et mettre en œuvre des programmes de diversité des
fournisseurs.

    Les pouvoirs publics peuvent :

    -  aider les groupes industriels à mettre les PME en contact avec les
       STN;
    -  faciliter aux PME l'accès au financement par l'intermédiaire
       d'organismes fédéraux, tels que la Banque de développement du Canada
       et Exportation et développement Canada, et d'organisations
       provinciales comme Investissement Québec;
    -  créer de nouvelles occasions de développement des exportations, par
       exemple par l'entremise du Service des délégués commerciaux du Canada
       et d'organismes provinciaux comme le ministère ontarien du Commerce
       international et de l'Investissement.
    

Le Centre du commerce et des investissements internationaux du Conference Board du Canada aide les dirigeants canadiens à mieux comprendre ce que la dynamique économique mondiale - telles que les chaînes d'approvisionnement mondiales et régionales, la récession américaine et mondiale, les obstacles au commerce ou le resserrement des mesures de sécurité aux frontières - pourrait signifier pour les politiques publiques et les stratégies commerciales.

BDC est la banque de développement du Canada. À partir de plus de 100 bureaux à l'échelle du pays, BDC encourage l'entrepreneuriat en fournissant aux entrepreneurs des services de financement, de capital de risque et de consultation sur mesure. La publication Vision PME de la BDC comprend des recherches sur le secteur des PME, disponibles aux adresses

http://www.bdc.ca/en/about/SMEResearch/default.htm ou http://www.bdc.ca/fr/about/SMEResearch/default.htm.

Un rapport parallèle, Petits partenaires, gros profits : Ce que les STN recherchent chez leurs PME fournisseurs, publié en juillet 2009, présente le point de vue des STN.

SOURCE Banque de développement du Canada

Renseignements : Renseignements: Brent Dowdall, Relations avec les médias, tél.: (613) 526-3090, poste 448, Courriel: corpcomm@conferenceboard.ca; Johanne Bissonnette, Chef, Relations avec les médias, tel.: (514) 283-7929, Courriel : Johanne.bissonnette@bdc.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.