Les patients atteints d'un cancer rare obtiennent une deuxième chance de le
combattre

MONTRÉAL, le 27 janv. /CNW/ - Samantha Wexler n'avait que 33 ans lorsqu'elle a été diagnostiquée pour une tumeur stromale gastro-intestinale (GIST), tôt en 2009. Depuis ce temps, elle combat son cancer sur une base quotidienne pour tenter de le maintenir sous contrôle. Aujourd'hui, à titre de membre du conseil d'administration de Groupe sauvetage GIST Canada pour les personnes atteintes du sarcome GIST, Samantha applaudit la décision de Santé Canada d'approuver Gleevec (mésylate d'imatinib) pour être utilisé plus tôt dans le processus de prise en charge des patients atteints de cette forme rare de cancer, parfois fatale. Les patients qui se font opérer pour une telle tumeur (GIST) font face à un risque de récidive qui se situe entre 40 et 90 pour cent(i) et il a été démontré que Gleevec réduit grandement ce risque.(ii)

"Le simple fait de recevoir un diagnostic d'une forme rare de cancer est, en soi, une expérience terrifiante" mentionne Samantha Wexler, de Montréal. "Auparavant, nous ne pouvions qu'être sur nos gardes et attendre le retour du cancer. C'est donc très encourageant de savoir qu'il existe maintenant un traitement qui peut nous aider dans notre combat. Gleevec représente un nouvel espoir pour les patients, une deuxième chance de contrôler leur cancer et leur permettre de continuer à profiter de la vie en sachant qu'il est possible d'agir face aux risques de récidive."

La GIST, une forme rare de cancer du tube digestif, est difficile à diagnostiquer, car elle ne cause que peu de symptômes aux stades précoces de la maladie. Bien que la chirurgie soit la pierre angulaire du traitement contre les GIST primaires, les tumeurs réapparaissent souvent, et ce, des mois voire des années après l'intervention.(i) Lors de récidives, les tumeurs sont souvent plus agressives que les tumeurs primaires et sont plus susceptibles d'être fatales.(iii) En plus d'être approuvé pour le traitement des GIST inopérables, récidivantes ou métastatiques, Gleevec est maintenant approuvé par Santé Canada comme le seul traitement postopératoire chez les patients présentant une GIST primaire.

"À titre d'experts dans ce domaine, nous avons confiance dans les bienfaits préventifs de Gleevec dans le cas de la GIST primaire et nous sommes maintenant en mesure de traiter nos patients de manière appropriée, au moment approprié", souligne le Dr Shailendra Verma, oncologue médical au Centre de cancérologie de L'Hôpital d'Ottawa. "Les recherches montrent que 98 % des patients traités au moyen de Gleevec n'ont pas présenté de récidive de la maladie un an après la chirurgie. Cette absence de récidive revêt une grande importance pour les patients et les médecins qui les traitent."

Bien que l'incidence véritable de la GIST soit difficile à établir, une étude suédoise a estimé l'incidence de la GIST primitive à 14,5 et sa prévalence à 129 par million de personnes. Cela représente environ 500 nouveaux cas diagnostiqués au Canada par année.(iv)

"Les données publiées récemment dans The Lancet montrent que Gleevec réduit le risque de récidive de la GIST de 89 % après la chirurgie. Cette approbation signifie que de nombreux patients peuvent modifier le cours de cette maladie potentiellement fatale à un stade plus précoce, c'est-à-dire à un moment où cela peut faire une énorme différence dans leur vie", explique M. David Josephy, président du Groupe sauvetage GIST Canada pour les personnes atteintes du sarcome GIST. "Compte tenu de la solidité des données sur l'emploi de Gleevec* après la chirurgie, nous exhortons les gouvernements provinciaux à agir avec célérité et à accorder le remboursement de cette importante option thérapeutique aux patients qui en ont besoin."

À propos du Groupe sauvetage GIST Canada pour les personnes atteintes du sarcome GIST

Le Groupe sauvetage GIST Canada pour les personnes atteintes du sarcome GIST est une société canadienne à but non lucratif, alliée au Life Raft Group USA. L'organisme a pour mission d'assurer la survie des patients canadiens atteints de GIST et d'aider les patients et les soignants à optimiser leur qualité de vie. L'organisme œuvre également à sensibiliser le public et les professionnels de la santé aux GIST. Pour de plus amples renseignements sur la GIST, visitez www.liferaftgroup.ca.

    
    -------------------------
    (i)   Eisenberg BL, Judson I. Surgery and imatinib in the management of
          GIST: emerging approaches to adjuvant and neoadjuvant therapy.
          Annals of Surgical Oncology. 2004 May; 11(5): 465-75.

    (ii)  DeMatteo, R. et al. Adjuvant imatinib mesylate after resection of
          localized, primary gastrointestinal stromal tumour: a randomized,
          double-blind, placebo-controlled trial. The Lancet. Published
          online March 19, 2009. Accessed March 2009.
          http://www.thelancet.com.

    (iii) Life Raft Group. Managing Initial Recurrence.
          http://www.liferaftgroup.org/gist_recurrence.html. Consulté en
          janvier 2010.

    (iv)  Nilsson B., Bumming P., Meis-Kindblom JM., et al. Gastrointestinal
          stromal tumors: the incidence, prevalience, clinical course, and
          prognostication in the preimatib mesylate era. Cancer. 2005;
          103:821-9.
    

SOURCE GROUPE SAUVETAGE GIST CANADA

Renseignements : Renseignements: Brigitte Viel, Cohn & Wolfe, (514) 845-2257 ext. 4243, brigitte.viel@cohnwolfe.ca

Profil de l'entreprise

GROUPE SAUVETAGE GIST CANADA

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.