Les participants au symposium international à Fukushima présentent des recommandations au gouvernement

- Un soutien adéquat en matière de soins de santé et de santé mentale est réclamé pour les habitants de la région -

TOKYO, le 11 sept. 2014 /CNW/ - Les 8 et 9 septembre 2014, à Fukushima, dans la préfecture du même nom, la Nippon Foundation a organisé un symposium international d'experts sur le thème « Au-delà des radiations et des risques pour la santé - Vers la résilience et le rétablissement » (« Beyond Radiation and Health Risk - Toward Resilience and Recovery »). À cette occasion, la Fondation avait constitué un groupe d'experts japonais et internationaux pour étudier les conséquences de l'accident survenu à la centrale nucléaire de Fukushima Daiichi sur la santé des habitants de la région et discuter des mesures de rétablissement à prendre dans l'avenir.

L'Université médicale de Fukushima, qui a mené l'étude sur la gestion de la santé à Fukushima (« Fukushima Health Management Survey »), et les divers organismes internationaux présents au symposium, dont l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), ont convenu qu'aucun effet direct des radiations sur la santé n'a été observé. En même temps, elles ont reconnu que les habitants de la région souffrent encore d'une anxiété latente à propos des radiations et que d'autres, qui ont dû vivre une période d'évacuation prolongée, sont aux prises avec des problèmes de santé physique et mentale secondaires, dont l'obésité et la dépression.

Le symposium a été organisé conjointement par la Sasakawa Memorial Health Foundation et l'Université médicale de Fukushima, en collaboration avec l'Université de Nagasaki. Des experts de quatre organismes internationaux, soit l'OMS, le Comité scientifique des Nations Unies pour l'étude des effets des rayonnements ionisants (UNSCEAR), l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) et la Commission Internationale de Protection Radiologique (CIPR), y ont participé en tant que panélistes.

Dans son discours d'ouverture, Yohei Sasakawa, président de la Nippon Foundation, a déclaré : « Nous espérons qu'en discutant de la situation actuelle à Fukushima, dans un contexte scientifique et sous divers angles, nous serons en mesure de désigner les mesures qui permettront d'y renforcer la résilience et le rétablissement. »

Le 11 septembre, en compagnie d'experts internationaux, M. Sasakawa a rencontré le premier ministre Shinzo Abe à sa résidence officielle pour lui présenter les recommandations formulées dans le cadre des discussions tenues pendant les deux journées du symposium. Parmi ces recommandations, mentionnons l'établissement de critères de protection radiologique assez souples pour tenir compte du contexte local et des circonstances personnelles de chaque résidant, ainsi que la création d'une infrastructure qui permettra aux habitants de la région de se prendre en charge eux-mêmes en tenant compte de leur propre situation radiologique. Les auteurs des recommandations ont également réclamé un soutien accru pour les fournisseurs de soins de santé et les prestataires de soins locaux, et préconisé une importante augmentation de ces effectifs afin de favoriser le bien-être psychologique et social de la population touchée par l'accident nucléaire de Fukushima.

SOURCE : The Nippon Foundation

Renseignements :

Natsuko Tominaga
Relations publiques
Nippon Foundation
+81-3-6229-5131
pr@ps.nippon-foundation.or.jp

Profil de l'entreprise

The Nippon Foundation

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.